Sony TCD-D3
Sony TCD-D3

Platine DAT de la série TCD

Avis Utilisateurs : 4.33 Argus : infos Avertissement important

Tous les avis sur Sony TCD-D3

Note moyenne : 4.3 ( 4.3/5 sur 3 avis )
  2 avis 67 %
  1 avis 33 %
Insatisfait(e) par les avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
pifa 02/01/2008

L'avis de pifa

3
J'ai acheté mon TCD3 peu de temps après son apparition, au Japon où il était presque moitié prix (dans les 3500F), et c'est vrai que c'était une bonne machine malgré des touches de commande vraiment trop petites.
La grosse faiblesse venait à mon avis des batteries dédiées couteuses, difficiles à trouver et qui perdaient trop rapidement de leur capacité au fil du temps, au point de devenir inutilisables après deux ou trois ans.
Mon DAT que je pouvais malgré tout encore utiliser avec une alimentation secteur a fini par tomber en panne définitivement l'année dernière; la mécanique se grippait déjà de temps en temps avant. Il aura quand même tenu 15 ans...Maintenat je n'ai plus rien pour écouter mes cassettes ou les transférer sur CD...
Il faudrait que j'achete un DAT d'occasion, mais ça reste trop cher à mon goût pour des machines relativement fragiles et condamnées à disparaitre.
Je viens de m'offrir un PCM D-50 pour mes prises de son.
Oliviercool 15/09/2007

L'avis de Oliviercool

5
Enregistreur DAT portable au format "Walkman"

Principales caractéristiques:
<ul>

Formats audio-numériques 16 bits pris en charge:
<ul>
48 KHz
44.1 KHz (en enregistrement, uniquement via entrée numérique)
32 KHz SP
32 KHz LP (le LP doublait la capacité des cassettes DAT en terme de durée d'enregistrement).</ul>

Connectique:<ul>
1 prise casque jack 3.5 mm à l'avant
1 line in et mic in sur jack 3.5 mm sur un côté
1 line out sur jack 3.5 mm sur l'autre côté
1 prise 7 pins propriétaire pour entrées - sorties numériques et pour télécommande.</ul>
Avec réglage du niveau d'enregistrement manuel, niveau sonore du casque et les fonctions de marquages ID inclus sur l'appareil.
Fonctionne sur secteur via boîtier d'alimentation externe ou sur batterie NI-CD (Autonomie: env. 2 heures)
Livré avec 1 boîtier d'alimentation et chargeur de batterie propriétaire, 1 batterie propriétaire, 1 housse et 1 cassette DAT, sauf erreur.
</ul>

Principales options se connectant sur la prise 7 pins propriétaire Sony (et qui devraient fonctionner aussi sur les autres modèles ayant ce connecteur 7 pins dont les Sony TCD-D7 et TCD-D8 entre autre):
<ul>
1 télécommande et son boîtier récepteur (Sony RM-D3K). Ce boitier offre les entrées - sorties numériques S/PDIF optiques et coaxiales, la fonction timer et, si ma mémoire est bonne mais à vérifier, la possibilité de séléctionner le 48 ou le 44.1 KHz pour l'entrée analogique.
1 câble adaptateur 7 pins Sony vers entrées et / ou sortie numérique S/PDIF et / ou vice-versa - je ne me souviens plus si c'était de l'optique ou du coax.
Convertisseur analogique - numérique et vice-versa externe "Super Bit Mapping" (Sony SBM-1) avec entrées micro sur 2 jack 6.3 mm et 1 Jack 3.5 mm, entrées line sur 1 paire de cinch et sur 1 jack 6.3 mm., une sortie casque et avec réglage de niveau d'enregistrement corrects (plus difficilement déréglable ^^) entre autre.

Je me souviens aussi qu'un préampli micro professionnel externe avec entrées XLR et une saccoche spéciale pour accueuillir ce dernier avec l'enregistreur avait été conçu pour ce DAT. L'alimentation fantôme et des entrées-sorties numériques étaient même inclus si ma mémoire est bonne, à vérifier. Le hic, c'est que je n'ai plus la référence et les No. du modèle car ça date pour du DAT...</ul>

Cet appareil est le tout premier enregistreur DAT que j'ai eu. Je l'ai acheté sitôt sorti ou presque (à six mois près) en 1991. C'est un pur bijou de technologie qui fonctionnait très bien et était très fiable. J'ai actuellement 100 ou 200 cassettes DAT, la quasi-totalité ou presque ont été enregistrées sur ce petit appareil. C'est simple: à cette époque, il n'y avait pas d'autre solution que le DAT pour l'archivage de mes documents audios sans perte de qualité à long terme. Le CD enregistrable n'existait pas encore, le minidisque non plus, enfin bref, on avait pas toutes les facilités de l'informatique actuelle. Et de plus, comme j'étais jeune et pas encore autonome, et que je ne disposais que de très peu de place, il me fallait quelque chose de petit. Et même si pour tout nouveau document audio j'utilise maintenant le CD enregistrable (voir même le CD-ROM ou le DVD-ROM selon les cas), j'ai toujours un DAT sous la main pour pouvoir relire mes cassettes DAT dont j'ai énormément de mal à trouver le temps de les transférer sur CD-R.

Aujourd'hui, pour le même prix (ou à peine plus cher), l'amateur peut très bien s'acheter un ordinateur portable avec une carte son externe USB ou FireWire, genre Edirol FA-66 par exemple, et enregistrer, mixer, masteriser et graver avec pour un coût d'exploitation infiniment meilleur marché: on trouve des CD-R pour quelques euros alors qu'une cassette DAT en valait 10 fois plus. Bon, c'est plus encombrant, c'est moins pratique mais c'est tellement plus universel: avec un ordi, vous pouvez faire quantité d'autre genres de travaux... No comment ^^

En ce qui me concerne, je n'ai pu le garder que quelques années car j'ai du mal avec les appareils trop petits, ils ont tendance à m'échapper entre les doigts. D'ailleurs, il a fait une chute et j'ai pris dès lors un modèle un peu plus conscéquent: le Tascam DA-P1 et dès lors, il ne m'a plus jamais échappé de mes mains ^^ Et comme il n'était pas encore sorti à ce moment-là, j'ai dû me contenter d'un Yamaha DTR2 entre deux et ces deux modèles n'étaient pas d'une fiabilité absolue en terme de gestion des marques ID... C'est là que j'ai commancé à regreter ce fabuleux petit DAT. A un tel point que je m'en suis fais prêté un autre pendant 1 - 2 ans environs. Sony a vraiment frappé fort cette fois-ci.

Ses avantages:<ul>
Minuscule, il se glisse partout
Ultra-fiable
Ecran cristaux liquide d'une lisibilité exemplaire
Il prends en charge le 16 bits 32 KHz LP (Long Play)
A la fonction Timer Lecture et Timer Enregistrement (c'est-à-dire mise en lecture ou en enregistrement automatique sitôt qu'il reçoit du courent - seulement via un boîtier externe en option)
Avec télécommande infra-rouge (seulement via ce même boitier externe)
Un préampli micro stéréo professionnel avec entrées XLR a été conçu pour ce modèle.</ul>

Ses inconveinients:
<ul>
Pas d'entrées-sorties numériques sur l'appareil même, il faut passer par un boîtier externe ou par un câble spécial, tout deux en option
Impossible de choisir la fréquence d'échantillonnage (44.1 ou 48 KHz) sur l'appareil même mais c'est sauf erreur possible sur ce même boîtier externe
Réglage niveau d'enregistrement trop facilement déréglable par mollette à l'avant. Je ne l'ai pas beaucoup utilisé pour enregistrer à l'exterieur à cause de ça, quelle dommaâââage !!! Sur les modèles suivants (Sony TCD-D7 et Sony TCD-D8), ce problème a été résolu mais il paraît que ces derniers n'étaient pas aussi fiables au niveau mécanique...
Ecran LCD sur le capot au lieu de devant l'appareil: il faut soulever l'appareil lorsqu'il est en bandoulière pour contrôller le niveau d'enregistrement, avec le risque encore accru de dérégler cette fameuse mollette de niveau d'enregistrement...
Pas de niveau d'enregistrement automatique si ma mémoire est bonne
</ul>

Bon, il est clair qu'aujourd'hui (fin janvier 2010), les choses ont beaucoup changé technologiquement parlant: je n'achèterai plus jamais du DAT comme enregistreur numérique portable. J'ai trop peur de la fragilité de la mécanique... Le mieux maintenant, c'est les enregistreurs sur carte mémoire. D'ailleurs, l'enregistreur sur carte flash qui lui est le plus proche au niveau taille et ergonomie est actuellement le Marantz PMD661. Pour ma part, je viens de me procurer le petit Edirol R-44, un enregistreur quadriphonique sur carte SDHC, ce qui répondait mieux à mes applications d'enregistrement. Bien entandu, un ordinateur, PC ou MAC muni d'un logiciel éditeur audio (si possible multipiste) est indispensable ensuite pour traiter les prises de son réalisées avec ce genre d'appareil mais aujourd'hui, qui n'a pas de PC ? ^^
tordjman 18/05/2006

L'avis de tordjman

5
Cela peut paraître incroyable mais je l'utilise depuis 1991 ! cela fait donc 15 ans ! 15 ans de bon et loyaux services. Et j'en suis très satisfait. Je ne sais pas combien de temps il durera encore mais je fais tous mes enregistrements professionnels nomades avec ce petit bijou. Evidemment à l'époque il n'était pas donné, mais je peux dire que j'ai largement amorti mon investissement (environ 9000 francs).

j'aime : affichage lumineux, 8 heures d'enregistrement 32 kHz sur K7 DAT 125 mètres, compact et pratique

A l'époque de son achat, il n'y avait guère le choix, je n'ai donc pas essayé autre chose.

Si je devais refaire cet achat, je n'hésiterais pas.