Fender Deluxe Nashville Tele [2016-Current]
+
Fender Deluxe Nashville Tele [2016-Current]

Deluxe Nashville Tele [2016-Current], Guitare de forme TC de la marque Fender appartenant à la série Deluxe.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de la guitare Fender Deluxe Nashville Tele

Test

Nashville TV

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

La Deluxe Nashville Tele a toujours été un ovni dans l’univers des Telecaster Fender. Cette représentante du haut du panier de la production mexicaine de la marque se permet en effet la plus radicale des transgressions : ajouter un troisième micro à l’iconique instrument. Il se trouve que la gamme Deluxe a récemment été retravaillée par Fender, et que les premiers modèles viennent d’arriver en magasin. C’était évidemment l’occasion pour Audiofanzine de mettre la main sur la Deluxe Nashville Tele version 2016, et d’enfin se forger une opinion sur l’insolente.

Météo matinale

La Deluxe Nashville Tele emprunte son nom à la ville américaine bien connue pour être l’étendard de la musique country. La ville occupe une place importante dans l’industrie musicale outre-Atlantique et accueille de nombreux artistes qui écument les divers bars et salles de spectacles. C’est d’ailleurs ces musiciens qui sont à l’origine de notre guitare. Désireux de proposer un répertoire plus large, et non plus uniquement de la country, ils réclamèrent un micro de Stratocaster en position intermédiaire. Ainsi naquit la Deluxe Nashville Tele, l’unique Telecaster du catalogue Fender dotée de trois micros.

13 h

Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 6

Il y a encore peu de temps, le qualificatif Deluxe était employé pour désigner deux gammes différentes chez Fender. Mais depuis l’abandon du terme American Deluxe au profit d’American Elite, les seules guitares dites « Deluxe » du fabricant sont produites au Mexique. La gamme Deluxe est donc le penchant mexicain des American Elite, à savoir un modèle standard « amélioré ». Ainsi, outre sa configuration SSS étonnante, notre Telecaster se démarque par la présence de mécaniques à blocage ou encore d’un chevalet à 6 pontets.

La version 2016 apporte son lot de nouveautés : les micros Tex Mex laissent leur place à un set Vintage Noiseless, le talon est désormais asymétrique pour faciliter l’accès aux aigus, le radius se modernise en passant de 9,5" à 12", et le sillet est très légèrement moins large (1.650" au lieu de 1.687"). Résumons les spécifications de cette guitare dans la liste ci-dessous :

  • Corps en aulne
  • Manche vissé (4 vis, plaque asymétrique) en érable, finition satinée à l’arrière, profil Modern C
  • Diapason de 25,5"
  • Touche en érable pour les finitions White Blonde et 2-Tone Sunburst, en palissandre pour les finitions Daphne Blue et Fiesta Red, radius de 12", 22 frettes Narrow Tall
  • Sillet en os synthétique de 1.650"
  • Deux micros Vintage Noiseless Single-Coil Telecaster en positions manche et chevalet, et un micro Vintage Noiseless Single-Coil Strat en position intermédiaire
  • Un contrôle de volume, un contrôle de tonalité, un sélecteur à 5 positions
  • Accastillage nickel/chrome
  • Mécaniques bloquantes Deluxe
  • Chevalet à 6 pontets
  • Plaque de protection 3 plis Mint Green ou 3 plis Black/White/Black
  • Cordes d’origine : Fender USA, NPS, 9-42
  • Livrée avec une housse

Access prime-time

C’est le modèle couleur Daphne Blue avec touche en palissandre que nous avons reçu pour ce test. À peine la guitare sortie de son écrin, l’on remarque les bonnes finitions. Certes, l’instrument est simple, sans fioritures, mais tout est bien exécuté. La combinaison de la finition Daphne Blue et du pickguard Mint Green donne un petit côté vintage à l’ensemble, mais le chevalet à 6 pontets rappelle rapidement qu’il s’agit d’une Telecaster moderne.

Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 7

La prise en main de l’instrument confirme d’ailleurs cela. Le manche satiné est assez fin et la touche particulièrement plate. On le parcourt très aisément, et le talon asymétrique offre un petit confort supplémentaire. Les cases les plus lointaines ne sont pas réellement plus accessibles avec ce talon toujours proéminent, mais la main gauche n’a plus à subir le contact déplaisant avec l’angle sur lequel elle repose parfois.

Le corps reste rustique, comme il est de tradition avec une Telecaster. J’ai été marqué par la résonance qu’il offre lorsque l’on commence à jouer. C’est toujours appréciable, et souvent bon signe, de tomber sur une guitare qui vit avant même de l’avoir branchée. Quant au poids de cette Deluxe Nashville Tele, il m’a paru assez classique. Ce n’est pas la guitare la plus légère qui soit, mais nous sommes loin d’une Les Paul sans weight relief. 

Les mécaniques bloquantes sont précises, et les clefs offrent un peu de résistance, exactement comme je l’aime (on parle bien de mécaniques !). À l’inverse, les potards sont un peu décevants. Comme souvent chez Fender, le volume baisse très rapidement lors du premier quart de la course. Il est par contre plus rare de rencontrer le même problème avec la tonalité. L’influence de ce contrôle est réellement flagrante seulement après avoir dépassé la moitié de la course. Certes, ce type de réglage est souvent très personnel, et je ne recherche pas non plus une progressivité parfaitement équilibrée (surtout pour le volume), mais j’aurais aimé que la course des potards soit un peu plus fine.

Prime-time

Il est temps de brancher cette Deluxe Nashville Tele. Débutons avec les sons clairs ! Pour l’ensemble des enregistrements, j’ai utilisé la guitare directement branchée dans un Kemper Profiler, lui-même relié à une carte son Steinberg UR22. Pour les sons clairs, le preset sélectionné dans le Kemper est « Simply Clean » (simulation d’un Rockerverb 50), comme pour la plupart de mes tests. Je commence avec le micro chevalet, puis je passe en revue les autres positions.

1 Clean Micro chevalet
00:0001:34
  • 1 Clean Micro chevalet 01:34
  • 2 Clean Micros chevalet + intermédiaire 01:06
  • 3 Clean Micro intermédiaire 01:00
  • 4 Clean Micros manche + intermédiaire 00:36
  • 5 Clean Micros manche 01:00

Écoutons à présent une série d’extraits en sons saturés. J’ai utilisé le preset « AC Normal Drive » (simulation d’un AC30).

6 Saturé Micro chevalet
00:0001:06
  • 6 Saturé Micro chevalet 01:06
  • 7 Saturé Micros chevalet + intermédiaire 01:06
  • 8 Saturé Micro intermédiaire 01:02
  • 9 Saturé Micros manche + intermédiaire 00:42
  • 10 Saturé Micros manche 01:18
Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 5

Cette Telecaster à beau brouiller les pistes avec quelques caractéristiques modernes et un troisième micro, l’on retrouve quand même l’essence de la Tele. Il y a ce claquant caractéristique, ces aigus survitaminés en position chevalet, sans oublier la douceur du micro manche. Les micros Vintage Noiseless remplissent d’ailleurs leur contrat à merveille. Aucun bruit indésirable ne survient, c’est bluffant. On pourra leur reprocher un certain manque de caractère, mais cette guitare mise avant tout sur la polyvalence et la jouabilité, et son identité Telecaster est tout de même là.

Les positions intermédiaires ne permettent pas vraiment d’avoir un son de Strat, mais offrent un peu plus de rondeur, et indéniablement de polyvalence. On s’imagine sans problème jouer du funk, de la soul, ou de la pop avec de jolis arpèges feutrés. Mais il manque ce je-ne-sais-quoi d’alchimie entre deux micros propre à la Stratocaster, ce côté trainant et instable que l’on peut apprécier avec un petit son crunch. Quoi qu’il en soit, le contrat est rempli.

La course à l’audimat

Hormis les finitions (notamment la Daphne Blue), la Deluxe Nashville Tele ne joue pas la carte du vintage. Le radius de 12" et le chevalet à 6 pontets en sont les preuves les plus flagrantes. Si l’on ajoute à cela le micro Stratocaster supplémentaire, cette guitare annonce la couleur : ce n’est pas la plus typée des Telecaster, et si vous recherchez un modèle vintage, elle n’est pas pour vous. Mais le caractère Tele est quand même là, l’instrument est ultra confortable, bien fini, sonne bien et juste. Quant aux amateurs de Strat, ils ne doivent pas s’attendre à retrouver exactement le son de leur modèle chéri. C’est une Telecaster plus polyvalente, qui s’attèle simplement à dresser un pont entre deux des guitares les plus mythiques de l’histoire de la musique. On regrettera tout de même que la course des potards ne soit pas optimale, et qu’il soit impossible de mélanger le micro manche avec le micro chevalet, à l’inverse des Telecaster habituelles.

Enfin, évoquons le prix de notre Deluxe Nashville Tele. Le tarif officiel Fender est de 929 €, mais il est possible de les trouver un petit peu moins chères. À titre de comparaison, une Telecaster Standard mexicaine coûte en moyenne 630 €, et une American Standard 1 570 €. Quant aux American Elite, il faut être prêt à débourser 1 850 € ! Au regard des prix pratiqués par Fender, la nouvelle Deluxe offre une alternative très intéressante aux modèles fabriqués aux États-Unis. D’autant plus qu’aucun ne peut se targuer d’avoir un troisième micro dès la sortie d’usine ! La Deluxe Nashville Tele s’avère donc être une guitare atypique, mais réussie, qui trouvera sans nul doute son public.

  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 1
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 2
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 3
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 4
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 5
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 6
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 7
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 8
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 9
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 10
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 11
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 12
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 13
  • Fender Deluxe Nashville Tele 2016 : 14

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Très agréable à jouer
  • Originale et polyvalente avec ses trois micros
  • Les sonorités Telecaster sont tout de même là
  • Les mécaniques bloquantes
  • Bonnes finitions
  • Prix cohérent avec le reste du catalogue Fender
  • Une électronique un peu plus poussée aurait été appréciable (micros chevalet + manche)
  • Les potards
  • Livrée en housse
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail