rony35 30/11/2018

Yamaha RX5 : l'avis de rony35

"La qualité ne fait pas le succès"
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Quel que soit le site spécialisé, le forum de discussion ou le site de petites annonces / vente de matériel électronique vintage : il n'est jamais mentionné la YAMAHA RX5. Ou sinon en des termes peu élogieux. Il en est de même pour ce qui concerne les vidéos de démo en ligne. La RX5 fait partie de ces machines auxquelles personne ne s'intéresse. Même une KAWAI R100 attire plus de monde. C'est à peu près pareil en ce qui concerne l'ensemble de la gamme des B.A.R Yamaha de l'époque.

Pourtant, cette machine est d'une puissance remarquable. Ses sons typés sont évidemment caricaturaux, mais pas plus que ceux d'une TR707 par exemple. Les possibilités d'édition sont nombreuses, même exceptionnelles pour l'époque, mais rien n'y fait, cette machine est totalement ignorée.

Faute peut-être à son look, ou à la réputation Yamaha, ou au fait qu'aucun DJ de renom ne l'ait utilisée sur scène.

Pour l'avoir manipulée pendant un bout de temps, je dois dire que cette machine est pourtant d'une grande qualité. Le son est très dynamique, avec un grain 12 bit bien appuyé. Lorsqu'on détune un sample (jusqu'à - 3 octaves je crois), l'aliasing devient envahissant, mais avec un grain exceptionnel.

La programmation des patterns et songs est d'une grande simplicité. Le mode pas à pas est plus alambiqué. En ce qui concerne le paramétrage swing, il est bon mais pas exceptionnel.

Côté programmation sonorités, une fois compris cette logique d'appel de fonctions avec la touche "Job", c'est plutôt pas mal fait. Au menu, on a en vrac : tune, volume, reverse, enveloppe, loop, bend... c'est déjà pas mal.

Là ou ça se complique, c'est dans l'assignation des kits (3 au total). Chaque kit se voit affecté une sonorité par pad (chaque pad ne peut appeler qu'une "famille" de sonorité, mais pas n'importe quel sample, dommage. Sur la RX7, ils ont corrigé ce problème) mais en même temps, lorsqu'on a appelé un autre kit : d'une part les patterns se trouvent ré-assignés avec les sons du nouveau kit choisi, mais la modification d'une sonorité sur un kit affecte les autres kits. Ce qui m'a amené à la conclusion que le cloisonnement entre les kits ne concerne que l'assignation des pads, et non pas les paramètres d'édition des sonorités. C'est là que ça fait mal.

Mais peut-être que je n'ai pas tout compris ! Si d'autres utilisateurs de RX5 connaissent la combine, je suis preneur. Les notices, quand c'est trop complet, je perds patience.

Sur le plan connectique, eh ben c'est le grand luxe : 12 sorties audio individuelles + sortie stéréo avec 123 faders de mixage. Sortie métronome, MIDI, sync in/out, phones. On ne peut plus complet.

La mémoire de patterns/songs peut être étendu grâce à l'insertion d'une cartouche mémoire RAM (la même que sur les TX802).

Un port de cartouche ROM permet le chargement de sonorités supplémentaires. La RX5 était livrée avec une cartouche d'origine, mais elle est souvent absente sur les machines vendues d'occasion.

Parlons de ce fameux slot ROM : la société Pharmasonic (www.pharmasonic.jp) commercialise une carte enfichable dans le port ROM baptisée Gligli RX5USB. On peut y transférer ses propres samples (2x128ko) par USB via un petit logiciel très bien fait.
Avec 128ko, il faut jongler, mais en ajustant les durées, la fréquence de sampling individuellement et le point de loop, on arrive à des kits très complets, avec un son d'une qualité intéressante. J'ai fait entre autres un essai avec des samples de Drumtraks et de TR808, eh bien la couleur et la dynamique sont très bons, preuve que les convertisseurs de cette machine sont uniques. D'ailleurs, bien que sortie 1 an plus tard, la petite sœur RX7 ne sonne pas pareil.

Bref, si vous avez de la place et envie d'exotisme vintage pour un budget contenu, cette machine est peut-être faite pour vous.

Attention aux faux contacts sur les pads : ça se nettoie bien, mais il faut absolument tout démonter, un jeu de patience.

Bonne musique !

Photos liées à cet avis

photo photo photo