Loom 04/02/2020

Elektron Digitakt : l'avis de Loom

« Un instrument à part entière, un monstre de design sonore, dans une si petite boîte »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Ma première Elektron aprés des années sur Fruity Loops et quelques synthés et groovebox hardware.

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Aprés avoir testé le workflow Mpc qui ne m'a pas convaincu, et intrigué depuis des années par les machines de la marque suédoise, j'ai décidé de me lancer avec la Digitakt, suite à pas mal de prise de renseignements et le fabuleux mega-tuto de Cuckoo

C'est donc avec déja quelques connaissances théoriques que j'ouvre la boîte, que je branche la bestiole, et que je me retrouve aspiré dans une faille temporelle.

Aprés quelques heures et 3 patterns techno hindou, ragga electronique mutant, et breakbeat "two-lone-swordsmenesque", le tant cité workflow Elektron s'est insinué dans mon cerveau (et ne risque pas d'en sortir).


PRISE EN MAIN/WORKFLOW

Avant tout : le parameter-lock (ou p-lock), c'est quoi ?
-> c'est la possibilité de modifier n'importe quel parametre d'un sample sur un pas spécifique du séquenceur : pitch, cutoff, fx send, point de départ du sample, le sample lui-même, etc...

Simple au premier abord, pour peu qu'on possède des bases de synthèse et MAO, et que l'on se forme un peu avant d'allumer la machine la première fois, ce workflow révèle une profondeur assez incroyable au fil du temps et des expérimentations, et est surtout grande source d'inspiration.
Il permet de contourner les limitations de la machine, et peut vite mener à des résultats surprenants et, soyons francs, qui déchirent.

Exemple : 8 pistes de samples paraissent un peu juste, mais la possibilté de "parameter-lock" des samples différents sur une même piste ouvre un maximum de possibilités.

Exemple bis : on peut charger par erreur (ou par simple envie d'experimenter) sur une piste déja utilisée un sample, qui se fait retourner dans tous sens par les paramètres de cette piste. Résultat inatendu et parfois (souvent), ca sonne et on garde.

Par contre il est impératif d'organiser sa méthode de travail, ses samples, etc... sans quoi on perd rapidement du temps, voire même on s'y perd tout court.

Une certaine quantité de raccourcis clavier est à apprendre et mémoriser afin de naviguer rapidement au sein des menus, mais avec la pratique ca rentre. Et on peut déja commencer à produire du travail de qualité sans la maitrise complète de ces raccourcis.


QUALITÉ SONORE/SOUND DESIGN

Déja pas mal de choses dites (aussi) à ce sujet, je confirme que la normalisation appliquée aux samples leur donne, à mon gout, une bonne dynamique.

Samples seulement en mono, ce qui peut être un gros point noir pour certains, à prendre en compte si vous souhaitez acquérir la machine.

Pas de polyphonie pour les pistes de samples.

Les effets (reverb et delay) donnent une belle profondeur au son, et les traitements (overdrive, filtre, bit reduction) permettent un traitement affiné des samples.
Concernant le bit reduction, on aime ou pas. Il a son propre caractère, ce n'est pas celui d'un SP303, par exemple.
Le compresseur est efficace, permet d'harmoniser le rendu sonore global plus ou moins proprement, et permet aussi de faire du sidechain en choisissant l'une des 8 pistes de sample qui prendra le pas sur les autres.

Un seul LFO peut devenir vite frustrant, quand on voit ce qu'on peut faire avec.

Un (long) mot sur la synthèse sonore, qui n'est pas anodine.
On peut obtenir (merci les effets, le lfo, les filtres, etc...) de beaux leads, des basses bien grasses, des fx bizarres, des sons de drum, des pads, ...
Pour faire simple : n'importe quel sample peut faire office d'oscillateur, auquel on ajoute lfo, filtre, effets, enveloppes, p-locks, points de départ du sample,... bref toute l'artillerie proposée par la machine, pour travailler le son. Tout ca sur une seule piste, donc on peut trés bien appliquer cette méthode sur chacune des 8 pistes, piloter ces 8 pistes en midi, et se retrouver avec un synthé monophonique à octo-oscillateur !
Sur le papier, je n'étais pas emballé à l'idée de me servir de la Digitakt pour la synthèse, et finalement je n'ai pas un seul projet sans.

Au vu de sa puissance, et une fois assimilé, le séquenceur fait partie intégrante de la composition et du sound-design, surtout grace au p-locks.

Attention, machine dépourvue de mode Song.


MIDI

La Digitakt est tout à fait honorable en standalone, mais il serait dommage de ne pas profiter de ses capacités midi.
Avec, je séquence plusieurs machines (Blofeld, Monologue, Electribe2, ...) à l'aide d'un boitier Kenton.
La polyphonie maximum de chaque piste midi est de 4 notes.

La gestion de 8 parametres CC pour chaque piste midi est bien implémentée, couplée au séquenceur elle permet d'ouvrir le potentiel de certains de mes synthés et effets externes.
Par exemple, piloter un Monologue en décuple les possibilités d'automation.
EDIT: j'ai oublié de parler des p-locks sur les parametres CC/PC en midi : une tuerie pour amener vos synthés hardware vers des horizons impossibles à imaginer avant (exemple : p-lock les program-change : le bonheur!)

Dommage que le retrig ne soit pas possible sur les pistes midi.


COTÉ HARDWARE

Solide, toucher trés agréable, qui participe au plaisir de créer. C'est trés subjectif, c'est peut être un détail pour vous, pour moi ca veut dire beaucoup... (désolé, je sors...)
Compacte, ne prend pas de place et est facilement transportable. Idéalement, prévoir pour cela l'achat du couvercle (cher).
Manque peut-etre des sorties séparées, mais l'overbridge pallie à ce point.


CE QU'ELLE FAIT

Liste non exhaustive, elle peut faire plusieurs de ces choses à la fois :

- séquenceur/sampler 8 pistes mono
- boite a rythme
- synthèse simple 1 dco/dca/filtre/lfo (par piste)
- séquenceur midi 8 pistes, 4 voix de polyphonie par piste.
- controleur midi


CE QU'ELLE NE FAIT PAS

Ici aussi, liste non exhaustive.

- sampler stéréo
- boite à effets pour matos externe
- loopstation


EN BREF

- Petite par sa taille, immense par ses possibilités malgré ses limitations, un grand merci au séquenceur
- Peut etre utilisée comme cerveau d'un setup pur hardware, comme boite à rythme, comme instrument à part entière, couplée à d'autres machines et/ou DAW
- Une qualité de fabrication et une qualité sonore qui en font un instrument efficace et agréable à utiliser
- Convient autant à de la compo simple à base de quelques patterns, qu'à du sound-design expérimental acharné

- Samples mono (mais effets stereo, et panning réglable)
- Pas de sorties séparées
- Pas de mode Song
- Des limitations à la fois créatives, mais potentiellement frustrantes si on ne prend pas le temps de définir ses besoins avant achat

(J'ai volontairement mis en avant ces derniers points "désavantageux". Qui, je pense, ne sont pas des inconvénients à partir du moment où on en a conscience avant de l'achat de la machine).

Désolé du pavé, et merci pour la lecture de cet avis !