Gretsch G6134 White Penguin
+
Gretsch G6134 White Penguin
bm64 06/09/2019

Gretsch G6134 White Penguin : l'avis de bm64

« (Très) grosse déception... »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les utilisateurs avertis
J'en rêvais…
J'ai déjà eu quelques Gretsch et j'ai beaucoup aimé les Duo Jet, moins une Brian Setzer qui ne tenait vraiment pas l'accord. J'ai même au une White Falcon, pas mal du tout, mais dont la largeur et le volume de la caisse ne me convenaient pas vraiment. Dommage…
Donc, la Penguin me semblait tout à fait indiquée pour atteindre un niveau de la Falcon avec un volume de corps mieux adapté. Et puis une beauté "plastique" qui (me) fait rêver.
Au final, la déception a été à la hauteur des espérances, terrible…
Après avoir enfin pu en avoir déniché une (en échange à hauteur de 2400/2500 euros en valeur), je l'ai très peu essayée chez mon "échangiste". Mais dès l'avoir prise en main, j'ai perçu cette déception spontanément. Pas grave me suis-je dit: c'est pas mon ampli, je suis un peu stressé de voir l'échange bien se passer et puis elle était si belle…
De retour, chez moi, patatras! Alors, je vais la faire courte pour résumer tout cela.
Oui, rien à redire sur la cosmétique et de la lutherie, c'est de la belle ouvrage, bien loin devant d'autres marques plus "courues". Mais pour le reste, snif.
Aucun mojo dans cette guitare, nada! Cela ne sonne pas mauvais en rien, mais ça ne sonne super en rien… Autant les manches des Duo Jet me plaisaient bien, autant celui de la Penguin m'a semblé désagréable au possible. Généralement, je me fais à beaucoup de profils et de types de manches différents, mais celui de la Penguin m'a paru vraiment désagréable.
Je l'ai essayé sur différents amplis (Fender, Marshall, Boogie, Matchless) et le son m'a semblé assez terne dans l'ensemble que cela soit en clair, crunh ou saturé. Je ne vois pas en quoi elle pourrait briller et vraiment en country ou rockabilly.
J'aurais dû l'essayer plus longuement. Bref, après 15 jours, elle est repartie chez son premier propriétaire qui était content de la récupérer, mais contre de l'autre matos (c'est un geek de l'échangisme). Il la garde pour sa collection (il a une bonne vingtaine de Gretsch USA et Japan), mais ne joue jamais avec.
Ce n'est que mon avis: cette Penguin a été la plus grosse déception de guitariste depuis 30 balais.
Ce n'est que mon avis, le modèle que j'ai eu n'était peut-être vraiment pas bon, mais c'est assez rage chez Gretsch Japon qui fournit généralement une belle continuité dans la qualité de fabrication et de rendu. Soit…
Méfiez-vous de la beauté plastique et si vous en voulez une, surtout à ce prix,, je conseille de l'essayer vraiment, longtemps, dans les conditions habituelle, sur son ou ses amplis. C'est ce qu'on devrait vraiment toujours faire en fait!