Dave Smith Instruments Prophet Rev2
+
Dave Smith Instruments Prophet Rev2

Prophet Rev2, Clavier synthétiseur analogique de la marque Dave Smith Instruments.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test du synthé Prophet Rev2 de DSI

Test

Gras double

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail
Award Qualité / Prix 2017

Dix ans après le Prophet-08, Dave Smith présente son successeur, survitaminé en polyphonie et effets : voici le Prophet Rev2, l’un des rares synthés analogiques à 16 voix…

Lorsqu’on analyse la gamme de synthés DSI/Sequential, on constate un mouvement vers le haut amorcé avec le Prophet-6. On est loin de l’Evolver de 2003 et du Mopho de 2008. C’est d’autant plus curieux que la concurrence s’engouffre dans l’entrée de gamme, avec des synthés monodiques et polyphoniques très abordables. Citons parmi eux les Minilogue et Monologue de Korg, qui redéfinissent le prix plancher des synthés analogiques à mémoires, sans oublier les DeepMind 6 et 12 de Behringer, bourrés de fonctionnalités pour un prix très serré. Pour sa part, Arturia a amorcé le même mouvement que DSI, plaçant son magnifique MatrixBrute au sommet de la hiérarchie des synthés monodiques ; d’ailleurs, à quand une version polyphonique ? Dans ce rebattage des cartes, pour le plus grand plaisir des amateurs d’analogiques, on comprend très bien que Dave Smith ne soit pas resté indifférent. Il nous livre aujourd’hui le Prophet Rev2, une version hyper musclée de son Prophet’08 qui fêtera bientôt ses dix ans. Désormais, l’Andromeda d’Alesis n’est plus le seul synthé analogique polyphonique 16 voix…

Rev2 028
00:0000:17
  • Rev2 028 00:17
  • Rev2 101 01:04
  • Rev2 105 00:35
  • Rev2 203 00:33
  • Rev2 107 00:19
  • Rev2 108 00:34
  • Rev2 109 00:35
  • Rev2 112 00:48
  • Rev2 123 00:24
  • Rev2 127 00:54
  • Rev2 129 00:35
  • Rev2 134 00:40
  • Rev2 135 00:24
  • Rev2 138 00:29
  • Rev2 148 00:19
  • Rev2 150 00:29
  • Rev2 153 00:40
  • Rev2 163 00:43
  • Rev2 174 00:42
  • Rev2 176 00:26
  • Rev2 179 00:21
  • Rev2 195 00:32
  • Rev2 201 00:24

 
Total contrôle

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 003.JPG

Nous avons testé un Prophet Rev2-16 (16 voix), qui intègre de base l’extension 8 voix. On peut d’ailleurs commencer sa quête par un Rev2-8 et lui ajouter par la suite une carte fille 8 voix, en l’enfichant simplement sur la carte mère. C’est d’ailleurs la seule chose qui diffère entre les deux modèles. L’objectif affiché de DSI avec le Rev2 est de proposer un synthé à un prix par voix très serré. La qualité de construction est très bonne : carcasse tout en métal, flancs vissés en bois, sérigraphie blanche parfaitement lisible. Il manque juste la charnière pour faciliter l’ouverture du panneau avant (pour installer une extension 8 voix sur un Rev2-8, par exemple…). Les potentiomètres reprennent le look des Prophet-5 et 6 ; mécaniquement parlant, ils inspirent confiance, solidement ancrés. Avec ses commandes généreuses et une ergonomie de type une fonction/un bouton, le Rev2 invite à la programmation : 43 potentiomètres rotatifs, 12 encodeurs crantés et 34 boutons attendent nos doigts experts. Un petit écran OLED carré lisible dans toutes les conditions apporte une touche finale, affichant les programmes, les paramètres et les valeurs.


En façade, les différentes sections sont clairement identifiées : en partie haute, matrice de modulation, horloge, arpégiateur, séquenceur, navigation (au centre), modes de clavier, effets, enveloppes ; en partie basse, LFO, oscillateurs, VCF, VCA. Difficile de se perdre ! DSI n’a pas oublié la touche Compare, tout comme les fonctions Check (affichage de la valeur d’un paramètre sans le modifier) et Basic Preset (point de départ pour créer un son). Par contre, nous n’avons pas trouvé de fonction qui reflète la position physique des commandes. Les potentiomètres répondent aux modes saut/seuil/relatif, bien vu ! Pour conserver l’esprit compact du Prophet-08, les deux molettes (non rétroéclairées) sont placées au-dessus du clavier, ce qui permet de présenter une largeur inférieure à 90 cm et un poids sous la barre des 10 kg pour 5 octaves. Le clavier Fatar 61 touches semi-lesté est sensible à la vélocité et à la pression. Nous avons apprécié sa réponse, notamment sa résistance progressive permettant une vélocité tout en nuances. On peut transposer sur plus ou moins deux octaves à l’aide de deux boutons dédiés (mais il faut passer par le menu Global pour transposer par demi-ton). Bref, sur le point cosmétique et mécanique, le Rev2 surpasse de loin le Prophet-08.


Face cachée

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 015.JPG

Comme toujours, la connectique est rassemblée sur le panneau arrière. De droite à gauche, on trouve une sortie casque (jack 6,35 stéréo), deux ensembles de sorties audio gauche/droite (jacks 6,35 asymétriques, soit une sortie stéréo par couche sonore), 3 prises pour pédales (1 pédale continue assignable, 2 pédales interrupteurs pour le Sustain et le séquenceur), un trio Midi (In/Out/Thru), une prise USB type B pour le Midi (notes, CC, NRPN, Dump des programmes en Sysex) et un connecteur IEC pour cordon secteur (alimentation interne universelle, les bonnes habitudes sont bien prises). La pédale dédiée au séquenceur permet de piloter la lecture du séquenceur et de l’arpégiateur, ou de déclencher les pas du séquenceur avec un signal audio, ou encore de « Gater » les enveloppes. Bon point qualité comme sur les récentes productions maison, les jacks sont solidement vissés au panneau. Il manque une entrée audio pour traiter des signaux externes, une habitude sur les polyphoniques DSI.


Allez, on ouvre… pour cela, on dévisse les flancs en bois, le cadre métallique et le panneau, puis on soulève la façade que l’on pose délicatement à la verticale, vu qu’il n’y a pas de charnière. Elle est reliée à la carte mère par un simple connecteur. L’intérieur est miniaturisé : la carte mère ne fait que deux octaves de large et la carte fille à peine un et demi. L’ensemble de l’électronique est constituée de CMS, une voix n’occupant que quelques centimètres carrés sur le PCB. Les puces DSI-120 sont bien alignées et entourées de quelques composants minuscules. L’alimentation, interne, est protégée par une feuille isolante composite, ce n’est pas aussi classe que sur les DSI haut de gamme avec leur tôle perforée. La conception respire l’intelligence et l’optimisation à plein nez !


Grain à moudre

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 017.JPG

La mémoire interne du Prophet Rev2 renferme 512 Presets et 512 mémoires réinscriptibles, de quoi voir venir. Les sons d’usine sont différents de ceux du Prophet’08, si nos souvenirs sont bons ; ils tirent notamment profit des nouveaux effets. Mais le plus surprenant, si nos souvenirs sont vraiment bons, c’est que le grain n’est pas le même. Il y a certes une petite filiation, mais pas ce médium aigu si caractéristique de la série Prophet’08/Mopho/Tetra, que l’on attribuait jusqu’à présent au circuit intégré chargé de produire la chaine analogique oscillateur-filtre-ampli. Ici, le spectre semble plus équilibré, moins agressif dans cette plage de fréquences et plus agréable à nos oreilles. Bien sûr, avec les possibilités de modulation audio de ses oscillateurs et filtre, le Rev2 peut sonner métallique si on le souhaite. Le grain est, sans surprise, également différent des autres synthés de la marque, Prophet-6, OB-6 et Prophet-12. Il les faut donc tous… Malin, le Dave !


L’autre point est qu’avec 16 voix de polyphonie, on n’hésite pas à faire des empilages, soit via le mode Unisson, soit en couchant deux programmes l’un sur l’autre. Du coup, avec un poil de Detune (programmé ou généré via une fonction apportant une certaine instabilité) et deux poils de panoramique, les nappes décollent, les cuivres s’embrasent et les strings pètent (bonjour l’image !). Le Rev2 est un excellent candidat pour qui veut créer facilement de vastes ensembles polyphoniques, d’autant que les effets ajoutés permettent de l’animation ou de l’élargissement supplémentaire. La machine est tout aussi à l’aise dans les basses, arrondies au LPF 4 pôles résonant ou métallisées à la synchro d’oscillateurs. Nous avons également sorti des leads cuivrés dans la pure tradition vintage, embellis par l’effet BBD judicieusement présent. Sans oublier les arpèges ou les séquences qui se transposent au clavier. Bref, le Rev2 est analogique, sonne analogique, point barre…


Back to the future

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 016.JPG

Le Prophet Rev2 est un synthé analogique bitimbral. Chaque programme peut être joué en mode Single (toute la polyphonie disponible), Split (8+8 ou 4+4 voix selon le modèle) ou Stack (2 sons superposés de 8 ou 4 voix). On peut éditer un canal (A ou B) ou les deux en même temps (A+B). Il est aussi possible de copier un canal sur l’autre ou d’inverser les deux canaux. Le mode unisson permet d’empiler et désaccorder les voix disponibles, pour un son énorme. On peut aussi mémoriser un accord dans chaque programme. La partie synthèse reprend la technologie du Prophet’08, à savoir une chaîne DCO-VCF-VCA intégrée sur le circuit DSI-120 développé avec Doug Curtis il y a 15 ans, désormais propriété de Dave Smith. C’est a priori le seul moyen de concentrer 16 voix analogiques tout en maintenant un prix abordable, ce qui constitue une différence notable par rapport aux circuits analogiques discrets du Prophet-6 et de l’OB-6 (cf. photos de l’intérieur de la bête).


Une voix est constituée de deux DCO, un Sub oscillateur et un bruit. Les DCO offrent quatre formes d’ondes élémentaires : dent de scie, dent de scie + triangle, triangle et impulsion. Importante amélioration par rapport au Prophet-08, les formes d’onde sont toutes continues, via un paramètre Shape modulable. On peut accorder les DCO sur 9 octaves (par demi-ton et centième) et les synchroniser. Une fonction Note Reset permet de décider ou non de redéclencher le cycle des oscillateurs au point d’origine à chaque nouvelle note. On trouve aussi une fonction Slop qui génère des fluctuations dans l’accordage des oscillateurs. Les deux oscillateurs sont ensuite balancés (on ne peut donc pas pousser leur niveau pour faire saturer le filtre en entrée) ; on peut toutefois y mixer un Sub oscillateur (onde carrée à l’octave inférieure) et un bruit blanc. Un Glide permet de créer du portamento entre les voix, à vitesse ou temps fixe, séparément sur chaque DCO. On peut aussi utiliser l’une des 17 tables de tempérament intégrées pour basculer dans des styles ethniques.


Filtre classique

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 012.JPG

Le Rev2 reprend le filtre Curtis du Prophet-08. Il s’agit d’un unique VCF passe-bas résonant 2 ou 4 pôles. Cela permet au Rev2 de ne pas marcher sur les platebandes de ses grands frères, Prophet-6 et OB-6. La fréquence de coupure se règle sur 165 valeurs, ce qui est insuffisant pour éviter les effets d’escalier audibles à résonance élevée, comme sur toutes les machines DSI. C’est agaçant que le constructeur campe sur ses lauriers depuis 15 ans, on attend une amélioration dans ce domaine ! On peut directement moduler la coupure par une enveloppe dédiée DADSR (modulation bipolaire), la vélocité, le suivi de clavier et le DCO1 (modulation audio du filtre, bien vu !). Les modulations continues se font fort heureusement tout en douceur, de manière bien lisse.


Le filtre peut entrer en auto-oscillation uniquement en mode 4 pôles, avec un pincement très caractéristique bien acidulé, produisant une onde sinusoïdale prononcée puis un sifflement strident dans les valeurs extrêmes. En mode 2 pôles, la résonance est beaucoup plus sage, presque trop d’ailleurs… Vient enfin le VCA stéréo, avec élargissement alterné gauche/droite entre les voix successives (Pan Spread), enveloppe dédiée DADSR à action et réponse en vélocité programmables. Le volume de chaque programme peut également être mémorisé, en passant par une page menu spéciale comprenant quelques paramètres de synthèse additionnels.


Enter the Matrix

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 009.JPG

Pour moduler le son, le Rev2 propose 4 LFO, 3 enveloppes et une matrice de modulation. Commençons par les LFO, qui offrent 5 formes d’onde classiques : triangle, dent de scie, rampe, carré et aléatoire. La fréquence varie de 0,022 à 500 Hz (niveau audio) et peut être synchronisée à l’horloge globale/Midi. Le cycle est libre ou redéclenché lorsqu’une note est jouée seule. Chaque LFO peut directement affecter une destination suivant une quantité programmable ou être assigné via la matrice de modulation. Nous avons déjà parlé des deux enveloppes préassignées au filtre et au volume, la troisième (auxiliaire) est assignable. De type DADSR, son action est bipolaire et modulable par la vélocité. On peut aussi la boucler. On peut directement choisir une destination de modulation, parmi la liste de la matrice, ou passer par la matrice pour choisir plusieurs destinations simultanées.


La matrice propose 8 cordons virtuels pour relier 22 sources à 53 destinations, avec des modulations bipolaires. Parmi les sources, citons les 4 séquenceurs, les 4 LFO, les 3 enveloppes, les 2 molettes, le numéro de note, la vélocité, la pression, les pédales, le bruit et la sortie audio numérisée du VCA. Parmi les destinations, listons les fréquences des oscillateurs (globale ou séparées), les ondes continues des deux oscillateurs, le niveau de chaque oscillateur/Sub/bruit, la coupure du filtre, la résonance, la modulation audio, le VCA, la panoramique, les fréquences des LFO, les quantités de modulation des LFO, les quantités de chaque enveloppe, tous les segments de temps de toutes les enveloppes, les 8 quantités de modulation des cordons (modulations de modulations), le mixage des effets et les deux paramètres d’effets. Ouf !


Effets ajoutés

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 008.JPG

Amélioration notable par rapport au Prophet-08, le Rev2 propose une petite section d’effets numériques pour enrichir le son. Il n’y a qu’un seul effet par canal sonore (dommage !) mais chaque couche dispose d’un effet séparé (tant mieux !). Les effets basés sur les temps (tels que les délais) peuvent être synchronisés à l’horloge globale/Midi. Au menu, délai mono, délai numérique, BBD émulé, chorus, phaser à feedback élevé, phaser à feedback faible, phaser Oberheim émulé, flanger à feedback élevé, flanger sans feedback, réverbe, modulation en anneau Oberheim émulée, distorsion, filtre passe-haut.


On trouve deux paramètres éditables par effet, en plus du niveau de la balance Wet/Dry (appelée ici Mix) : temps et feedback pour les délais, vitesse et profondeur pour les effets d’ensemble, temps et couleur pour la réverbe, tuning et suivi de clavier pour la modulation en anneau, gain et tonalité pour la distorsion, coupure et résonance pour le HPF. Ces paramètres sont modulables via la matrice, excellent ! Les effets héritent directement des développements faits pour les Prophet-6 et OB-6, on ne s’en plaindra pas. Nous avons apprécié la qualité des délais, chorus, phaser, flanger et Ring Mod, un peu moins la réverbe, assez métallique et bouclée court. Le choix des algorithmes est tout à fait judicieux.


Arpège ou séquences

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 007.JPG

Le Rev2 intègre l’arpégiateur et le séquenceur du Prophet-6, auxquels il ajoute un second séquenceur. En mode bitimbral, chaque canal a ses réglages indépendants d’arpèges et de séquences. L’arpégiateur est basique et classique : on peut en régler le tempo (encodeur et bouton TAP), la division temporelle, le mode de jeu (haut, bas, alterné, aléatoire ou dans l’ordre des notes jouées), la tessiture (1 à 3 octaves vers le haut) et la répétition de chaque note (1 à 3 fois). Avec la fonction Relatch activée, on peut ajouter des notes à l’arpège en cours s’il est réglé sur Hold (maintien). Signalons que les notes arpégées ne sont toujours pas transmises via Midi/USB, incroyable d’en être toujours là chez DSI… On trouve aussi un séquenceur « polyphonique », dont l’action stoppe l’arpégiateur. Il offre 64 pas de 1 à 6 notes, avec une programmation pas à pas. On appuie sur Record, on joue une note ou un accord, et tant qu’on maintient au moins une note, on peut en ajouter d’autres dans le pas en cours. Dès qu’on relâche toutes les notes, le Rev2 passe au pas suivant. On peut lier les notes ou créer des silences. Après enregistrement, on peut éditer les pas un par un (note et vélocité), tant mieux !


En lecture, on peut transposer la séquence à la volée (en maintenant la touche Record). En revanche, les notes ne sont pas transmises via Midi ou USB, comme pour l’arpégiateur, mais pourquoi diantre !? Chaque séquence est sauvegardée avec son programme. Mais le Rev2 a plus d’un tour dans son sac, puisqu’il propose un second séquenceur « Gated » : ce dernier permet d’enregistrer 4 lignes de 16 pas, constituées de notes ou de mouvements de commandes. La lecture commence dès qu’on appuie sur une note. Pour chaque ligne, on choisit une destination puis on programme la valeur de modulation pas par pas. Celle-ci peut être lissée si on accepte de sacrifier une piste de séquence pour une piste lissée. La longueur d’une ligne est indépendante des autres, pas la peine d’utiliser les 16 pas. Les lignes de ce séquenceur peuvent aussi être utilisées comme sources dans la matrice de modulation. Une addition très intéressante qui complète parfaitement les autres possibilités de modulation de la machine.

Conclusion


Avec le Prophet Rev2, l’objectif affirmé de DSI était de prendre un bon synthé (le Prophet’08) et de l’améliorer dans tous les compartiments. Le pari est tout à fait gagné : polyphonie doublée (pour le Rev2-16), formes d’onde progressives, suboscillateur, modulations boostées, effets intégrés, nouveau séquenceur polyphonique, édition améliorée, alimentation interne, USB… et surtout, un son plus équilibré et plus agréable à nos oreilles que celui du Prophet’08, affranchi de cette bosse dans le médium aigu. Nous lui avons également trouvé plus d’ampleur, de richesse et de variété. Il n’en demeure pas moins quelques points de crispation : le filtre uniquement passe-bas, la résolution insuffisante de la fréquence de coupure et les notes arpégées/séquencées toujours pas transmises en Midi. Sans doute les concessions à faire pour conserver un synthé abordable au regard de ce qu’il offre, tant en puissance qu’en qualité. Nous lui décernons un Award Audiofanzine Qualité/Prix 2017 !

  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 001.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 003.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 002.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 004.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 005.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 006.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 011.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 010.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 009.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 008.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 007.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 012.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 013.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 014.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 015.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 016.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 017.JPG

 

 

Notre avis :
Award Qualité / Prix 2017
Points forts Points faibles
  • Grain et couleur sonore
  • Polyphonie généreuse
  • Bitimbralité
  • Qualité de construction
  • Prise en main immédiate
  • Possibilités de modulation
  • Effets numériques ajoutés
  • Mémoire très généreuse
  • Arpégiateur et séquenceurs intégrés
  • Transposition des séquences en temps réel
  • Tempéraments alternatifs
  • CC et NRPN Midi
  • Clavier dynamique très agréable
  • Alimentation interne universelle
  • Un seul filtre passe-bas (certes à deux modes)
  • Effets d’escalier sur le filtre à résonance élevée
  • Note arpégées/séquencées non transmises en Midi
  • Pas d’entrée audio pour traiter des sources externes
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail