Les Mains dans le Cambouis
Forums thématiques

Les Mains dans le Cambouis

Jouer d'un instrument ou utiliser un matériel de qualité, c'est bien. Le construire, c'est mieux. Fer à souder en main, les bidouilleurs de tous poils se sont donné rendez-vous dans ce forum pour échanger les plans, bon plans et astuces qui permettent de s'improviser luthier, facteur ou constructeur.

Un Rodeur de tube / testeur / alimentation multiple DC ou AC ?...

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

1 Posté le 26/01/2017 à 10:58:31Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour à tous ! :)

Roder un tube ???? En avez-vous déjà entendu parler ???

Je vous laisse lire sur le site de notre ami Alain « Passion Audio Tube » (http://www.passion-audio-tube.com/PBCPPlayer.asp?ID=1274189 ) les explications d’un rodage d’environ 40h00…

Personnellement, j’ai pu vérifier sur certains tubes de préamplification les bienfaits de ce rodage et parfois même d’un « burn in ».

Du coup, jusque là, je faisais mes rodages une fois le circuit construit ou réparé en laissant brancher le matériel pendant 40 heures !...
Rien de bien extravaguant, mais lorsque vous avez la disponibilité de plusieurs tubes d’un même modèle, disons 4 pour l’exemple, et que vous souhaitez choisir LE tube qui vous scié le plus, d’un coup vous passez à 160h00 de rodage !!! Soit plus de 6 jours !!!!
Du coup, vous finissez de roder et testez votre premier tube le lundi… Le second le mercredi… Le troisième le vendredi… etc… Pratique non ? :mdr:

Bref, moi, ça me décourage ! :(
Et puis… quand vous avez des transfos ou autres composants qui prennent la poussière + une addiction au DIY = Tentatives + envie de le partager avec vous cette idée, chers DIYeur- Audiofanziniens ! ;)

Du coup, voici succinctement le « cahier des charges » que j’ai souhaité :
1/ Fonction d’un lampemètre simple permettant la vérification, le test de tubes courants.
2/ Permettre le rodage simultané de 4 tubes préamplificateurs ou de 2 tubes de puissance.
3/ Pouvoir utiliser / récupérer les tensions alternatives ou continues disponibles permettant d’alimenté éphémèrement d’autres projet DIY.
4/ Facilement transportable.
5/ Pouvoir éventuellement insérer des composants provenant d’un boitier externe pour recréer un petit circuit amplificateur avec le tube testé…

Ben voilà l'idée... :mdr:

Je suis CHARLIE

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

2 Posté le 26/01/2017 à 11:50:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
Donc, pour tenter de répondre à mes propres demandes :mdr: et en fonction du matériel que j'ai de disponible, je vais repartir sur la même idée "d'emballage" que celui que j'avais déjà réalisé pour mon traceur de courbe qui, à mes yeux, permet une grande souplesse d'utilisation à l'instard d'un ancien standard téléphonique :mdr:
.

A savoir :
- une petite malette

- des fiches et embases bananes de ce type http://www.imotion.fr/Electronique/Mesure/Fiche-banane-douille/877-FICHE-BANANE-ROUGE-2MM-A-SOUDER-fbp200r.html?search_query=fiche&results=164
et
http://www.imotion.fr/Electronique/Mesure/Fiche-banane-douille/883-DOUILLE-CHASSIS-2MM-ROUGE-be220r.html?search_query=fiche&results=164
qui permettent de rediriger les diverses alimentations à sa guise.

- Des "mini" voltmètres LCD made in china vendu sur ebay de type http://www.ebay.fr/itm/191206351118?_trksid=p2055119.m1438.l2649&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT. L'idée serait d'avoir du 500 Vdc pour les mesures de tension de l'anode et de la grille G2 (ou seconde anode pour des doubles triodes), du 100 Vdc pour la grille G1 et du 0 à 200mV accompagné d'une résistance de 1 Ohm pour les mesures de courant d'anode et de grille G2 (un peu limite pour des 6L6 ou EL34 pour certaines polarisations au dessus de -5 Vdc pour la grille mais c'est ce que j'ai en magasin ! :mdr: sinon prendre du 0 à 2V ;) http://www.ebay.fr/itm/LCD-DC-0-2V-Red-LED-Panel-Volt-Voltage-Meter-Digital-Voltmeter-Car-Motorcycle-/401264415221?hash=item5d6d3911f5:g:bzIAAOSwIgNXszPf).

- Un mini voltmètre/ampèremètre pour mesurer le circuit de chauffage.
(ex : http://www.ebay.fr/itm/DC-100V-10A-Voltmeter-Ammeter-BlYB-Red-LED-Amp-Dual-Digital-Volt-Meter-Gauge-QP-/282277319154?var=&hash=item41b90a11f2:m:mpOw_7xBhG59Kz73t4hBJjA )

- Des potentiomètres multi-tours de ce type:
http://www.ebay.fr/itm/191673440790?_trksid=p2055119.m1438.l2649&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT




Je suis CHARLIE

chimimic

membre non connecté
chimimic
12691 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 1 241

3 Posté le 26/01/2017 à 12:09:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour,

je n'ai pas la connaissance assez aiguisée pour les tubes, et ne saurais dire si un tel rodage leur est bénéfique. Mais rien que pour l'idée de dépoussiérer du matériel inutilisé, je dis oui :bravo:

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

4 Posté le 26/01/2017 à 14:09:47Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour Chimimic ! :)

Bon, je m’en vais commencer par l’alimentation du filament !
Personnellement, les tubes que j’ai le plus utilisé jusqu’alors demandent une tension de chauffage qui va de 4,5 V à 20 V.
Je compte donc réaliser une alimentation réglable couvrant cette plage.
Comme je l’ai dis ci-avant, je souhaite pouvoir roder 2 tubes de puissance simultanément !
Dans les plus gourmands que j’utilise, les EL34 réclament 1,5A sous 6,3 V.
Donc pour 2 x EL34 il faudra pouvoir fournir 3 A sous 6,3 V ! (montage en parallèle)

Il s’avère que dort dans un coin de chez moi une alimentation à découpage pouvant délivrer 5A sous 24Vdc !
Voilà donc la base de mon alim !
Pour ajuster et réguler, j’ai choisi le LM338T capables de fournir 5A sous une tension variable de 1,25 Vdc à 32Vdc.
Mais attention à la puissance à dissiper et à la différence de tension entre l’entrée et la sortie du régulateur !
Tout ceci est parfaitement expliqué par notre ami Chimimic sur son indispensable site !
https://www.sonelec-musique.com/electronique_realisations_alim_simple_002.html

Pour ma part, j’ai donc choisi d’utiliser 2 x LM338T en série dont un est commutable selon la tension de sortie désirée…
Heu… Peut être que mon schéma sera plus clair ! :mdr:

Je suis CHARLIE

chimimic

membre non connecté
chimimic
12691 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 1 241

5 Posté le 26/01/2017 à 14:20:08Lien direct vers ce postSignaler un abus
Une autre solution pour limiter la dissipation de puissance, consisterait à d'installer une pré-régulation à découpage entre ton 24 Vdc et le régulateur dédié à la fourniture de la tension filament (6,3 V ou 12,6 V).

Dans le cas de deux tubes alimentés en même temps, je pense qu'il faut privilégier le mode série pour les filaments. Moins de courant en sortie et moins de différentiel E/S du régulateur = moins de pertes ;)

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

6 Posté le 26/01/2017 à 14:21:24Lien direct vers ce postSignaler un abus

Je suis CHARLIE

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

7 Posté le 26/01/2017 à 14:22:07Lien direct vers ce postSignaler un abus
oups... Je pense que C2 n'est pas vraiment indispensable... :??: :lol:

Je suis CHARLIE

chimimic

membre non connecté
chimimic
12691 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 1 241

8 Posté le 26/01/2017 à 14:26:37Lien direct vers ce postSignaler un abus
C2 n'est pas indispensable en effet, et C4 peut être abaissé à 10 uF.
Si tu veux vraiment réduire l'ondulation résiduelle à une valeur faible (pour les plus forts courants), alors monte plutôt la valeur du condensateur de tête C7.

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

9 Posté le 26/01/2017 à 14:39:07Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de chimimic :
Dans le cas de deux tubes alimentés en même temps, je pense qu'il faut privilégier le mode série pour les filaments. Moins de courant en sortie et moins de différentiel E/S du régulateur = moins de pertes ;)

J'y ai effectivement pensé mais... Mon choix s'est porté sur le parallèle en cas d'incident sur un des 4 tubes (préamp) tel que la coupure du filament ...

Citation de chimimic :
pré-régulation à découpage

Effectivement, je n'avais pas pensé à du découpage... Mais comme j'ai plusieurs LM338...
Là où je suis ennuyé, c'est de bien déterminer les radiateurs surtout que le but est de continuer à utiliser ce qui traine chez moi ! :??: ...
J'ai bien trouvé quelques calculateurs en ligne :
http://www.myheatsinks.com/calculate/thermal-resistance-plate-fin/
ou
https://www.heatsinkcalculator.com/
Mais, ceux que j'ai ne ressemble pas forcément à ceux explicités...
je compte donc faire de multiples essais...

Je suis CHARLIE

Taffer

membre non connecté
Taffer
1488 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 96

10 Posté le 26/01/2017 à 14:44:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
C4 peut être abaissé à 10 uF.
Si tu veux vraiment réduire l'ondulation résiduelle à une valeur faible (pour les plus forts courants), alors monte plutôt la valeur du condensateur de tête C7.


Effectivement... Pour C7 je souhaitais plus "gros" mais, pas ça en magasin... :( Je vais effectivement changer C4 à 10uF !

Je suis CHARLIE

Revenir en haut de la page