Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor X
+
Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor X

Torpedo Captor X, Atténuateur de puissance pour ampli guitare de la marque Two Notes Audio Engineering appartenant à la série Torpedo.

test Captorix et le secret de la loadbox

Test du Two Notes Engineering Torpedo Captor-X

  • Réagir
  • 31 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Si le Torpedo Captor était apparu à l’époque comme une solution très pratique et efficace pour tout possesseur et amoureux d’amplis à lampes, la marque de Montpellier est allée encore plus loin avec le Torpedo Captor-X. Si l’appareil conserve le format assez compact de son prédécesseur, le nombre de fonctions proposées et intégrées au boîtier a été quant à lui grandement augmenté.

Two Notes one Captor

Dès le premier regard qu’on pose sur le petit boîtier blanc, on comprend qu’il propose beaucoup plus qu’une simple loadbox avec simulation de hauts-parleurs. En façade, plusieurs potards font leur apparition et le dos de l’appareil est équipé d’une sortie stéréo sur XLR et d’un atténuateur à trois positions. Si la liste des fonctions intégrées au Captor-X peut sembler longue, chacune revêt une utilité bien spécifique. Two Notes n’a pas hésité à sérieusement actualiser le produit qui depuis sa sortie, est très bien reçu par la critique et les utilisateurs. 

twonotescaptorx-3L’appareil sert avant tout de loadbox réactive qui peut encaisser jusqu’à 100 watts. Y sont intégrées les fonctions suivantes : 

  • Atténuateur à trois positions (maison -38dB, petite salle de concert -20dB et grande salle de concert 0dB)
  • Technologie Torpedo de réponses impulsionnelles (IR)
  • Chargeur de réponses impulsionnelles avec 512 emplacements de mémoire
  • EQ paramétrique avec contrôle Voicing en façade de l’appareil
  • Fonction Twin Tracker, une sorte de second guitariste virtuel qui double votre piste
  • Fonction Enhancer avec réglages Body, Brillance et Thickness
  • Noise Gate avec fonction automatique d’apprentissage du bruit de fond (learn)
  • Dual Mono : permet d'envoyer des signaux avec réglages différents de réverbe et d’EQ
  • Réverbe stéréo avec contrôle Space en façade de l’appareil
  • Connexion USB, MIDI et Bluetooth pour effectuer tous les réglages (application iOS et Android)

Le Captor-X amène donc son lot de nouveautés très utiles dans un environnement de home studio, studio ou même live. Les caractéristiques techniques du Captor-X sont aussi tout à fait honorables : 

  • Convertisseur 24 bits / 96kHz
  • Bande passante. : 30Hz - 19kHz
  • Traitement interne en 32 bits
  • Latence de 2,2ms (Speaker Input ==> sorties XLR)

Cocorico

Two Notes Engineering, marque originaire de Montpellier, propose des produits innovants pensés pour les guitaristes désireux de se simplifier la vie, que ce soit en studio ou en concert, sans pour autant sacrifier la qualité sonore. Repiquer un ampli en live peut s’avérer très laborieux, surtout dans un contexte de tournée si on souhaite conserver le même son tous les soirs.

twonotescaptorx-4Le Captor-X incarne une solution efficace et compacte à ces difficultés mais ne s’arrête pas là. Même si l’outil peut être efficace et pratique en live, son potentiel technique se révèle particulièrement en studio ou home studio. Les nouvelles fonctions comme le Twin Tracker ou l’Enhancer sont très bien pensées et prennent tout leur sens dans un environnement studio. L’application Torpedo Remote, que ce soit sur MAC ou PC, iOS ou Android est très intuitive et facile à prendre en main. On a accès en un coup d’œil à tous les réglages sur lesquels on souhaite potentiellement intervenir, l’interface graphique est claire et plaisante. Pouvoir paramétrer le Captor-X en Bluetooth simplement avec un smartphone ou une tablette est un vrai plus. Les réglages présents en façade autorisent même une utilisation qui ne nécessite pas le Torpedo Remote. En effet, un potard cranté à six positions dénommé Preset permet de sauvegarder six réglages et de les rappeler à volonté. Il s’agit du même réglage que l’on a pu apercevoir sur les amplis Revv, marque canadienne avec laquelle Two Notes a collaboré. L’ajout de ce réglage Preset garantit une utilisation très intuitive et simple. On peut quand même passer beaucoup de temps à ajuster ces six pré-réglages, l’appareil étant très complet. Néanmoins, les potards Space et Voicing permettent d’ajuster ces deux paramètres à la volée ce qui est très pratique. Vous l’aurez compris, manipuler ce Captor-X se fait de manière très naturelle et sans difficulté. 

En plus, ça sonne

twonotescaptorxTwo Notes fournit avec le Captor-X, une sélection de trente-deux enceintes virtuelles et huit microphones à placer à loisir. Ce placement des micros se fait de manière assez intuitive sur le Torepdo Remote, soit en bougeant simplement le micro devant l’enceinte, soit à l’aide des potards dédiés ; le premier ajuste la distance du micro par rapport au haut-parleur et le second ajuste la position latérale du micro par rapport au cône du haut-parleur. On peut placer deux micros devant une enceinte et les mélanger à volonté, en couper un des deux, en mettre un en solo par exemple. Une autre fonction très intéressante permet de choisir si on place le micro devant ou derrière l’enceinte. En mélangeant les sons de deux micros, l’un devant et l’autre derrière, on peut obtenir des résultats très sympa. La première bonne surprise offerte par le Captor-X est la sonorité. En choisissant une enceinte 2x12 Marshall devant laquelle on place un Shure SM-57, on est saisi tant le son est réaliste. Pour faciliter son insertion dans le mix, on dispose comme on l’a vu d’une flopée d’outils très utiles comme l’EQ paramétrique ou la réverbe qui est d’ailleurs très naturelle. On peut placer l’enceinte choisie dans plusieurs espaces très différents aux propriétés acoustiques très variées. On dispose des pré-réglages suivants :

  • Studio A
  • Studio B
  • Basement 
  • Loft
  • Hall A
  • Hall B
  • Crypt
  • Cathedral
  • Plate
  • Spring
  • Tile
  • Chamber

On peut ensuite intervenir sur la balance entre le son naturel et le son réverbéré, sur la taille de la pièce choisie, sur le niveau d’écho, sur la couleur générale de la pièce et enfin sur la largeur stéréo de la réverbe. On peut d’ailleurs choisir la fonction du potard Space situé en façade : il peut contrôler la balance Dry/Wet ou la largeur de l’image stéréo. 

twonotescaptorx-7Le noise gate est très efficace et accessible sur la page d’accueil du Torpedo Remote. Deux modes sont disponibles, Hard et Soft et la fonction Learn analyse le bruit de fond et règle le noise gate de manière automatique. C’est une fonction bien pensée et efficace.

La section Post FX comprend donc l’égalisation paramétrique, l’enhancer, la réverbe et le Twin Tracker. L’égalisation paramétrique dispose d’un switch Guitar/Bass/Custom. En mode guitare on peut intervenir sur les fréquences 120, 360, 800, 2k et 6kHz. En mode basse, on peut intervenir sur les fréquences 50, 120, 360, 800 et 4kHZ et en mode Custom on dispose de potards de gain sur la partie supérieure, chacun reliés à un potard de plage de fréquences. On dispose même d’un coupe-bas que l’on peut ajuster entre 10 et 500 Hz. Cette égalisation est très pratique pour intervenir sur le son et garantir sa bonne insertion dans le mix. 

La fonction Enhancer permet de gonfler un peu le son de manière très musicale, si besoin. Les potards sont baptisés Body, Thickness et Brillance. Globalement, cela permet de booster un peu les basses, les médiums et les aigus. Un réglage Dry/Wet permet d’effectuer la balance entre le son naturel et le son avec l’Enhancer. Il s’agit d’un réglage assez fin et précis qui colore légèrement le son, la partie égalisation située avant dans la chaîne se chargeant déjà de le sculpter avec précision. 

Enfin, la fonction Twin Tracker permet d’ajouter un effet de Doubler au son. Two Notes Engineering définit cette fonction comme un second guitariste virtuel qui jouerait exactement la même chose que vous. Comme sur un Doubler, on peut effectuer la balance entre le son naturel et le son doublé et la latence qui sépare les deux pistes. Le Twin Tracker est très efficace, il faudra cependant passer pas mal de temps à le régler pour trouver un réglage satisfaisant. Il se situe dans la section Master, entre le niveau général LR et la partie Output. Le Twin Tracker n’est disponible qu’en mode Stéréo.

Pour finir, on peut paramétrer la sortie XLR de différentes manières. En mode Stéréo, on récupère une piste stéréo LR classique ; en mode Dual Mono, on récupère deux signaux différents à gauche et à droite, avec différents réglages d’égalisation et de réverbe. On peut même couper tous les effets et simulations de hauts-parleurs du côté droit afin de récupérer un signal venant de l’ampli directement. On pourra par la suite appliquer une autre simulation de haut-parleur à cette piste et la traiter différemment. En mode Dual Mono, le bloc Twin Tracker est remplacé par le bloc Monitor EQ. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une égalisation qui agira uniquement sur le retour d’écoute du Captor-X. C’est assez pratique si on souhaite enregistrer dans des conditions d’écoute particulières.

VoicingTweakClean - 4x12 M.Boogie SM57
00:0000:41
  • VoicingTweakClean - 4x12 M.Boogie SM5700:41
  • VoicingTweakCrunch - 4x12 M.Boogie SM5700:57
  • VoicingTweakLead - 4x12 M.Boogie SM5701:32
  • TwinTrackerClean - 2x12 Fender SilverFace SM57 + U8700:48
  • TwinTrackerCrunch - 2x12 Fender SilverFace SM57 + U8701:04
  • TwinTrackerLead - 2x12 Fender SilverFace SM57 + U8701:13
  • EnhancerClean - 4x12 SM57 (Vintage30)00:58
  • EnhancerCrunch - 4x12 SM57 (Vintage30)00:56
  • EnhancerLead - 4x12 SM57 (Vintage30)01:06
  • Reverb - 2x12 SM57+U87 (Greenbacks)00:40
  • ReverbCrunch - 2x12 SM57+U87 (Greenbacks)00:56
  • ReverbLead - 2x12 SM57+U87 (Greenbacks)00:58

Salon ou Stade ?

Le Captor-X sert aussi d’atténuateur à trois positions. On a vu plus haut que l’utilisation du boîtier était surtout destiné au studio et home studio, l’atténuateur en est une des raisons principales. Il est très utile mais on aurait préféré un atténuateur continu plutôt que trois positions pré-déterminées. Avec notre Marshall SV20H, la position minimale génère un volume trop faible pour un appartement (on entend à peine l’ampli) et la position intermédiaire est tout de suite trop forte. C’est dommage. Cependant, la sortie casque permet une expérience de jeu très immersive, la réverbe disposant de deux modes : Room et Ambient. Le mode Room se prête particulièrement bien au jeu au casque et place l’enceinte virtuelle dans une pièce très réaliste, un peu à la manière de la pédale Strymon Iridium déjà testée dans nos colonnes. C’est un vrai plus pour le Torpedo, pouvoir pousser son ampli à lampes en le jouant au casque est un vrai progrès et permet de tirer le meilleur de son matériel préféré.

Pour le live, le studio et la maison

Cette version évoluée du Torpedo Captor propose de nouvelles fonctions très intéressantes dont on a vite du mal à se passer. L’atténuateur à trois positions est quand même bien pratique en répétition par exemple et les simulations de haut-parleurs conçues par la marque sont toujours de bonne facture. L’application Torpedo Remote est également très bien pensée, intuitive et facile à utiliser. On navigue rapidement à travers les différentes fonctions et on peut aisément se concocter six pré-réglages qu’on pourra rappeler à volonté directement sur le boîtier, sans avoir nécessairement besoin du Torpedo Remote. 

Two Notes signe un produit innovant, très bien pensé, et qui répond à un vrai besoin. Pouvoir utiliser son ampli à lampes préféré chez soi au casque est très agréable. Bien joué et merci Two Notes !

Tarif : 550 €

  • twonotescaptorx
  • twonotescaptorx-2
  • twonotescaptorx-3
  • twonotescaptorx-4
  • twonotescaptorx-5
  • twonotescaptorx-6
  • twonotescaptorx-7
  • twonotescaptorx-8
  • twonotescaptorx-9
  • twonotescaptorx-10
  • twonotescaptorx-11

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Réglage de la réverbe en façade
  • Possibilité de charger six pré-réglages favoris accessibles en façade
  • Sortie stéréo
  • Potard « Voicing » très bien conçu pour une égalisation fine des médiums
  • Tarif très raisonnable surtout face à la concurrence (UAD Ox, Boss Waza TAE)
  • Réverbe très immersive offrant un jeu au casque très agréable
  • Atténuateur pas très bien conçu
  • On aurait aimé un commutateur ON/OFF
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail