• Augmenter ou diminuer la taille du texte
    • Imprimer
    • Rss

A propos des préamplis micros

 Quelle que soit leur technologie, les microphones délivrent un signal électrique trop faible pour les besoins de l'enregistrement ou de la sonorisation. On utilise donc un préamplificateur pour augmenter significativement l'intensité du signal avant d’attaquer, selon qu’on est en studio ou en Live, un dispositif d’enregistrement ou un ampli de puissance.

Types de préamplis

Octuple préampli micro

On distingue d'abord les préamplis micro en fonction du nombre de canaux qu'ils proposent : si la plupart des préamplis micro sont monocanaux, il existe des doubles, des quadruples voire des octuples préamplis micros. 

mp66profil

On les triera ensuite en fonction de la technologie qu'ils utilisent, avec d'un côté les préamplis à tubes et de l'autre les préamplis à transistors, tandis que certains préamplis hybrides utilisent conjointement des tubes et des transistors. L'utilisation de tubes est intéressante dans la mesure où ces derniers sont susceptibles d'ajouter des harmoniques au signal, soit une légère saturation qu'on décrira souvent comme une sorte de ´chaleur' en vis-à-vis du son plus neutre des préamplis à transistors. Ce comportement n'est toutefois pas systématique, les tubes pouvant tout à fait être utilisés pour réaliser un préampli transparent, ne colorant pas le signal. 

Notons que certains préamplis sont associés à des processeurs d'effets ou de traitement. Lorsqu'un préampli micro intègre un EQ voire un compresseur, on parle alors de tranche de console

Précisons aussi que nombre de préamplificateurs pour microphones proposent une fonction Boîte de direct, destinée à convertir un niveau instrument en niveau ligne.