Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le guide du mixage — 98e partie

Bien débuter

Les outils pour la cohésion sonore de votre mix

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Aujourd’hui, je vous propose un tour d’horizon des plug-ins que j’utilise fréquemment lorsque je cherche à renforcer la cohésion sonore d’un mix. Comme d’habitude, il ne s’agit pas ici de vous fournir une liste exhaustive. J’espère seulement que cette démarche pourra un tant soit peu vous aiguiller dans vos choix.

 

Commençons dans l’ordre logique avec les simulations d’enregistreurs à bande. J’utilise très souvent l’excellent Satin de U-He qui offre une palette de coloration sonore extrêmement large. À mon sens, la subtilité du traitement qu’il apporte habillera élégamment n’importe quelle production d’un joli verni au parfum légèrement rétro/analogique. Cependant, lorsque je cherche quelque chose de plus marqué, je dégaine alors le très économique ReelBus de ToneBoosters.

U-He Satin : 01 gui

En ce qui concerne les émulations de consoles analogiques, j’apprécie énormément le VCC 2.0 de Slate Digital. Avant d’utiliser ce dernier, j’avais parfois recours au plug-in Satson de Sonimus. Mais mon chouchou lorsque je recherche une couleur bien vintage reste le fabuleux SDRR de Klanghelm. Notez qu’une déclinaison gratuite de ce dernier est également disponible.

Niveau égalisation, je tape rarement du côté "analogique virtuel" de la force car je préfère des plug-ins d’EQ autrement plus souples et précis. Ceci dit, lorsque l’envie me prend, je manipule avec plaisir le signal à l’aide du SlickEQ Gentleman’s Edition de Variety Of Sound. Sachez que l’éditeur offre une version freeware mais pas si limitée que ça de ce SlickEQ. Il m’arrive également de parfois utiliser les modélisations Neve et SSL du Virtual Mix Rack de Slate Digital, mais uniquement lorsque je me sers aussi des compresseurs compris dans ce rack virtuel.

Justement, en matière de compression, il se trouve que c’est généralement vers ce type d’outils que mon cœur balance lorsqu’il s’agit de travailler l’effet "glue". Pour cela, j’utilise pas mal de plug-ins différents histoire d’avoir une belle palette de couleurs. J’ai récemment testé le MJUC de Klanghelm et il faut bien avouer que ce petit bijou a directement pris une place prépondérante au sein de mon arsenal. Et comme d’habitude avec cet éditeur allemand, une déclinaison gratuite est disponible, que demande le Peuple ? Le double compresseur SDC signé SKnote trône également très souvent sur mes bus. Enfin, le caméléon de la compression sauce analogique, j’ai nommé Presswerk de U-He, se retrouve lui aussi très souvent mis à contribution sur les productions passant par chez moi.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Je vous invite bien sûr à tester les versions d’évaluation de ces plug-ins afin de trouver chaussure à votre pied. Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

← Article précédent dans la série :
Comment utiliser les simulateurs de bande/console ?
Article suivant dans la série :
Les effets de modulation - Le Chorus →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail