Les projets collectifs
Forums thématiques

Les projets collectifs

Commentaires sur la news : Les compos inspirées : douzième saison !

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

THOMAS LN77

membre non connecté
THOMAS LN77
5718 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 323

311 Posté le 21/03/2017 à 00:58:22Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
basse c'est un Macbeth Micromac D.

T'es vraiment enervant :mdr:
Belle machine effectivement
Thom'

multiform

membre non connecté
multiform
14733 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 6 141

312 Posté le 21/03/2017 à 07:51:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de frascal :
Citation de multiform :

C'est un compliment ça :-D


Et bien oui, je voyait ça comme un compliment, dans le sens que l'on œuvre tous dans un souci de qualité et non pas de rentabilité.


T'inquiète, c'est juste que la citation m'a bien fait sourire :bravo:

----------------------------

Passage en mode Multi

 

http://soundcloud.com/multiform_bdx

prolifere19

membre non connecté
prolifere19
187 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 540

313 Posté le 21/03/2017 à 08:51:56Lien direct vers ce postSignaler un abus
Voilà, avis posté pour tout le monde (j'en peux plus là :-D ). Il ne me reste plus que celle de multiform/Props et les futurs derniers arrivants.

azemazer

membre non connecté
azemazer
180 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 375

314 Posté le 21/03/2017 à 14:21:42Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Rhésus Plus :


Azemazer
La musique va bien avec le titre. Il y a de bonnes choses. Je trouve que parfois les sons de rythmiques sont un peu disgracieux (vers 1.25 c'est un son de tambourin? avec distorsion?) Une agréable musique pour un film de western mais quelques sons m'ont pas vraiment plus


Salut, merci beaucoupd'avoir donné ton avis!
Oui c'est bien un tambourin que l'on entend mais,en revanche, il n'y a aucunement de distortion o.O Seulement un effet de reverb censé donner l'impression qu'on est dans une pièce pour orchestre symphonique

quoi? musique? ah, tu as dit vie. bah, c'est pareil, non?

Rhésus Plus

membre non connecté
Rhésus Plus
57 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 2 023Cet utilisateur possède un compte compos

315 Posté le 21/03/2017 à 17:44:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de multiform :
Multiform/Props

Le gars là, il aurait pas un casque sous le bras, je crois bien que si, avec en plus une combi de pilote, ça doit être une sorte de pilote du futur se déplaçant via la Dark Matter, j'en suis à peu près sûr :-D




/Props
Multiform
Ambiance SF dès le début, musique inquiétante. Bien le bruitage voix aviateurs. On navigue à vue dans cette matière noire. Bien les sons d'orgues. Dommage que l'on entende pas bien le solo de guitare. C'est Floydien fin des années 60's, du temps où ils exploraient les sonorités SF.

Rhesus Plus

[ Dernière édition du message le 21/03/2017 à 17:56:26 ]

The Fields Of Force

membre non connecté
The Fields Of Force
137 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 321

316 Posté le 21/03/2017 à 23:17:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
De bien belles choses ici... bravo à tous les participants. :bravo:

Ma contribution, dans un style hybride avec orchestre, guitare, et synthé. :D:

Zebli

membre non connecté
Zebli
52 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 1 116

317 Posté le 22/03/2017 à 07:02:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de RvBy :
Citation de Zebli :
Bonjour ,
Une contribution collective ZeBli (ex TheBli )Nath et Séverine.
Sur un texte qui illustre la Zen Attitude de cette image.




J'aime beaucoup la chanson mais aussi cette interprétation de l'image à laquelle je n'ai pas pensé, pour moi c'est tout sauf zen !

Sinon l'écriture narrative et descriptive reste poétique et ce n'est pas évident à réussir, c'est le cas, bravo. Le chant est posé agréablement et tranquillement. L'accompagnement simple et bien dosé, pour moi met le texte en avant. C'est un bon équilibre à mes oreilles. :)


Merci RvBy pour ce commentaire tant il est assertif.

En effet le ciel le vent , c'est la nature que met en évidence les belles lumières du tirage en noir et blanc.. Je suis donc a 180degres de la plupart des autres et c est tant mieux j ai pas envie de broyer du noir vu que c etait le deja le cas dans mon" fils du poinçonneur " ...

En conclusion je n ai pas encore commenté ton titre mais ton retour est un exemple qui mérite les 5*.

Zebli

membre non connecté
Zebli
52 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 1 116

318 Posté le 22/03/2017 à 07:19:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de prolifere19 :
Voilà, avis posté pour tout le monde (j'en peux plus là :-D ). Il ne me reste plus que celle de multiform/Props et les futurs derniers arrivants.


Bel effort, c est effectivement épuisant et on sent bien ta fatigue au fur et a mesure du temps passe dans les commentaires postes.

Tu aurais pu t'économiser, personnellement je trouve que certains n apportent rien a l'auteur, il faudrait en faire moins et être plus assertif. Par exemple même si tu te limites au cote artistique 1 point positif, 1 point a améliorer et ensuite dire ce que tu penses.
Pour moi "colle ou ne colle pas a l image" est ton jugement donc ca ne fait pas progresser, d'autant plus que ce n est pas développé, il faut aussi faire quelque chose de très difficile pour nous autres : l'effort de comprendre l'autre son état d esprit, sa sensibilité d artiste(nous en sommes tous et d'autant plus fragiles!)

Moi, je ne commenterai plus que si j ai vraiment quelque chose a dire d'encourageant (je ne l'ai pas toujours fait et j ai eu tord.)


Pour conclure, la musique comme l image est un langage , les principes de la communication efficace s appliquent:

Écouter,se poser et poser des questions ouvertes pour lancer le débat, ecouter la reponse, se mettre a la place de l autre, ne pas juger, donner son avis...

Si j'étais courageux j devrait même apprendre a écouter trois fois plus ce qui me dérange que ce qui me plait... Parce que vous êtes tous formidables.

[ Dernière édition du message le 22/03/2017 à 08:04:01 ]

multiform

membre non connecté
multiform
14733 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 6 141

319 Posté le 22/03/2017 à 08:55:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je viens de mettre des avis à toutes les zics actuellement sur le compte compo, ouf :bravo:

----------------------------

Passage en mode Multi

 

http://soundcloud.com/multiform_bdx

RvBy

membre non connecté
RvBy
37 posts au compteur
Nouvel AFfilié

320 Posté le 22/03/2017 à 12:07:32Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de prolifere19 :
Je prends l'exemple du morceau de RvBy. Je lui ai mis 2 étoiles en rapport avec l'image mais si je ne prends pas en compte l'image, je lui aurais mis 5 étoiles.


Merci de ton intérêt prolifere19 et du compliment, malgré tout ;)

Sans prétendre te convaincre, je vais quand même essayer d'expliquer mon interprétation de cette image (aussi par ce que j'aime bien quand les autres le font). Explication de texte (pardon à ceux que ça pourrait ennuyer) ;)

Lumière à l'horizon
Sous les nuages noirs


Purement descriptif de l'image

Toutes ces idées cons
Qui reprennent la barre


Pour moi les volutes de fumée au dessus de la tête symbolisent les "idées noires", le "spleen" de Baudelaire. Sur la photo, comme dans une bande dessinée on met les pensées dans une bulle au dessus de la tête. Ces idées noires qui parfois pilotent nos actions, voire notre inaction et n'amènent jamais rien de bon.

Drapées de marasmes
Peuplées de phantasmes


Ces fumées, photographiquement, ressemblent aussi à un voile, et évoquent un drapé qu'on retrouve souvent dans la peinture. Je décris ces idées noires.

La vie n'est pas si droite
Et la route est étroite


Le ponton de l'image est parfaitement rectiligne est n'est pas large. Les idées noires font croire ça, car dans la vraie vie, oui la route est étroite mais les chemins sont tortueux.

Bouquets de fumées sombres
On s'agite dans l'ombre


Dans chaque main le personnage porte un "bouquet" de fumée, il est à contre jour et il lutte avec ces fumées, tourmenté. Mais personne ne s'en soucie. Aucun spectateur autour de lui.

La rivière est profonde
J'entends le flot qui gronde


Sous le ponton, l'eau. Je ne la vois pas, mais elle est omniprésente, prête à nous engloutir si on s'écarte du chemin. Où est-elle, comment est-elle ? Est-ce une menace ? Suis-je à l'abri dans mon chemin fragile sur pilotis ?

Seul au milieu de rien
Y-a-t-il un chemin ?


Sur l'image, personne autour, le désert, la solitude. Y-a-il quelqu'un qui m'entend, qui me comprend ? Quel est mon but ? Aller vers l'horizon ?

Est-ce la fin de l'orage
Le début du voyage ?
Le soleil apparaît


Ce ciel lourd, la lumière qui apparaît ou disparaît, on ne sait pas trop, qu'est-ce que ça signifie ? Est-ce le début ou la fin de quelque chose ?

Pourtant il fait si frais
Que mon esprit s'endort
Et j'aperçois la mort


Dans cette image en noir et blanc, je ne vois pas de chaleur pourtant de la fumée se dégage comme si le personnage passait de l'état solide à l'état gazeux (sublimation que d'autres camarades ont évoqué à juste titre). Cette lumière à l'horizon pourrait être le début de ce fameux tunnel de lumière qu'on décrit souvent comme un passage vers la mort.

Il faut vivre en somme
Tout en étant personne


Conclusion, je tente de répondre à toutes ces questions induites par l'image. Je fais un choix.

Dans la ligne de fuite
Un bonheur se mérite


Cette image est construite comme un tableau du XVIè ou XVIIè siècle autour d'une perspective. Cet art de la perspective est codifié et en peinture classique repose sur ce qu'on appelle "la ligne de fuite". Je choisis de voir au bout de cette ligne, l'espoir, le bonheur, mais j'admets qu'il ne viendra pas tout seul. Dans le mot "fuite" on évoque aussi le tourbillon de la vie qui nous aspire dans une fuite en avant, qu'on ne maîtrise pas toujours.

Que faut-il faire pour ça ?
Malin qui le dira
En avançant peut-être
Sans se prendre la tête


Comment faire pour atteindre ce bonheur qui ne viendra pas tout seul ? C'est à moi d'aller vers lui, donc j'avance.

D'où la conclusion, où je refuse que les idées noires me dictent ma conduite :

Lumière à l'horizon
Sous les nuages noirs
Toutes ces idées cons
A la fin y'en a marre !




Revenir en haut de la page