LiveLa matinale en live, c'est en ce moment !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
W.A. Production Outlaw Lite
Photos
1/1
W.A. Production Outlaw Lite

Autre traitement dynamique logiciel de la marque W.A. Production

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public : gratuit

Sujet Commentaires sur la news : Freeware de l'Avent : gardez le contrôle avec Outlaw Lite

  • 10 réponses
  • 6 participants
  • 1 201 vues
  • 9 followers
Neo Alchemist

Neo Alchemist

4620 posts au compteur
Administrateur·trice du site
Premier post
1 Posté le 18/12/2020 à 23:59:05
w-a-production-outlaw-lite-298793.jpg
W.A Production offre un nouveau plug-in de contrôle du gain, gratuit, et c'est ce que nous vous proposons en ce 19e jour du Calendrier de l'Avent.


Lire la news




Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'une news pour ce produit. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
jensouniev

jensouniev

6145 posts au compteur
Je poste, donc je suis
2 Posté le 19/12/2020 à 00:56:07
Je ne comprends pas trop. Ça s'apparente à un maximiser ? Si c'est ça, je vais passer mon chemin, mes mixages ayant déjà tendance à s'embourber tous seul : j'ai peur qu'en rajoutant de la pâte ça déborde encore plus. Merci pour la proposition, mais mon niveau ne me permet pas d'en profiter. :D:

... Il a fallu que je fasse partie des rares personnes qui sont comme tout le monde...

Robin Schneider

Robin Schneider

774 posts au compteur
Posteur·euse AFfolé·e
3 Posté le 19/12/2020 à 01:27:56
Il s'agit plutôt d'un "rider" à l'image des bass et vocal rider de Waves par exemple. On choisit un niveau cible en RMS et le plugin va automatiquement régler le volume en temps réel, mais avec des constantes temporelles proches de ce que ferait un ingénieur du son.
Il s'agit donc plutôt ici du suivi de niveau. Cela peut s'apparenter à de la compression, mais le rendu n'est globalement pas le même.

Target détermine le volume auquel on souhaite que le signal se situe. Typiquement, on mesure le signal à un moment où on estime qu'il est bien placé dans le mix et on le choisit comme volume cible.
MIX détermine l'intensité globale du traitement. En gros, plus c'est élevé plus le plugin va essayer de coller le signal au volume ciblé par le réglage Target. Cela doit régler à la fois les ratio (ou range), attaque et relâchement du traitement.

Gate détermine le volume minimum pour que le traitement agisse. Pour éviter que le plugin tente de ramener le souffle au même niveau que le reste en gros.

Gain, comme son nom l'indique permet de régler le niveau de sortie. Ceci dit, si le signal est globalement trop fort ou trop faible après traitement, il vaut mieux retravailler le volume cible (target) pour rester le plus possible dans la zone où le plugin travaille le moins pour que le rendu reste naturel.

Ce plugin semble particulièrement utile pour maintenir un niveau relativement constant sans écraser comme un compresseur ni perdre le temps de tout faire à la souris ou avec le fader d'une surface de contrôle.
Je pense en outre au mixage TV/Pub avec les normes LUFS où les voix doivent rester à un niveau constant.

Rob' Schneider,

Ingénieur du son et musicien à We Tailor Sound,

Musicien joker de Joe Chicago 

Favorite tools : Samar VL37A, PorticoII, Reaper, AirEq, Decapitator, Nvelop, UADEMT140

jensouniev

jensouniev

6145 posts au compteur
Je poste, donc je suis
4 Posté le 19/12/2020 à 10:49:30
Merci pour les précisions. Mais du coup, c'est plus pertinent dans des styles RnB/electro que dans de l'acoustique/orchestrale, non ?

... Il a fallu que je fasse partie des rares personnes qui sont comme tout le monde...

Will Zégal

Will Zégal

70125 posts au compteur
Will Zégal
5 Posté le 19/12/2020 à 18:45:28
ça dépend vraiment des prises que tu as à traiter.

Par exemple, j'ai enregistré récemment un amateur qui chantait un truc très mélodique, avec des notes montant assez haut et d'autres descendant assez bas.
Evidemment, les notes hautes sont plus fortes et plus présentes que les notes basses. Et là où un chanteur confirmé aurait pas mal géré ça avec la distance du micro, l'amateur (dont c'était la première séance en studio) ne savait pas le faire et je n'ai surtout pas voulu le pousser à le faire, préférant le laisser se concentrer sur son interprétation.
C'est typiquement là que ce genre de truc est utile : il te permet de sortir un niveau plus ou moins constant.

Bon, finalement, dans mon cas, la compression a suffit à faire son oeuvre. Mais il y a des cas où elle n'est pas judicieuse.

Par exemple, sur une guitare qui joue avec beaucoup de dynamique et parfois des notes tenues, la compression peut s'avérer délicate à régler pour garder du naturel au sustain. Passer d'abord par un gain rider permet de diminuer l'action demandée au compresseur et de garder ainsi plus de naturel.

Je vais tester ce plugin, voir s'il permet des choses différentes que l'excellent Melda Autogain ou GainMatch.

Mais mon rêve (développeurs, si vous me lisez...) est un "gain rider" qui se base non sur le niveau RMS, mais sur la présence sonore.
Typiquement, quand je joue avec le cutoff et la résonance d'un filtre de synthé, ça donne des présences sonores très différentes quand ça part dans le medium ou l'aigu avec la résonance poussée. Un simple réglage automatique par RMS n'est pas tout à fait satisfaisant : certains signaux à bande étroite peuvent avoir un niveau RMS assez faible, mais beaucoup de présence sonore.
Maintenant, je mesure bien la difficulté de contrôler ça automatiquement.
Anonyme

Anonyme

Ce·tte membre n’existe plus
6 Posté le 19/12/2020 à 18:50:15
En fait ce que tu veux c'est une pondération des fréquences en fonction de leur présence ressentie à l'oreille ?

J'ai bien une idée pour toi, qui nécessite de se renseigner sur les courbes loudness, modèles physiologiques etc. En gros, tu splittes ton signal en deux : le pur et une partie traitée. La partie traitée est passée à travers un filtre de ce genre (reste à voir lequel semble le plus efficace). La compression est réglée à partir du signal source filtré, pour agir sur le signal pur. Un genre de sid-chain dans lequel le signal servant à contrôler le compresseur n'est rien d'autre que lui-même mais à travers une EQ particulière.

Pendant que j'y suis, petite question sur ce genre d'effet : ce plug-in peut-il servir à faire un limiter sur tranche master transparent ?
jensouniev

jensouniev

6145 posts au compteur
Je poste, donc je suis
7 Posté le 19/12/2020 à 21:28:41
Ça devient pointu. J'apprends des trucs. J'aime ! Merci !

... Il a fallu que je fasse partie des rares personnes qui sont comme tout le monde...

madamereve

madamereve

2074 posts au compteur
AFicionado·a
8 Posté le 19/12/2020 à 23:43:17
Citation de jensouniev :
Ça devient pointu. J'apprends des trucs. J'aime ! Merci!

Ha, dès que ça devient pointu, tu aimes ça, hein? J'arrive, Monsaigneur!:demon:
Bon, vais tester ça quand même.
Robin Schneider

Robin Schneider

774 posts au compteur
Posteur·euse AFfolé·e
9 Posté le 20/12/2020 à 01:49:42
@jepmetalway : ça ne remplacera pas un limiteur, ce n'est pas le même outil du tout.

Un limiteur à bout but de bloquer le signal à un seuil donné pour que celui-ci ne le dépasse jamais. Son rôle technique est d'éviter notamment d'écrêter sur la sortie de la console virtuelle d'une STAN tout en optimisant le volume général.

Un limiteur de fait, est rarement transparent sauf si on y touche à peine.

Un gain rider peut éventuellement fonctionner à la place d'un compresseur master, donc avant le limiteur mais son action étant particulièrement lente, son effet risque d'être décevant si le but est d'obtenir un effet de liant et de cohésion.
En revanche, réglé finement, il peut aider à diminuer l'écart entre les passages d'un morceau s'il y a par exemple trop d'écart entre les couplets et les refrains par exemple.

Globalement, ce genre de traitement fonctionne mieux sur des éléments séparés, notamment les voix.
Pour vous donner une idée, le temps d'attaque d'Outlaw est d'environ 300ms (comme un vumètre, puisque c'est basé sur la perception humaine) autant dire qu'on ne peut pas bloquer des crètes avec (environ 6ms).

La particularité du gain rider aussi, c'est que contrairement à un compresseur, il va modifier le volume des deux côtés du seuil. Il va augmenter le gain en dessous et le diminuer au-dessus. Encore une fois, faut imaginer un doigt sur un fader.

Là où Outlaw sort un peu du comportement "humain" c'est que le passage du seuil donne un relâchement instantané (10ms).

Faites l'expérience : prenez un générateur test, appliquez dessus un trémolo lent avec une onde carrée et demandez à Outlaw de suivre, vous verrez que son comportement diffère grandement de ce que ferait un compresseur.
Sur un compresseur, quand le signal redescend, on voit un léger "fade in" lié au relâchement du compresseur.
Sur Outlaw, le "fader virtuel" se repositionne immédiatement et applique son suivi de niveau. Pour le coup même un humain ne ferait pas ça.

Rob' Schneider,

Ingénieur du son et musicien à We Tailor Sound,

Musicien joker de Joe Chicago 

Favorite tools : Samar VL37A, PorticoII, Reaper, AirEq, Decapitator, Nvelop, UADEMT140

[ Dernière édition du message le 20/12/2020 à 17:58:22 ]

Anonyme

Anonyme

Ce·tte membre n’existe plus
10 Posté le 20/12/2020 à 11:05:48
Mhhh d'accord, merci de ton explication sur cet effet que je connaissais pas ! J'ai bien mieux compris !
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.