I love AF
Korg Karma
+

Korg Karma

Karma, Workstation de la marque Korg.


17 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 300 €

Test Korg Karma

Agitation Assurée

Générer des phrases rythmiques en temps réel en éliminant l’effet mécanique et répétitif des boucles samplées ou des motifs d’arrangeurs, tel est l’objectif du nouveau Karma de Korg. Schizophrène ?

Acheter d'occasion Korg Karma

Korg Karma Korg Karma tres bon etat 400 € »

Fiche technique Korg Karma

  • Fabricant :Korg
  • Modèle :Karma
  • Catégorie :Workstations
  • Fiche créée le :09/07/2008
Commercialisation :
  • A partir de 2001.
Caractéristiques :
  • Clavier : 61 touches, vélocité, ATM.
  • Type de Synthèse : Lecture d'échantillons.
  • Formes d'Ondes : 32 Mo d'échantillons à 48 KHz (425 PCM multi-échantillons + 413 échantillons de batterie).
  • Polyphonie : 62 voix.
  • LFO : 2 (21 formes d'onde).
  • Enveloppes : Oui.
  • Filtres : Oui.
  • Sons : 384 presets (à choisir parmi 640) + 256 prog.
  • Combis : 384 (à choisir parmi 768) [Combi = 8 sons max].
  • Split : Oui.
  • Affichage : LCD (24 x 64 car.).
  • Portamento : Oui.
  • Effets : 3 multi-effets (102 effets au choix). On peut utiliser simultanément 2 effets principaux, 5 effets d'insertion et un équaliseur 3-bandes.
  • Sorties Audio : Stéréo + 2 sorties mono.
  • Stockage Externe: Lecteur de disquette HD.
  • Séquenceur : 16 pistes, 200.000 notes, 200 morceaux (999 mesures par morceau), résolution de 1/192. Compatible SMF (formats 0 et 1). La fonction RPPR (Realtime Pattern Play/Recording) permet de rejouer une phrase en pressant une simple touche.
  • Poids : 10 kg.
  • Dimensions : 110 x 32 x 12 (LxPxH en cm).
Autres Caractéristiques :
  • Levier de pitch bend et de modulation.
  • 16 kits de batterie (à choisir parmi 64).
  • Compatible GM niveau 2.
  • Mêmes cartes d'extension EXB-PCM que pour le Korg Triton, chacune ajoutant 16 Mo de PCM, de sons et de and combis.
  • Carte d'extension EXB-MOSS qui permet d'ajouter la synthèse MOSS (Multi-Oscillator Synthesis System) de Korg, comme sur le Z1.
  • 8 potentiomètres de contrôle.
  • L'élément qui constitue la base d'une phrase ou d'un motif commandant la manière dont les données relatives aux notes du clavier se développeront porte le nom de "Generated Effects" (GE). Le KARMA dispose de 1053 GE. Chacun de ces GE possède près de 400 paramètres musicaux distincts (harmonie, gamme, humanisation, timbre, variation de la phrase ou du rythme, vélocité, durée, volume, changement de commande MIDI, retard MIDI, transposition, Etc), seize d'entre eux étant à disposition pour la commande en temps réel au sein d'un GE, ceci via huit boutons et deux interrupteurs, auxquels s'ajoutent encore quatre boutons destinés à faciliter la création d'harmonisations complexes. En outre, deux "scène" globales de ces programmations sont mémorisables afin de passer instantanément de l'une à l'autre. Si un seul GE est utilisable en mode Program, quatre GE peuvent être utilisés simultanément dans le mode Combination, Sequencer et Song Play de sorte que des motifs distincts seront à même de générer des phrases indépendantes afin de jouer diverses sonorités.
Remarques :
  • Karma signifie "Kay Algorithmic Realtime Music Architecture". La technologie Karma a été inventée par le musicien/programmeur Stephen Kay.
  • Le Karma est un générateur musical en temps réel, un générateur de motifs hyper complexes et un contrôleur intuitif de motifs.
  • La fonction principale du KARMA est de déclencher des motifs ou des phrases selon les notes ou les accords joués en live, ensuite ces motifs ou ces phrases vont se modifier en temps réel à l'aide de divers contrôleurs internes du synthé ou via des contrôleurs MIDI.
  • Basé sur les notes et les accords qui sont joués, le Karma produit automatiquement et manipule des expressions et des modèles qui sont impossibles à produire avec des arpégiateurs classiques ou des fonctions de lecture de patterns statiques. Par exemple, le Karma peut produire de complexes cascades de notes, des arpèges techno et des effets, de denses textures rythmiques et mélodiques, des glissandos "naturels", le picking de la guitare, des effets aléatoires ou des mouvements de pitch bend.
  • Il existe une version expandeur rack.

Source : Korg

Distribué par Algam / La boîte noire du Musicien

»

Avis utilisateurs Korg Karma

Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 17 avis )
 9 avis53 %
 5 avis29 %
 2 avis12 %
Cible :Rapport qualité/prix :
tri.ton12/02/2013

L'avis de tri.ton

Korg Karma
bon pour les caractéristiques tout est marquait précédemment

UTILISATION

j'ai eu cette machine pendant quelques mois, j'ai eu l'occasion de voir ses performances elle ressemble étrangement à un triton le ,ou bien c'est le triton qui lui ressemble ,je sais plus qui c'est qui est sorti en premier, pour ce qui est du système karma ,j'y crois pas trop car il m'a pas trop emballé moi je pense que c'est plus une affaire de marketing.

SONORITÉS

pour ce qui est des sonorités ,il reprend toutes les sons du triton, pour ma part avec un peu moins de dynamique car le mien était équipé de cartes additionnelles , les sons avaient l'air moins pêchu que sur le triton .

AVIS GLOBAL

mon avis est que cette machine est sur évaluer par rapport à sa vraie capacité, donc pour moi ça reste un triton le avec une couleur rouge brique, je parle même pas de l'ergonomie et le clavier qui est de la même qualité que le triton le.
»
Delta2509/12/2012

L'avis de Delta25

Korg Karma
Celles du Korg Triton avec 2 emplacements cartes PCM et un emplacement pour la carte MOSS.
Pas de ARP mais mieux: le fameux moteur KARMA qui equipe toutes les WS de chez KORG tel que le M3, OASYS, et le KRONOS. En façade 12 potards 2 scenes et 4 pads pour les accords programmables.
4 sorties, 3 midi (in out thru) et 3 entrées assignables (switch,damper , pedale)

UTILISATION

L'usage une fois qu'on a pris le temps de lire la doc est relativement accesssible.
La fonction Karma est un peu plus longue à appréhender.Mais une fois qu'on compris le mode
D'acces au 16 parametres affectable ( sur 400!!) le plaisir devient sans fin tant les modifications
sonores sont énormes d'autant plus si vous avez installé la carte MOSS !(6 voix de polyphonie,10 syntheses dont VA,VPM...)

SONORITÉS

Celles du Triton Classic. La carte MOSS est un gros plus si on veut disposer d'une palette
sonore large. Le clavier n'est pas extraordinaire mais la vocation de cette machine est orienté nomadisme avec
ces 10 kgs. Les sons acoustiques tel que les pianos approchant du realisme et certains restent synthetiques cependant tout les sont de brass woods et
Saxo restent réalistes et vivants avec la carte MOSS.
Les 2 emplacements extension permettent de quasi doubler le nombre d'echantillons PCM échantillonnés à 48Khz editables afin de creer vos propres sons.
Je conseille la PCM05 pour les sons vintage ,la 04 et la 09 pour des sons plus dance.



AVIS GLOBAL

Une machine qui est déjà vintage avec sa couleur rouge et son module KARMA specifique à cette machine et malgré la qualité du clavier un peu cheap.
Un synthé léger et polyvalent qui devient vite une source d'inspiration avec son sequenceur bien pensé.
A conserver dans un set comme banque sons et effets Karma qui peut piloter via midi un autre module.
»
vipmusicos28/02/2012

L'avis de vipmusicos

Korg Karma
Workstation 61... bref, c'est une base de Triton LE avec, en guest star qui fait la différence, le système avancé d'arpégiation inventé par S.Kay (Karma étant un acronyme)...
Et tout tient là, mais n'oublions pas que ce monstre rouge (lie de vin) n'embarque que la première génération du système KARMA (même s'il a lui-même un OS appelé v.2, mais qui n'est pas le Karma2, plus évolué qu'on trouve sur M3/Oasys/Kronos)...

C'est donc, pour sa génération, un clavier révolutionnaire, qui peut encore largement figurer dans un set au milieu de bécanes plus récentes, sans avoir à rougir (c'est déjà fait!) de la comparaison!

L'interface utilisateur du Karma (interrupteurs, crossfader, 12 potentiomètres, 4 pads, joystick pouvant faire office de pitchbend et bien plus encore), peut également en faire un clavier maître midi particulièrement redoutable (à bien prendre en compte avant de se lancer dans l'achat d'un master keyboard midi muet!!!)



UTILISATION

Le point noir de la bestiole, c'est l'obsolète petit écran monochrome qui, lui, ne tient pas la comparaison avec les écrans larges colorés voire tactiles des bécanes plus récentes... et quand on sait que pour bien personnaliser/approfondir le contenu initial de l'engin, il faut naviguer dans des écrans et sous-écrans multiples, ça peut en rebuter plus d'un...

SONORITÉS

Deux utilisations possibles= soit vous êtes un dingue de synthèse et de programmation, et là, vous avez de quoi faire (dans la limite d'un moteur sonore de triton...il existe des cartes pcm additionnelles sympas, dont la programmable mythique Moss- qui coûte quasi aussi cher que le karma d'occasion!)!

soit, vous voulez jouer sans vous prendre la tête, et là, vous devez trouver (ou acheter) les combis très musicales développées par karmalab, kidnepro, panditpress, prorec, ou à l'origine par EJ2: vous aurez alors un set comme un arrangeur (très évolué) avec des tonnes de combis (sortes de styles/ambiances musicaux) customisables à l'infini: de quoi jammer à vie, créer des musiques d'ambiance (de la new age à l'électro en passant par le jazz et l'orchestral classique...) sans jamais être à sec.

AVIS GLOBAL

6 ans et je ne m'en sépare pas même si j'ai par ailleurs tyros 4 et korg m3 avec le karma2: avec toutes les ressources combis produites depuis sa création (et customisées et réarrangées ), j'ai un expander démentiel avec des sons, et des rythmes que je n'ai pas encore pu retrouver sur le M3...

Pour moins de 500 euros d'occasion, avec souvent des add-ons ... comme disent les anglosaxons, "it's really worth"... Foncez les amis, vous ne serez pas déçus, je pense!
»
16/09/2011

L'avis de Anonyme "Mon outil de travail pour plusieurs années!"

Korg Karma
Méthode de génération sonore : Système de synthèse HI (Hyper Integrated)
Fréquence d'échantillonnage à 48 KHz pour les PCM internes
Mémoire PCM en ROM : 32 Mbytes, 425 multi-échantillons + 413 échantillons de batterie.
Polyphonie : 62 voix.
Clavier : 61 notes, sensible à la vélocité et à l'aftertouch.

J'arrête ici l'énumération de chiffres, il y a des choses plus importantes à préciser.
La caractéristique qui me semble la plus marquante concernant ce clavier, c'est qu'il est vendu incomplet par Korg: sans le logiciel Karma MW, vous naviguez dans la brume sans radar. En effet, la fonction KARMA agit sur plus de 400 paramètres, mais le clavier tel quel ne vous permet pas de les éditer, ni même, pour la plupart, de simplement les consulter! Ainsi, quand vous parcourez les chapitres dédiés à la fonction KARMA dans les manuels, il n'est pas rare que de longues explications soient conclues par la formule: « Toutefois, la Workstation KARMA ne permet pas d'éditer ces paramètres ». Ouch.
Le logiciel KARMA MW est à télécharger sur le site de Karma-Lab, pour 149,00 $ (soit un peu plus de 100,00 €, variable en fonction du taux de change). Le présent avis ne concerne donc pas le clavier KARMA seul, mais bien le duo clavier + logiciel KARMA MW.
Le prix étant une donnée importante influençant forcément l'avis qu'on se fait d'un produit, je précise que j'ai acquis le clavier KARMA d'occasion pour 400,00 € en début d'année 2011.
Concernant la fabrication, je peux le comparer à la Workstation KORG i30 que je possède depuis l'an 2000. Clairement, le KARMA n'est pas fabriqué avec le même soin que le i30. Certaines touches bougent dans leur emplacement et ont des faux contacts. L'écran (petit et non tactile, j'y reviendrai dans la section 'UTILISATION') n'offre qu'une faible qualité d'affichage sur un fond jaune-orangé. Régler le contraste ne permet que de trouver un compromis, mais pas une solution vraiment satisfaisante. Par contre, la couleur brique du coffrage change de l'éternel plastique noir.
Le toucher du clavier n'a rien à envier à celui du i30: très moyen.

UTILISATION

Si j'ai bien compris ce que j'ai pu lire et entendre à propos de cette Workstation, elle semble traîner une réputation d'instrument extrêmement complexe à utiliser. Pour moi, c'est faux (je rappelle que je considère le logiciel KARMA MW comme indispensable). C'est juste très dense. Certes, il faut un niveau confirmé: on ne peut décemment pas s'employer à maîtriser le KARMA sans de solides connaissances en théorie musicale et en synthèse sonore. Mais c'est comme tout apprentissage, il y a des étapes: d'abord acquérir les notions de base, ensuite les mettre en pratique. Au fil de la découverte de la fonction KARMA, beaucoup de questions se posent, mais toutes finissent par trouver une réponse. C'est tout simplement un outil très puissant, avec son corollaire de menus et sous-menus.
Par contre, quelle hérésie de ne doter un tel monstre que d'un petit écran, non tactile en plus! Le i30 avait pourtant un grand écran tactile qui n'a jamais montré le moindre signe de faiblesse en 12 ans d'utilisation quasi-quotidienne. Idem pour mon studio numérique D1600 mkII. Cette technologie est donc maîtrisée par KORG, mais absente ici. Regrettable.
Heureusement les pages des menus sont organisées très logiquement, créer un son 'from scratch' dans le mode Program ne pose pas de problème. Ca se gâte un peu pour la fonction Combi (qui permet de cumuler 8 Programs), où les infos sont forcément un peu tassées. Quant au séquenceur, je n'ai à ce jour pas lâché celui du i30, en faveur duquel l'écran tactile reste un argument massue.
Configurer la fonction KARMA directement sur le clavier? N'y pensez même pas. Tout se passe dans le logiciel KARMA MW, et quand le fabricant recommande un écran 17 pouces minimum, ce n'est pas pour rien! Je ne vais bien sûr pas expliquer en détail la fonction KARMA, car là c'est plus un livre qu'un simple avis qu'il faudrait rédiger! Sachez que vous disposez de plus de 400 paramètres que vous pouvez éditer à loisir. Le résultat sera un flux continu de messages MIDI envoyés au moteur de synthèse du KARMA. Bien plus puissant qu'un arpégiateur, bien plus versatile qu'un clavier arrangeur, vous programmez un accompagnement de base et vous pouvez ensuite lui apporter toutes les évolutions nécessaires en temps réel pendant que vous jouez.


SONORITÉS

A l'heure où j'écris ces lignes, le Korg KRONOS est en train d'arriver en magasin avec ses 9 moteurs de synthèse embarqués. Glups! Bon, intégrons l'énorme différence de budget, et les 10 ans d'âge du KARMA: pour 400,00 € (argus à + ou – 10% pour l'instant) on a largement de quoi se faire plaisir. Mes petites enceintes Yamaha 5 pouces galèrent pas mal pour tenter de rendre le son délivré par la synthèse HI. Si l'on parvient à avoir une vue globale des possibilités proposées par le synthé, combinées aux modulations générées par la fonction KARMA, on parvient à des résultats franchement bluffants.
Le gros point négatif est l'absence d'un son de piano utilisable. Là encore, une régression par rapport au i30: ce n'est certes pas un piano numérique, mais tout de même, on est en droit d'attendre un son de piano correct, au moins pour les maquettes.
Je pense que la clé est d'acquérir suffisamment d'heures de vol pour parvenir à considérer la création de sons « traditionnelle », commune à tous les synthés de cette gamme, ET la fonction KARMA comme un tout; d'avoir une vue générale, en sachant dès la sélection du multisample de base de quelle façon on va programmer la fonction KARMA. Allez, j'ose une métaphore: tant que vous mettez bout à bout les différentes composantes, en considérant la fonction KARMA comme une pièce ajoutée, une sorte de clé de voûte, vous jouez aux Lego; mais dès que vous concevez votre son dès le début en intégrant les possibilités de la fonction KARMA, vous sculptez un bloc de marbre. Eh oui, le KARMA c'est la possibilité de passer de LegoVille à la rue de Varenne. Classe!

AVIS GLOBAL

Tout au long des heures passées à tenter de dompter la bête, plusieurs éléments viennent nous rappeler constamment que le business grignote tranquillement mais sûrement de l'espace dans la fabrication des synthés: écran de taille limitée et non tactile, pas de contrôleur ruban, toucher mauvais, logiciel vendu en supplément alors qu'il est indispensable, cartes d'extensions de multi-échantillons vendues séparément, solidité globale douteuse... Pour avoir pratiqué le ENSONIQ SD1, on sent qu'à une certaine époque les fabricants débordaient d'inventivité et tentaient d'offrir le maximum de possibilités à leurs clients mais étaient limités par la technologie. Aujourd'hui on a l'impression que c'est la technologie qui est volontairement limitée, ou vendue en kit, pour augmenter les marges. (Petite aparté: avant de me parler de maîtrise des coûts de fabrication, renseignez vous sur le prix de lancement du KARMA)
Toutefois, on est progressivement happé par les possibilités de création qui semblent infinies. Stephen Kay (créateur de la fonction KARMA) affirme qu'un calcul théorique de toutes les combinaisons de paramètres possibles aboutit à un résultat s'exprimant en centaines de milliards. On le croit volontiers. Rien que la création d'un seul module KARMA avec un seul son ouvre très largement le champ des possibles, alors quand on pense qu'on peut faire tourner quatre modules KARMA répartis sur huit sons, et moduler tout cela à volonté en temps réel!
Même si mon avis égrène de nombreux points négatifs, je considère cette Workstation comme exceptionnelle. Mais je déteste les mentalités de fanboy. Certains verront des contradictions dans mon avis, ou tout au moins un déséquilibre, mais c'est juste que je ne peux m'empêcher de penser à ce qu'aurait été le KARMA s'il était sorti dans une période de « course à l'armement » entre fabricants, avec une technologie d'aujourd'hui.
Ce que je peux vous garantir c'est que si vous sautez le pas et que vous adhérez au concept KARMA, vous ne décollerez plus de ce clavier avant plusieurs années.

PS: je suis ouvert à toute discussion sur le KARMA, ma messagerie AudioFanzine est là pour ça.
»

News Korg Karma

Nouvelle carte Triton & Karma

Nouvelle carte Triton & Karma

Publiée le 22/11/02
Korg annonce une nouvelle carte PCM au doux nom de "KORG EXB-PCM09", ou plus simplement "Trance Attack", compatible avec les synthétiseurs Triton et Karma.

Manuel Karma en français

Publiée le 01/10/02

Un lifting pour le KARMA !

Publiée le 18/06/02

Nouvel OS KARMA

Publiée le 11/12/01

Tutoriels et astuces Korg Karma

Remplacer son lecteur de disquettes par de l'USB

Publié le 02/02/13
 Remplacer son lecteur de disquette avec un lecteur de disquette "virtuel" USB :  La référence est Gotek USB DRIVE FLOPPY EMULATOR, et on en trouve pour 20/30€ sur ebay depuis la chine.   La gotek...

MIDI Dump OS1.x / OS 2.0

Publié le 27/06/02
ATTENTION !!! la version 2.0 de l'OS ne reconnaît pas les MIDI Data Dump des versions antérieures. Pour récupérer les anciens MIDI Data Dump, charger un OS 1.x, faire une sauvegarde des données,...

Images Korg Karma

  • Korg Karma
  • Korg Karma
  • Korg Karma
  • Korg Karma

Manuels et autres fichiers Korg Karma

Découvrez d'autres produits !

Autres workstations Korg

Autres catégories dans Instruments Electroniques

Autres dénominations : karma, carma

Évolution des prix - Korg Karma

Forums - Korg Karma

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.