Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Les bases de la réalisation d'un podcast - 1re partie

Bien débuter

Comment enregistrer l'audio d'un podcast

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Les podcasts sont devenus une source importante d'information et de divertissement, avec pour avantage que n'importe qui peut en réaliser un. Si vous avez déjà pensé à créer le vôtre, ce dossier en deux parties va vous donner toutes les infos dont vous avez besoin pour vous y mettre. Dans cette première partie, nous allons nous intéresser à la partie enregistrement, et dans la seconde nous nous attaquerons à l'aspect édition/mixage.

Les formats

Avant de s'intéresser à la question de l'enregistrement audio, il peut être utile de prendre en compte la structure typique d'un podcast. Evidemment, cela varie d'une série de podcasts à une autre, mais ce qui va suivre résume les sections (et leur ordre) les plus courantes :

  • Le générique: une musique recouverte par une voix off annonçant le podcast ("Bienvenue sur le podcast Blablabla").
  • L'introduction: le présentateur se présente et résume l'épisode. Si le podcast est un monologue, il rentrera directement dans le vif du sujet, éventuellement après un clin d'oeil à un sponsor.
  • Partie principale: début de l'interview ou du commentaire.
  • Bien Débuter
    L'iTunes Store d'Apple propose des podcasts de tous types et vous permet de mettre le vôtre en ligne.
    Coupure du milieu: dans certains podcasts, le contenu principal est interrompu vers son milieu par un court passage pré-enregistré (avec ou sans musique) dans lequel le présentateur énonce à nouveau le nom de l'émission ("vous écoutez Blablabla"), parfois à nouveau en mentionnant un sponsor.
  • Suite de la partie principale: reprise et suite du contenu principal, ou alors c'est parfois là l'occasion d'introduire un changement de sujet ou de rubrique.
  • Segment final: le présentateur conclut l'émission (parfois en annonçant le sujet de l'épisode suivant), généralement sur fond musical.

En regardant la section "podcasts" sur iTunes, vous vous apercevrez qu'il en existe de types très variés. Certains reposent sur une seule personne prenant la parole et la gardant de bout en bout, d'autres consistent en un échange entre plusieurs intervenants situés dans la même pièce, d'autres encore sont constitués d'interviews à distance d'une ou plusieurs personnes réalisées au téléphone ou via Skype. Chacun de ces concepts implique un processus de réalisation légèrement différent concernant l'enregistrement et le matériel utilisé. J'y reviens après un rapide tour d'horizon des logiciels nécessaires pour la réalisation de podcasts.

Côté logiciels

Si vous avez déjà une STAN, vous pouvez l'utiliser pour enregistrer, éditer et mixer l'audio de votre podcast. Sinon, il vous faudra un enregistreur logiciel. Une STAN étant multipiste, elle est bien plus polyvalente pour la réalisation de podcasts qu'un simple enregistreur stéréo. Avec une STAN, vous pouvez mettre voix, musique et effets sonores sur des pistes séparées, ce qui facilite grandement le mixage.

Si vous n'avez pas encore de STAN, cela ne veut pas pour autant dire que des frais sont à prévoir. Si vous avez un Mac, vous avez déjà GarageBand qui se prête très bien à cet usage. Le freeware Audacity (PC & Mac) est aussi un excellent choix, assez puissant et utilisé par nombre de réalisateurs de podcasts.

Enregistrez-vous en train de parler

Si votre podcast se résume à peu de choses près à vous en train de parler, le moyen le plus simple est de vous enregistrer directement sur votre ordinateur avec un micro pour voix de qualité acceptable voire bonne. Si vous avez de quoi vous enregistrer, vous disposez probablement déjà de tout ce qu'il vous faut, notamment d'une interface audio (ou "carte son") qui comprend une entrée micro et un préampli intégré et qui se connecte à l'ordinateur via une prise USB, FireWire ou Thunderbolt. S'il vous faut vous procurer une telle interface, vous pouvez en trouver de qualité acceptable à partir de 150 à 200€. Une interface disposant de deux entrées devrait suffire à la réalisation de votre podcast.

Bien Débuter

Freeware très performant pour l'édition audio, Audacity est utilisé par de nombreux réalisateurs de podcasts.

Certains utilisent un micro dynamique pour podcaster, mais ce sont probablement les micros à condensateur à large diaphragme qui offrent le meilleur rapport qualité-prix. À partir d'environ 150€, vous pouvez trouver des modèles utiles en podcasting. Plus vous dépenserez et plus la qualité sera là.

Si vous n'avez pas d'interface audio, une autre possibilité est d'utiliser un micro USB, qui comme son nom l'indique se connecte directement sur le port USB de votre ordinateur, rendant l'utilisation d'une interface audio dédiée superflue. De nombreux micros USB proposent un niveau de gain en entrée plutôt faible, notamment pour les voix parlées. Par conséquent, il faut parler bien en face pour obtenir un niveau convenable, sans quoi vous risquez de vous retrouver avec un enregistrement plein de bruits parasites parce que vous aurez été obligé de pousser le gain de la piste trop haut. Non seulement enregistrer en positionnant votre bouche au plus près du micro permet d'obtenir un volume plus élevé, mais en plus le signal est plus direct et moins marqué par la réverbération de la pièce. Peu importe ce que vous utilisez comme micro, un filtre anti-pop est toujours utile car il réduira les plosives et vous donnera moins de travail au moment de l'édition.

A présent, considérons un certain nombre de scénarios possibles en situation de podcast.

Enregistrement d'un interview téléphonique

Si vous prévoyez de faire des interviews téléphoniques dans le cadre de votre podcast, il vous faudra les enregistrer dans la meilleure qualité possible. Rien de plus frustrant pour l'auditeur d'un podcast que de se retrouver face à une interview dont les réponses sont enregistrées dans une qualité insuffisante, et par conséquent difficiles à comprendre et désagréables à l'oreille.

Il existe une multitude de façons d'enregistrer une conversation téléphonique pour un podcast, mais la meilleure option reste de passer par Skype avec un logiciel ou une application permettant d'enregistrer les appels. Skype est polyvalent car vous n'êtes pas obligés d'appeler un autre utilisateur, vous pouvez également appeler une ligne téléphonique classique. Dans ce dernier cas de figure, qu'il s'agisse d'une ligne fixe ou mobile, il vous faudra acheter des crédits auprès de Skype ou prendre un abonnement (dans les deux cas les tarifs sont très abordables).

Bien Débuter
Skype couplé à un enregistreur d'appels logiciel tel qu'Ecamm Call Recorder, ou la meilleure façon d'enregistrer une interview téléphonique.

Vous tirerez le meilleur de Skype avec un micro-casque, qui permet de réduire les risques de larsen et d'écho à l'enregistrement. Si vous appelez un autre utilisateur de Skype, il est important que lui aussi utilise un micro-casque, sinon autant l'appeler sur son téléphone pour éviter ce type de soucis techniques. Concernant la qualité sonore, il vaut mieux que votre interlocuteur vous parle depuis sa ligne fixe.

Pour un tarif modique, vous pouvez trouver un enregistreur logiciel compatible avec Skype pour enregistrer vos appels. On pourra citer Ecamm Call Recorder (Mac), qui vous permet d'obtenir votre voix et celle de votre interlocuteur sur des pistes séparées, ce qui sera particulièrement appréciable au moment d'ajuster les volumes, d'égaliser ou d'utiliser divers autres traitements sur chaque piste.

Vous pouvez aussi vous procurer une application permettant d'enregistrer les communications de votre smartphone. J'aime moins cette solution car vous n'êtes jamais sûr de toujours bien enregistrer quand vous éloignez le téléphone de votre bouche pour regarder l'écran. Dans tous les cas, le pire des scenarios est celui dans lequel vous vous apercevez à la fin de l'interview que rien n'a été enregistré, c'est là un problème qui peut se poser quel que soit le moyen choisi. Faites attention à avoir bien lancé l'enregistrement et vérifiez régulièrement qu'il est toujours en cours, car il n'y a rien de plus embarrassant que de devoir rappeler votre interlocuteur pour lui demander de recommencer pour un problème d'enregistrement. Et puis, la deuxième prise est rarement aussi bonne que la première.

Une autre solution (même si elle consiste un peu à faire avec les moyens du bord) est d'utiliser un enregistreur avec micro intégré (type dictaphone ou autre) pour enregistrer à la fois votre voix et celle de votre interlocuteur en utilisant le haut-parleur de votre téléphone. Assurez-vous de placer l'enregistreur près du haut-parleur, et faites attention à ce que le son ne dépasse jamais 0 dB. La voix de la personne au bout du fil sera moins naturelle qu'elle ne l'aurait été via Skype, mais elle restera assez claire et compréhensible. Quant à votre voix, elle sera claire pour peu que vous soyez positionné relativement proche du micro. Faites un test avant de débuter l'interview, pour vous assurer d'un bon équilibre à l'enregistrement entre votre voix et celle provenant du haut-parleur.

Enregistrer une interview en face-à-face dans un environnement calme

Si vous pouvez réaliser une interview dans une salle sans bruits environnants et à l'acoustique exploitable (évitez un gymnase ou une cave, à moins bien sûr que ce ne soit l'effet recherché), vous pouvez obtenir un bon résultat avec un enregistreur portable. Vous pouvez le garder en main et le tenir alternativement devant votre interlocuteur et vous, comme vous le feriez avec un micro, ou alors le positionner sur une table à proximité de chacun de vous deux (dans l'idéal les bouches de chacun de vous ne devraient pas être à plus d'une cinquantaine de centimètres de l'appareil) et le laisser là pour toute la durée de l'interview.

Enregistrer une interview en face-à-face dans un environnement bruyant

Si vous n'avez vraiment pas d'autre choix que de réaliser une interview dans un environnement bruyant, il vous faudra minimiser le niveau des bruits de fond figurant sur votre enregistrement. Comme on l'a déjà vu, dans n'importe quelle situation d'enregistrement, il est toujours préférable d'être aussi proche que possible du micro, mais c'est encore plus vrai dans ce cas de figure.


Un enregistreur numérique quatre pistes comme ce Tascam DR-40 vous offrira davantages de possibilités, mais pour réaliser un podcast même un simple enregistreur à deux pistes se révélera déjà très utile.

Une solution est d'utiliser un micro externe branché à votre enregistreur, que ce micro soit doté d'une cellule de type cardioïde, supercardioïde ou hypercardioïde (ce qui signifie qu'il captera en priorité le son provenant de la direction vers laquelle il est dirigé). Pendant l'interview, soyez vigilants pour coordonner les allées et venues du micro avec la discussion: le micro devra à chaque instant se trouver à une cinquantaine de centimètres au maximum de la bouche de la personne qui s'exprime. Selon le micro utilisé, les mouvements du micro peuvent donner lieu à des bruits parasites appelés "bruits de manipulation". Encore une fois, testez votre configuration avant le jour J pour anticiper ce genre de problèmes.

Autre solution: équiper la personne que vous devez interviewer d'un micro-cravate (aussi appelé micro Lavalier ou micro-boutonnière) et connectez-le à l'enregistreur. Sa voix sera ainsi captée de façon satisfaisante. Reste à s'occuper de la vôtre, et pour cela, deux solutions : si vous disposez d'un enregistreur muni de deux entrées pour micros (tels que les enregistreurs à 4 pistes DR-40 de Tascam ou H4n de Zoom), vous pouvez vous équiper vous-même d'un deuxième micro-cravate, ou alors, en l'absence d'un tel équipement, vous pouvez enregistrer votre voix à l'aide d'un second enregistreur.

Avec un enregistreur stéréo standard ne disposant que d'une seule entrée pour micro, une façon de contourner la difficulté peut être l'utilisation d'un micro-cravate pour la personne que vous interrogez tandis que vous enregistrerez votre propre voix sur votre smartphone grâce à une application d'enregistrement dédiée. Au début de l'interview, une fois les deux enregistrements lancés, énoncez un décompte (3,2,1) puis tapez dans vos mains une fois fortement de façon à ce que ce claquement, capté par les deux micros, vous serve de repère pour synchroniser les deux enregistrements au moment de l'édition.

L'édition, ce sera justement le sujet de la prochaine partie, qui nous ménera jusqu'à la finalisation de votre podcast.

Article suivant dans la série :
Editer, mixer et finaliser votre podcast →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail