Les compos inspirées - D'jé FRANC - Icy soul
D'jé FRANC - Icy soul

Compo de Les compos inspirées dans le style Inclassable, issue de l'album Saison 21

Avis techniques : Avis artistiques :

Avis sur la compo "D'jé FRANC - Icy soul"

W-Addict 06/05/2018

L'avis de W-Addict "Je me suis perdu sur cette banquise"

> Technique 10
RAS, l'écoute est agréable, rien ne m'a choqué. Je n'ai décroché à aucun moment en raison d'un détail technique. Du bon boulot.

> Artistique 6
La composition est agréable à écouter mais je me suis perdu plusieurs fois. Par exemple à 1'35" l'ambiance devient inquiétante puis ça retombe avec le retour de cette mélodie au piano. La transition est trop brutale pour moi. Pareil pour ce passage plus joyeux à partie de 2'37".

La transition à 3'42 par contre j'aime bien, ainsi que la suite et la fin du morceau, je suis de nouveau capté.

P-e que ce piano qui fait le lien le long du morceau me déstabilise, chacun ses habitudes ! ;-)

Merci à toi !

Rhésus Plus 25/04/2018

L'avis de Rhésus Plus "Bel environnement sonore"

> Technique 10
J'aime bien ton ambiance sonore du début puis l'arrivée du piano (peut être manquant de sustain). Le piano ensuite sonne mieux. Et enfin la fameuse reprise (surprise) avec basse/batterie que j'aime bien moi. ;) Bien l'orgue aussi mais à nouveau le piano sonne un peu sec.

> Artistique 8
Influences? Je ne sais pas, en tous cas je n'en ai pas trouvées. Plusieurs univers musicaux se suivent mais le tout s'intègre bien dans l'ensemble du morceau.

Zecat 24/04/2018

L'avis de Zecat "(Re)Naissance du printemps sous la glace"

> Technique 8
Structure évolutive, il se passe plein de choses. Je perds juste le fil sur le tout dernier volet vocal, comme si c'était la petite touche d'épices en trop sur la fin du plat.
Tout m'apparait sinon bien sa place et bien audible dans le mix, avec bonne utilisation des panoramiques et un son piano dense et qui se diffuse.

> Artistique 10
l'ambiance de départ est très "cristaux de glace" acérés, puis quelque chose semble se passer, on s'interroge et on attend le dénouement de ce mystère... c'est vers 2' qu'il semble doucement germer qqchose sous la glace, une promesse de printemps... qui éclot vers 2'40. J'ai bien aimé cet optimisme, cet espoir qui émerge et qui s'exprime.
Vers 4' : je décroche un peu sur la partie vocale, mon imaginaire est resté sur la partie d'avant et ce tout dernier rebondissement reste en dehors.