Bien Débuter
Forums thématiques Bien Débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Les meilleurs pianos acoustiques virtuels

Bien débuter

Le top des pianos virtuels

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Votre piaule ne fait que 8 m2, mais vous vous sentez l’âme de Glenn Gould ? Pas de problème, car il est bien fini le temps où il fallait se taper les 480 kg d’un Steinway jusqu’au 8e pour plaquer un accord, grâce aux éditeurs de VSTi qui nous proposent aujourd’hui de nombreux pianos prestigieux ne pesant pas plus de 0 milligramme et s’avérant parfaitement à l’aise sur le disque dur d’un laptop… Allons donc faire un petit tour du côté des 88 notes !

Modartt Pianoteq 4

L’éditeur français (eh oui, pour une fois qu’on peut hurler Cocorico !) nous propose un superbe piano à modélisation physique, qui recrée l’univers sonore du piano grâce à des algorithmes calculant en temps réel différents paramètres modélisés: diffusion du son dans la table d’harmonie, dureté du marteau, position des micros dans la cabine… Il possède donc l’énorme avantage, en se passant des samples, de n’utiliser que 20 Mo (si, si…) sur le disque dur, tout en proposant jusqu’à 105 touches ! Il est disponible en 3 versions, de 99 à 399€, comprenant toutes un piano à queue, des effets, dont une réverbe à convolution, et différents niveaux de complexité d’édition.

Synthogy Ivory II American Concert D

Virtual Pianos

Adoptés par de nombreux grands pianistes, comme Chick Corea ou Michael Garson, les pianos virtuels de Synthogy sont fondés sur le sampling minutieux de pianos légendaires, et l’on accueille un nouveau modèle, l’American Concert D, réalisé à partir d’un Steinway vintage de 1951, comprenant une banque de 50 Go pour un multi-layering allant jusqu’à 20 niveaux de vélocité ! Idéal pour les amateurs d’attaque et de clarté. (199€)

Synthogy Ivory II Grand Piano

Avec près de 80 Go de samples, le Grand Piano propose un Steinway D, un Bosendorfer 290 Imperial, et un Yamaha C7 Grand. Très polyvalent, le soft dispose de nombreux paramètres d’édition, et de fonctions avancées, comme la résonance sympathique ou le half pedaling. Grâce à une technologie d’interpolation des samples particulièrement réussie, il offre une réponse dynamique très vivante, et particulièrement fluide. (399€)

AcousticsampleS Piano Collection

Virtual Pianos

Tournant grâce à l’excellent moteur audio UVi, Piano collection nous propose un bundle offrant un rapport qualité/prix particulièrement avantageux, puisque, pour moins de 200€, on peut s’offrir 5 pianos samplés avec soin : un Kawai EX de concert, offrant une projection et une dynamique impressionnante, un vieux Pleyel enregistré avec des micros à lampe, pour les amateurs de textures chaleureuses, un Steinway D, un Gaveau « crapaud », qui offre une sonorité très originale, assez brillante sans être agressive, et pour finir, un vieux piano droit, un peu désaccordé, pour la madeleine proustienne des après-midi chez grand-mère… Bref, un large éventail de timbres complémentaires. 

Imperfect Samples Steinway Grand

Imperfect Samples (nom bizarre vous en conviendrez !) propose un Steinway de 1908, en finition noyer, samplé sur 54 Gb de sons, avec 4 perspectives de placement des micros : Player, Close, Room, Dry. On dispose également de nombreux modes et contrôles, avec le half-pedaling, la résonance sympathique, ou les bruits divers (pédale, doigts, couvercle !). De plus, différentes versions sont disponibles, en fonction des budgets et des besoins : Basic, sur 8 Gb, avec une seule position de micro et 6 Gb de samples, pour 39 livres sterling, Pro (12Go, 2 positions) pour 90£, Complete (30Gb, 3 positions) pour 130£, et la totale, baptisée Extreme pour 200£. La tonalité générale est très ample, sans trop d’attaque cependant, mais avec une finesse de toucher envoûtante. Idéale pour les ambiances romantiques feutrées et nocturnes…

4Front TruePianos

Virtual Pianos

Dans la catégorie poids plume, TruePianos nous propose également un piano VSTi ou Standalone à un prix abordable (142€), et très peu gourmand en espace disque. On dispose de cinq modules représentant les principaux types de sonorités codés avec des noms de pierres précieuses (sapphire, emerald, diamond…) et de présets permettant d’affiner le son de chaque module. On reste donc dans le très généraliste, mais on est agréablement surpris par l’excellente attaque, la réverbe et le room size sympas. Pratique !

Native Instruments New York Concert Grand

L’éditeur allemand propose plusieurs pianos tournant avec le moteur audio de l’excellent Kontakt, qui garantit une bonne fluidité d’expression et quelques bons tweaks simplifiés par une interface graphique claire et pratique. Le New York Grand, proposé au prix de 69€, offre un modèle Big Apple (sans nom de marque donné, mais on comprendra !) et pesant dans les 3 Go. Pas d’embrouille donc, avec la stabilité légendaire de Native, et un joli bonus, avec des convolutions permettant de choisir parmi différents types de salle (église, club de jazz…). 

Steinberg The Grand 3

Virtual Pianos

L’inventeur de Cubase nous propose la troisième version de The Grand, qui est l’un des pionniers du « gros » piano VST. 20 niveaux de vélocités, bruits de mécaniques, réverbe à convolution, EQ, choix de la position des micros… Tout est là pour se faire plaisir, une fois que l’on a déboursé les 249€ que coûtent le Steinway D, le Bösendorfer 290, le Yamaha C7 et le CP80 électrique qui sont embarqués dans le soft. Idéal pour les mix touffus, The Grand offre une sonorité très précise, qui peut manquer un peu de romantisme en solo, mais qui déchire au niveau présence et dynamique. Un excellent outil de composition.

Vi Labs True Keys

Écouter la démo de la Rhapsodie Hongroise de Liszt sur le site de l’éditeur donne immanquablement le frisson qui va nous faire sortir les 349 euros libérateurs, qui permettront d’acquérir cette banque de sons pianistiques de plus de 50 000 échantillons (64 Gb !) provenant de 3 pianos (américain, italien et allemand… on en reste là !) offrant une expressivité particulièrement époustouflante. Fonctionnant avec le moteur UVI ou MachFive, le soft propose de nombreux paramètres (placement des micros, résonance, unacorda, half pedal, courbes de réponse…) pour s’insérer dans tous les contextes, aussi bien soli qu’orchestraux. Le must !

Toontrack EZkeys

Virtual Pianos

Nous terminons ce petit tour pianistico-VSTique par 2 instruments conçus par des ténors de la banque de sons de batterie, qui se sont lancés dans le piano au même moment ! Coïncidence ? Quoi qu’il en soit, Toontrack nous propose tout d’abord EZ Keys, pour 179€. Offrant plusieurs modèles de piano, et pouvant recevoir des extensions au fur et à mesure de leur conception par l’éditeur, le plug-in a l’originalité de proposer, en plus d’un piano virtuel de très bonne qualité, un arrangeur Midi, qui permet de se concocter des pistes de piano sans savoir jouer, mais aussi de s’améliorer dans des styles que l’on maîtrise moins, alliant ainsi le côté pédagogique à l’affaire : bien vu !

XLN Addictive Keys

Virtual Pianos

L’éditeur suédois nous propose également un expandeur pianistique, comprenant un piano à queue Steinway D, un piano droit et un Fender Rhodes. De nombreux présets sont proposés, avec des sons naturels ou plus trafiqués (on peut par exemple booster les résonances sympathiques à l’extrême, pour obtenir des sons fantomatiques du meilleur effet), et l’accent a été mis sur les différents types de micros utilisés, pour obtenir des attaques et des tonalités différentes, ce qui permet une grande latitude au moment des mix, dans de nombreux styles : simple et très efficace (179€).

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail