Roland Jazz Chorus JC-50
+
Roland Jazz Chorus JC-50
bpier 05/07/2019

Roland Jazz Chorus JC-50 : l'avis de bpier

« Un vrai compagnon »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Ah, le JC50 ! Voilà un ampli que je n'ai jamais revendu. Je l'ai même racheté, en 1996, pour immédiatement remplacer celui qu'on m'avait volé à la sortie d'un concert. Avant lui, j'avais eu un JC120 qui m'avait moins convaincu : je trouvais que le son manquait vraiment de grave. J'avais revendu ce JC120 pour acheter un Musicman 112-RP. Mais, un jour, en essayant par hasard un JC50, ce fut une vrai coup de cœur : je pouvais passer d'un son clean cristallin à un son plus mat, selon les besoins ; il avait du coffre, et donc de l'épaisseur (sa gamelle est une 12"). J'ai tout de suite adoré. Il se mariait parfaitement avec toutes mes guitares, que ce soit la strat ou l'ES175 Gibson, deux guitares avec lesquelles ce JC50 fait merveille. Et, à l'époque, il était déjà donné : sa cote était de 1 500 F, près de 200€.

Mon JC50 a beaucoup vécu, beaucoup été joué. Son look s'en ressent : grille tachée, sélecteur de chorus/vibrato HS. J'ai d'ailleurs écrit à Roland pour leur demander s'il leur restait ce type de sélecteur en stock, mais le groupe n'en avait plus en magasin. Ce JC est néanmoins solide comme un roc et, au fond, je n'ai pas besoin plus que ça de son chorus et de son vibrato, car je possède une vielle SC10 SUPER stereo chorus Ibanez et une Fulltone Mini DejáVibe MDV-3 qui produisent, toutes deux, un son très organique. Me reste donc l'essentiel de cet ampli : un son clair fabuleux qui n'a pas à rougir devant le son clair de mon Princeton Reverb ou celui de mon ampli Willow's AM30 Combo (un merveilleux ampli à lampes en classe A, totalement méconnu, qui est mon préféré).

Autres gros avantages du JC50 : il est léger, se trimbale facilement et sa puissance est suffisante pour jouer en groupe comme sur scène ; Il accepte bien les preamp à lampes et les pédales d'overdrive, faisant de lui un ampli passe partout, ce que mes deux autres amplis ne sont pas. Ainsi, lors d'un même set, on peut jouer du jazz, du blues, du rock, à chaque fois avec un son pro et convaincant. Il a toutefois un défaut : une disto qui est une vraie merde (rien vu de pire !). Mais ce n'est qu'un bouton qu'on peut ignorer !

Pour conclure, je dirai que le JC50 est un bon compagnon qu'on ne lâche plus dès qu'on le redécouvre. Un ampli qu'on ne revend pas. Et n'oubliez pas : à 300€ d'occaz, aucune pédale d'effet n'apportera ce que vous amène le JC50. Et, à ce prix, payez vous un bon preamp à lampes pour la saturation, vous aurez alors le meilleur de chaque monde, avec une modularité incroyable, à quoi s'ajoute une excellente reverb à ressort !