Technics SX-WSA1
Technics SX-WSA1

Workstation

Avis Utilisateurs : 4.25 Argus : 719 € Attention, cette cote argus a plus de 6 moisAvertissement important
    • Augmenter ou diminuer la taille du texte
    • Imprimer
    • Rss

Tous les avis sur Technics SX-WSA1

Note moyenne : 4.2 ( 4.2/5 sur 5 avis )
  1 avis 20 %
  4 avis 80 %
Insatisfait(e) par les avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
gravili 24/02/2008

L'avis de gravili

4
Demos à cette adresse: http://blouby.chez-alice.fr/WSA1.html

-Clavier:
61 touches, afterTouch, le clavier ressemble à celui d'un 01W/trinity/SY77. Il est de bonne qualité et on joue très bien dessus, assez dur pour du piano et assez mou pour de l'orgue.
-Contrôleur:
Il y en a 5! un pitch bend, deux molettes et deux boules. 5 contrôleurs c'est génial, tout est assignable. On peut même controler le filtre résonnant d'un expandeur.
-Connectique:
Plus que complete puisqu'il y a deux séries de prise MIDI!
-Sons:
Patch: 4 banques, User1, User2, Rom, GM (128 sons à chaque fois)
Combi: User1, Rom
-Polyphonie
64 voies
-Ecran
L'écran est géant et bien éclairé. Il n'est pas particulièrement beau graphiquement (moins bien fait qu'un trinity ou triton) mais on voit très bien et tout y est très clair. Les boutons de part et d'autres de l'écran sont hyper pratiques.
-Presque 15 kilos

UTILISATION

Demos à cette adresse: http://blouby.chez-alice.fr/WSA1.html

-Config:
Machine très simple à manipuler. Je regrette qu'il n'y ait pas la présence d'un DEC/INC pour les sons. Il faut a chaque fois sélectionner une série de 8 sons (on peut geler cet écran) puis taper sur l'un des 8 sons. C'est très rapide OK, mais ça irait encore plus vite si on avait un +/- ou si on pouvait taper un numéro de son directement.
-Edition:
L'édition est superbe, graphique et très simple. Rien à dire de ce coté!
-Manuel
Carrément insuffisant, il manque plein d'info. Comment fait on pour ça ... devine!
-Facile
Il est très intuitif. Sans trop chercher on fini par trouver tout ce que l'on cherche

SONORITÉS

Demos à cette adresse: http://blouby.chez-alice.fr/WSA1.html

WSA veut dire Acoustic Modeling Synthesis.
Il simule, émule, fait de la modélisation .. de sons acoustiques, en recréant une attaque, une frappe etc.. Oui ba le résultat n'est vraiment pas terrible. Ok, j'ai réussi à avoir des supers sax mais c'est pratiquement tout! Non franchement ce coté n'est pas très réussit.

Mais alors il sert à quoi ce synthé??

C'est là que cette machine est interessante.
-Orgue
Le WSA a un mode drawbar, c'est à dire d'orgue à tirette harmonique. Et bien franchement il s'en tire vraiment pas mal. On s'amuse beaucoup dessus, tout est paramettrable, les effets de Leslie avec la vitesse haute, la vitesse basse, les frequences, etc.. Ce coté méconnu du WSA est vraiment excellent c'est même pour ça que je l'ai acheté.
-Synthèse
Quand on écoute les sons d'origine dans les banques USERS, on comprend pourquoi ce synthé n'a pas fonctionné. Ils sont tellement bizarres que l'on se demande s'il y a de bons sons dedans! C'est en cherchant sur le net que j'ai fini par trouver ce que je cherchais. J'ai des sons de basses ou nappes aussi puissante que mon AN1x.
-Piano
Il ne faut pas cherche MIDI à 14h, on peut obetnir un bon son de piano et puis c'est tout. Il n'est pas très très fort dans ce domaine. J'ai trouvé un ou deux bons sons mais tous les autres se ressemblent.
-fender/rhodes
Là encore il sait faire de très bonnes choses.
-autres
Deux trois bons violons
Cuivres nuls
basse moyenne
batterie bonne

AVIS GLOBAL

Demos à cette adresse: http://blouby.chez-alice.fr/WSA1.html

Si vous voulez des sons réalistes de cuivres: n ACHETEZ PAS CE SYNTHE!

Il excelle dans les orgues, et la synthèse. Attention à l'amplification de sortie qui peut être énorme. Dès que possible je mets des exemples de sons!
davidsynthé 21/10/2005

L'avis de davidsynthé

4
Extrait de http://virtualacoustic.free.fr
Mode d'emploi disponible ici: http://virtualacoustic.free.fr/HTML/downloadWSA1.html

Le nom de la firme Technics est normalement associé à l’électronique de consommation. C’est d’ailleurs une des raisons principales pour laquelle ce synthétiseur a été un désastre pour la société Matsushita, avec seulement 300 claviers vendus, et 100 racks. Commercialisé en 1995, il constitue la première entrée de Technics dans le domaine des instruments professionnels, début remarquable en vérité. Le WSA1 offre 64 voix de polyphonie et possède 3 molettes de modulation, deux balles rotatives (rappelant le joystick du Wavestation), un énorme écran avec une charte graphique intuitive, et un excellent clavier.

UTILISATION

Ce synthétiseur est le seul qui permet d'expérimenter directement l'association de diverses attaques associées à divers résonateurs, rendant possible la manipulation des caractéristiques de base du modèle. Les structures peuvent être associées pour, par exemple, simuler les résonances sympathiques. Chaque paramètre peut-être associé à un message Midi particulier pour adapter le contrôle à ses besoins personnels. Le contrôle par l'intermédiaire de périphériques Midi est simple et très efficace.

SONORITÉS

Factory Demos disponibles ici: http://virtualacoustic.free.fr/HTML/Demos.html#WSA

Ici la synthèse employée porte le joli nom d’Acoustic Modeling Synthesis. Il s’agit en fait d’un système mixte utilisant des échantillons enregistrés (transitoires d’attaques, bruits) qui, ensuite, sont envoyés vers des modèles de résonateurs simulés par des guides d’ondes. Ce principe est similaire au concept basique du Korg WaveDrum et du Roland VG8 qui démarrent avec des formes d’ondes préexistantes alors que le VL1 modélise absolument tout, y compris la forme d’onde initiale.

AVIS GLOBAL

Malgré toutes ces possibilités, ce synthétiseur est loin d’égaler un VL1 ou même en Z1 du point de vue qualité sonore, imitation acoustique et expressivité. Les sons acoustiques sont ternes, les pianos métalliques, un aliasing important existe, les effets nombreux mais peu efficaces… Il est néanmoins très à l'aise dans un sound design surprenant.

Ce synthétiseur est prévu pour être joué au clavier et le jeu d'un instrument avec le contrôleur de souffle est impossible. Le grand nombre de résonateurs, d'excitations et de paramètres ouvre un immense champ d'exploration. Le WSA1 aurait pu être un bon compromis entre échantillonnage et modèles physiques, si la qualité d’enregistrement avait été meilleure. L'utilisation d'attaques échantillonnées réduit considérablement le coût en calcul, ce qui permet 64 voix de polyphonie et une grande variété de résonateur. En comparaison, le VL1 qui modélise tout, y compris l'attaque, donne des sons de meilleure qualité mais limite sérieusement le nombre d'instruments, principalement des vents, et reste monophonique.
Deweak 03/09/2002

L'avis de Deweak

5
Les trois molettes (pitch, modulation, modulation centrée), le "realtime controller" (une sorte de molette de pitch à quatre directions), le realtime creator (l'équivalent du joystick du Wavestation), les deux footswitches et la pédale d'expression sont assignables à un grand nombre de paramètres : ceux liés à tous les modules de synthèse et aux effets. En mode Drawbars, les touches situées sous l'écran (à deux vitesse d'incrémentation / décrémentation suivant la pression appliquée sur elles) servent à actionner les tirettes harmoniques.

La connectique est assez complète : en plus de la sortie stéréo, on a une paire assignable à laquelle peuvent s'ajouter deux autres paires et une sortie numérique grâce à une carte optionnelle (introuvable, malheureusement). Les deux sets de prises MIDI permettent de bien exploiter la multitimbralité de 32 parties. Par contre, les messages de MIDI clock ne sont émis / transmis que depuis les prises MIDI 1.

Deux banques de 128 sons en ROM, autant en RAM. Une banque de 128 combinaisons en ROM, deux en RAM.

UTILISATION

Dans l'ensemble, l'OS de ce synthé est très agréable, avec de nombreuses fonctions avancées, comme le choix de couper ou non les notes lors d'un changement de son, ou encore la possibilité de créer des banques de remaps (3 pour les sons -la dernière assurant la compatibilité General MIDI- et 2 pour les combis) très utiles pour se préparer des enchaînements de sons à déclencher avec un switch.

L'édition est grandement facilitée par l'énorme écran, très lumineux. En édition de séquenceur, il permet de visualiser les drum kits à la manière d'un Drum Edit classique, et les notes sous forme de Grid Edit.

L'édition des paramètres liés à la modélisation n'est pas franchement facile : on arrive trop souvent à des résultats moyens sans trop savoir quels effets ont les changements de valeurs. Par contre, les combinaisons regroupent tout ce dont on peut avoir besoin sur scène ou simplement pour piloter d'autres machines : réglage mono / polyphonique, décalage de de vélocité et de pitch sur les notes émises en MIDI, réassignation des contrôleurs...

Parmis les défaut de l'édition des sons, signalons : les réglages ne sont pas en temps réel, les LFO n'ont pas de fade négatif, les grilles de vélocité et de zone clavier pour les quatres couches de chacune des quatre parts composant un son ne sont pas réglables en jouant sur le clavier, pas de chargement depuis le lecteur de disquettes pendant le jeu.

Le manuel, bien que relativement épais, n'est pas des plus complet. Cependant, le synthé est suffisamment intuitif pour pouvoir s'en passer.

SONORITÉS

Le clavier 5 octaves de ce synthé est l'un des meilleurs que j'ai pu essayer jusque là : souple, avec un bond rebond. Il permet de jouer longtemps sans fatigue. La sensibilité à la vélocité et à l'aftertouch (toutes deux réglables) est très bonne et adaptée à tous les styles de jeu.

Les sonorités peuvent paraître ternes en jeu solo, mais une fois intégrées dans un mix, elles sont parfaitement en place et tout à fait exploitables. Par contre, pour un synthé affichant la synthèse "acoustic modeling", on est très loin de ce dont sont capables un VL1 ou même un Z1 en matière de simulation acoustique. Cependant, grâce aux très nombreux paramètres de synthèse et au nombre d'oscillateurs (jusqu'à 32 par note en mode Combi), on peut créer des sonorités vraiment vivantes et riches et des pads d'une épaisseur rare.

Les effets sont vraiment moyens. Les délais sont limités à 300 ms, ce qui est vraiment peu pour les multitaps, les réverbes sonnent trop "mono" et métalliques, de même pour la disto. Mais une fois de plus, ceci se ressent surtout en jeu solo, et beaucoup moins dans de vraies conditions. Par contre, le rotary speaker est plutôt sympa, avec ses réglages de drive, de vitesse d'accélération / descélération indépendantes pour les aigûs et les graves.

Les nappes sont superbes, avec un grain vraiment différent suivant les sons (surtout grâce aux possibilités de modulation), les sont solistes peuvent être tranchants ou très doux, les rhodes et pianos électriques et acoustiques très bons (avec une bonne programmation des LFO et des couches dynamiques) et les drums kits corrects (sauf les charleys qui manquent cruellement d'aigüs). Les cuivres et autres cordes solistes, par contre, sont trop médiocres pour être utilisables.

Malheureusement, le sons de l'instrument en général n'est pas assez fin et défini à mon goût. Je soupçonne des convertisseurs 16 bits / 44 kHz un peu faibles... N'ayant pas la carte d'extension numérique, je ne sais pas si ce problème peut être résolu grâce à elle.

AVIS GLOBAL

Utilisant ce clavier depuis cinq ans en conjonction avec un JD-800 et un Wavestation, j'en suis tout à fait satisfait. C'est celui que j'emmêne en concert en priorité de par la diversité et la polyvalence de ses sonorités et ses possibilités d'expression en live. Le clavier n'est pas non plus étranger à cette préférence : j'ai revendu mon clavier-maître Fatar car je préférais jouer sur celui du Technics...

Ce clavier coûtait plus de 20000 francs à sa sortie, en 1996. En 1997, je l'ai acheté d'occasion à 6500 francs ! Je ne remercierai jamais assez l'échec commercial que Technics a connu avec le WSA ! Si je devais m'en séparer, je pense que ça serait pour un K2600 ou une workstation de cette trempe. Alors vu le prix de ces machines, le WSA devrait rester dans mon setup encore quelques années !
20/05/2001

L'avis de Anonyme

4
Cf. Appréciation générale.

UTILISATION

Cf. Appréciation générale.

SONORITÉS

Cf. Appréciation générale.

AVIS GLOBAL

Cet instrument est le premier et seul proposant la synthèse à modélisation physique sur 64 voix de polyphonie.

Ceci est permis par la combinaison de deux sources sonores : lecture d'échantillons pour l'attaque du son et modélisation pour le reste.

Commercialisé à près de 20000 francs en 1996, ce synthé est malheureusement apparu au début de la grande vague techno et du retour de la synthèse analogique. Il est mort-né, en meme temps que la série VL Yamaha.

Il s'agit donc d'une excellente occasion, notamment pour ses textures sonores riches et expressives, son clavier très agréable et son séquenceur intégré. La modélisation permet, entre autres, d'obtenir de multiples variations à partir de sources sonores simples, ce qui est idéal pour reproduire de puissants sons analogiques...
contenu en anglais
FP User 01/11/2008

L'avis de FP User (contenu en anglais)

4
Lots of good quality effects. 4 drivers/resonators per patch. Very impressive envelops and lfos (With great routing) good sequencer, if a little complicated. 3 mod wheels and two track-ball controllers. (With 4 parameters each)

£240 Second Hand

UTILIZATION

The manual is in German so I can't comment. The LCD editing view is huge, but the navigation of the menus isn't consistent.

Technics offer no support for this synth, but I have never needed it. Rock solid build quality. The action of the keys is very good.

SOUNDS

You can create some very nice evolving expressive sounds. But it is very difficult to get them to fit into a mix. They have a "nasal" sound to them.

OVERALL OPINION

It's a great master controller with 32 midi channels, a very nice keyboard and excellent real time controllers. It's let down by it's sound quality. Good for the odd sound here and there, but not as your only synth.

Originally posted on FutureProducers.com
Posted by: Unknown ( 5-, 2002)