JVC KB-800 Keyboard
+
JVC KB-800 Keyboard
Comparateur de prix
Petites annonces
rony35 26/12/2020

JVC KB-800 Keyboard : l'avis de rony35

« Quelques fonctions hors du commun dans ce jouet »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Le JVC KB-800 fait partie de la famille des orgues grand public à accompagnement automatique des années 80.
De ce fait, il ne déroge pas à la règle : boîte à rythmes aux sons en carton, accompagnements "bontempiesques", sons globalement fins et peu intéressants.

La qualité de construction est très bonne, le son reproduit par les haut-parleurs est clair et profond. Le clavier est quant à lui très agréable au toucher. Ainsi tout laisse à penser qu'on est dans le haut de gamme de l'époque.

Sur la partie gauche du panneau de contrôle se trouve une étrange cartouche KE- 10 munie de touches calculatrice qui permet apparemment d'enregistrer ses configurations, ainsi que de sélectionner les variantes d'accompagnement et de patterns de batterie.
Après remplacement de la pile de cette cartouche, en effet j'ai pu sauvegarder 2 configurations de sets orchestral/solo/pattern/fx, ainsi que 2 sequences d'environ 500 notes avec les configurations d'arrangement.
Il semblerait que ces cartouches étaient donc vendues à l'unité pour stocker ses morceaux. Rigolo.

Bon, tout cela relève quand-même globalement du gadget typique des appareils musicaux grand public. Bref ça ne casse pas 3 pattes à un canard comme aurait dit ma Grand-Mère.

Mais, car il y a un mais : parmi les presets se trouvent 2 sons hautement dignes d'intérêt. J'ai nommé les strings ainsi que les chœurs.
Les strings se rapprochent fortement de ce qu'on pourrait obtenir d'une boîte à violons comme un Crumar Performer, ou un Yamaha SK15.
Il en va de même pour les choeurs, qui sont en réalité une variante filtrée avec résonance des strings. Et ceci grâce à un effet Ensemble stéréo intégré de très bonne facture. Et comme si cela ne suffisait pas, on peut y ajouter en série un echo/delay/flanger stéréo à 4 presets de vitesse.
Autre petit bonus : chaque section d'instrument possède son propre réglage de panoramique et de dosage d'effet.
Cerise sur le gâteau, on peut même régler le temps de release via un petit slider.
Ainsi on se demande tout à coup si on ne rêve pas. C'est bien ce truc qui sort un tel son ? Eh bien oui, le JVC est une authentique petite string machine du pauvre, et MIDI s'il vous plaît !

Question connectique,c'est du très complet avec sortie stereo en RCA (eh oui on est sur du grand public), sortie casque, foot switch paramétrable, expression pedal, MIDI in/out/thru.
Ajouté à cela une entrée micro et un entrée auxiliaire stéréo, dont je ne sais pas encore si le routage permet de faire transiter ce signal externe par l'effet intégré, ce qui serait magnifique.
Pour finir, une prise DIN permet la connexion d'une mystérieuse guitare électronique JVC GR-10 dont je ne trouve aucune trace sur Internet.

Une petite visite intérieure m'a permis de découvrir que la carte du générateur sonore comportait pas mal de potentiomètres d'ajustage, notamment VCF, résonance, FX level, delay lenght, etc. ce qui ouvre potentiellement la voie aux customisations de toutes sortes.

Eh ben voilà le tableau. J'ai acheté cet appareil car j'avais eu vent de cette fameuse section strings et je ne suis pas déçu. A défaut d'un Solina, voici un bien sympathique (et lourd) clavier qui assurera des string sections en MIDI sans bourse aplatir.

Photos liées à cet avis

photo photo photo photo