Microphones
Studio & Home Studio Microphones
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Bien enregistrer son piano

Dossier

Prise de son : le piano

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Le secret d'un bel enregistrement avec un piano de concert, c'est ... Un piano de concert formidable associé à un environnement d'enregistrement non moins formidable. Cela dit, chaque instrument et chaque situation sont différents et le même piano peut sonner différemment sous les doigts d'interprètes divers. C'est le cas par cas qui prévaut.

Le placement de microphones stéréo sur un piano
dépend en partie du style musical interprété.

La plage de fréquence très étendue du piano combinée aux grandes dimensions de ce dernier fait que la prise de son stéréo avec un ou plusieurs couples appairés s'impose avec évidence. Le placement des micros a beaucoup à voir avec le type de tonalité que vous recherchez.

 

Dans la plupart des cas, le couvercle devra, tout le temps de l'enregistrement, rester ouvert. Lorsqu'une isolation est nécessaire, nombreux sont les ingénieurs du son qui règlent le couvercle à mi-hauteur et qui placent une couverture de déménagement dans l'ouverture de façon à isoler les micros.

 

1. Pop/rock

Plus les micros sont placés près des marteaux et plus le son semble percutant. C'est pourquoi dans les enregistrements où le piano doit se faire entendre par-dessus les autres pistes, on effectue souvent une prise de son rapprochée des marteaux. Commencez par placer un couple appairé de micros cardioïdes inclinés vers le bas à environ 15 cm au-dessus des marteaux, chaque micro étant positionné à environ un tiers de la distance séparant le premier et le dernier marteau. Veillez à ne pas les placer trop près des marteaux verticalement pour éviter que le champ de capture ne soit restreint qu'à une seule partie de la gamme des notes requises. Modifiez la distance séparant les micros jusqu'à ce que vous obteniez l'équilibre voulu entre une large image stéréo et une réponse uniforme sur toute la gamme. Vous devrez peut-être également accroître légèrement l'angle formé par les micros afin d'améliorer la séparation. Modifiez l'écart par rapport aux marteaux pour obtenir l'équilibre désiré entre attaque percutante et amplitude.Vous pouvez aussi essayer d'éloigner le micro de la région basse en le plaçant plus loin des marteaux, vers la table d'harmonie.Vous obtiendrez ainsi un son plus ample et plus chaud (voir position 1a du schéma).

 

2. Ballades pop/jazz

Le jazz et les balades pop requièrent en général le son plus plein qu'on obtient en éloignant davantage encore les micros des marteaux. Au plus profond de la partie incurvée de l'instrument, positionnez un couple appairé de cardioïdes de manière à former un angle de 45 degrés. L'un des micros devra faire face à l'interprète tandis que l'autre devra être tourné vers la table d'harmonie. Commencez avec un écart de 7,5 à 15 cm, en réduisant l'angle si vous séparez davantage les micros. Il est également tout indiqué de tenter une configuration X-Y ou toute autre configuration de micros coïncidents. Dans l'axe vertical, les micros devront être placés à mi-distance entre les cordes et le couvercle ouvert.

 

3. Piano classique ou solo

Le piano classique et le piano solo gagnent à être enregistrés avec la technique de la prise de son à distance, qui permet de mieux capter l'ambiance d'un concert. Essayez de placer les micros à 1m20-2m50 de la partie incurvée du piano, et à une hauteur de 1m50 à 3m60. Pour établir le positionnement optimal des micros, il faut tenir compte des facteurs suivants : taille et modèle du piano, espace acoustique et quantité d'espace acoustique à capturer. Plus les micros sont placés près les uns des autres et plus le son est intime. A l'inverse, plus ils sont éloignés et plus le son est ample. Comme toujours, les cardioïdes mettent davantage l'accent sur l'instrument tandis que les omni ouvrent sur la pièce (qui doit donc avoir une acoustique satisfaisante).

 

Certains ingénieurs aiment ajouter un autre micro sous le piano, tourné vers la table d'harmonie, afin de capturer le son chaud et velouté du bois. Si vous disposez de suffisamment de micros à condensateur, essayez de placer une paire stéréo au-dessus de l'instrument pour une prise de son rapprochée, un micro en-dessous et un couple appairé pour capturer l'ambiance de la salle.

L'utilisation recommandée de plusieurs micros avec les pianos de concert est fort susceptible de provoquer des problèmes de phase dans tous les cas de figure evoqués. Pour toutes les prises de son stéréo, veillez à ce qu'il n'y ait pas de problème de phase ou d'incompatibilité mono.

 

Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail