• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur ADL 1000 notés 5/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.9( 4.9/5 sur 7 avis )
 6 avis86 %
 1 avis14 %
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Acheter chez Music Store
jctroyes26/09/2016

L'avis de jctroyes"30 ans d'une solide réputation"

ADL 1000
Le La2A ! Un concept à la fois simple (visuellement aussi) et une sonorité, un comportement, extrêmement éprouvé et depuis des années. On ne compte plus le nombre d'émulations plugins et de machine hardware s'en inspirant ou le copiant : tel Universal Audio (arrêt de production), WarAudio, IGS... ou bien encore Antony De Maria.

La question est : pourquoi Antony De maria ? Plus qu'un Universal Audio, IGS Audio ou WarmAudio. Ou encore, pourquoi ne pas se contenter d'un plugins ?

Déja Antony De Maria n'est pas n'importe quel fabricant sur le marché audio pro. Voila bientôt 30ans que la réédition du LA2A version Antony... est sur le marché. Dans les années 1980 le Cl1000 était vraiment le remplaçant quasi officiel du Teletronic LA2a. Même si la sonorité est légèrement différente (plus ouverte sur le CL1000) le Cl1000 est devenu une référence au point ou l'on dit que les studios voulant travailler avec les Labels Californien devaient impérativement avoir (entre autre et au moins)un Antony De Maria... Le prix à l'époque était d’ailleurs bien moins accessible qu'il ne l'est aujourd'hui.

J'ai écouté la concurrence attentivement seul IGS Audio à attiré mon attention et l'Universal Audio n'existant plus (et beaucoup trop chère), seul le Antony De Maria proposait le son, le concept et la fabrication (et conception) à la main au USA. Mais aussi j'en rêvé depuis bien 15ans...

Et les plugins ? Comme beaucoup d'entre vous j'ai déja la version WavesAUdio et Universal AUdio. Du coup pourquoi dépensé si chère comparativement au plugins ?

Déja pour un aspect que l'on oublie souvent : La prise en main !!

"Toucher" le son, se déplacer vers la machine et la régler, la noter,la choisir, implique déjà une autre écoute un autre comportement.
Regardez comment on ouvre et manipule les réglages d'un Plug (LA2A)... Faite le teste vous allez voir... Dans le logiciel tout est rapide est fait pour (ce n'est d'ailleur pas forcément un défaut)...
ICI... devant cette machine on doit prendre le temps et croyez moi ca change votre façon de faire du son.
De plus les plugins se comportent pas de la même façon que l'ADL 1000. Sur l'Antony de Maria on doit absolument utilisé ses deux mains et le Vu mètre nous affiche VRAIMENT le comportement du compresseur. Par conséquent le résultat sonore est plus précis donc aussi plus musical.

Deuxième chose : La dynamique !

Pour l'instant il y a rien à faire... le son obtenu avec le Hardware ,ici le ADL1000, est encore sans comparaison. L’enrichissement harmonique est vivant. La piste ressort vraiment plus belle. Ca va surement venir... mais on y est pas pour les plugins...

Troisième chose : Analogique ! OUI... A NA LO GIQUE !!!

Pour ceux qui enregistre toujours FLAT (chose que je peu tout à fait comprendre) cet aspect va leur échapper.
Mais pour moi il n'y a pas plus important que de traiter du son analogique (pure si on veut) avant de le convertir pour la première fois (et parfois dernière) en numérique.

Je fais toujours un EQ et/ou compression à la prise. Donc, en analogique !!
Le résultat sonore sur le projet entier est pour moi sans comparaison.

Conclusion ??!!

Pour faire un point plus général. Evidemment le La2A s'impose vite en studio comme un incontournable de la voix ou la basse. La compression est à la fois invisible (pas de pompage) mais d'une sonorité incroyable. La piste sort du mix facilement (merci la disto harmonique). Même un bon plug LA2A à côté du ADL1000 n'arrive pas nous faire travailler mieux.

Moi je veux travailler simplement et mieux
Donc Incontournable
rroland09/01/2014

L'avis de rroland"Machine haut de gamme"

ADL 1000
Compresseur optique à lampes, largement inspiré du LA-2A Teletronix (il utilise les mêmes tubes). Le look est très artisanal, la finition moyenne, mais c'est peut-être ce qui lui donne son charme.

UTILISATION

Configuration hyper simple : deux boutons. Un pour la compression, l'autre pour le gain de sortie. Un peu perturbant si on ne connait pas la machine : le premier bouton est le dernier (gain de sortie). Plus simple, c'est difficile. Pas de bouton bypass (dommage). Par contre, on peut lire sur le grand Vu-mètre la compression ou le niveau de sortie.

QUALITÉ SONORE

La qualité sonore est là, avec un grain très particulier, de très grande qualité. Je l'ai comparé en direct avec le LA-2A : cela joue dans la même catégorie mais il me semble que l'attaque de l'ADL est un poil plus rapide. On est dans le moelleux : on obtient aisément un gros son, sans qu'il semble déformé. J'ai changé les lampes d'origine pour les remplacer par des NOS, et on gagne aisément en qualité. Je l'utilise essentiellement sur la voix, mais il peut faire des tas de choses (basse, caisse claire, guitare acoustique...).

AVIS GLOBAL

depuis plusieurs mois. Je ne regrette rien, si ce n'est de ne pas l'avoir acheté plus tôt...
EDIT
Avis des années plus tard : toujours enchanté de cette machine, que j'utilise beaucoup. J'ai fait effectuer de petites modifications : remplacement de la cellule optique par une Kenetek, qui se comporte exactement comme la cellule originale LA-2A (faire une recherche sur le web).

Le concepteur de Kenetek m'a confirmé que l'ADL est une excellente bécane, et que son seul vrai point faible venait des transfos, qui sont assez moyens. Il m'a communiqué une liste de transfos intéressants (qu'il ne vend pas, donc le conseil est désintéressé)et mon choix s'est porté sur des Sowter. La cellule est soudée et cela ne simplifie pas le changement. Elle est maintenant placée à l'extérieur (à droite), ce qui simplifie un remplacement futur. Du coup, un transfo prend place à l'intérieur, l'autre à l'extérieur, piur une question de place.

Ce changement, plus les tubes NOS et la cellule optique améliorent grandement la qualité : pour une piste vocale, on a l'impression que le chanteur fait un pas en avant, on gagne en intimité. Ensuite on peut compresser plus sans aucun effet secondaire audible. Vraiment impressionnant, cela rend la machine encore plus attachante. Elle servira encore beaucoup !
proaudioplugins18/07/2011

L'avis de proaudioplugins"Absolument fabuleux"

ADL 1000
Il s'agit d'une réédition du fameux UREI LA2-A, donc compresseur à lampe.

UTILISATION

La config est ultra simple:
- un potentiemètre gain
- un potentiommetre peak reduction

Un switch pour allumé/éteindre et un switch pour le vumètre (en position gain de sortie ou réduction de gain).

A l'arrière un potard pour la calibration du link

On ne peut pas se tromper. C'est simple et efficace.

QUALITÉ SONORE

Alors là, c'est le top. Absolument incroyable. Même quand la compression est a fond, ça reste musical. Sinon, avec une compression plus douce, le son des lampes apporte cette rondeur sans perdre de définition.

Ca fonctionne terriblement bien sur les voix, la basse, guitare accoustique, électrique, accordéon, cymbales, charley.


Bref à utiliser dans toutes les sessions d'enregistrement aussi bien au moment de l'enregistrement qu'en insert au niveau du mix (sortie de DAW de type pro tools, cubase, Logic).

AVIS GLOBAL

Depuis 1 semaine.
Je l'ai essayé principalement en mix sur des anciens mix que j'avais réalisé. Cet appareil est excellent. Choix a refaire sans hésiter.
jufar07/12/2008

L'avis de jufar

ADL 1000
Voir plus haut

UTILISATION

Très simple, 4 boutons.

QUALITÉ SONORE

Compresseur remarquable.

le son est vintage, très fidèle à la technologie d'antan.

AVIS GLOBAL

J'ai eu la chance d'essayer ce compresseur en studio à New York et de rencontrer Anthony Demaria en personne.

ce type est un génie, il a toute une ligne de produits de grandes qualités. le ADL-1000 est un bon exemple.

le must du must est sa reproduction du Fairchild 670 (utilisé au studio Abbey Road pour les Beatles et tous les autres...)

le Fairchild 670 est aujourd'hui introuvable, et vaut plus de 50 000$.

la copie de Anthony Demaria vaut quand même 20 000 euros... mais a été reconnu par les techniciens de Abbey Road comme une copie parfaite.

des produits très haut de gamme à découvrir.
matt0707/05/2006

L'avis de matt07

ADL 1000
Opto Compresseur / Limiteur mono en rack 2U fabriqué 100% à la main (donc une finition extérieure imparfaite mais une solidité et une qualité globale irreprochables).
2 réglages: "Peak reduction" et "gain". Sur le Vu mètre on observe soit le volume de sortie soit la compression en dB.
Réponse en fréquence: 15 à 30000 hz, gain possible de 40 db, idem pour la réduction. Attack et release fixes (s'adaptent automatiquement).
Technologie à lampe (4 lampes: 2 lampes 12AX7A, 1 lampe 12BH7A et 1 lampe 6AQ5A.
L'entrée et la sortie sont en XLR.

UTILISATION

Utilisation simplissime, le manuel est disponible sur le site du constructeur (en Anglais).
Efficacité redoutable. J'ai enfin pu entendre ce qu'est une vrai compression (rien à voir avec les plug'ins et compresseurs que j'ai pu utiliser auparavant).

QUALITÉ SONORE

Un son à en tomber par terre ! Idéal pour les basses, saxo et voix (en gros, sur tout ce que j'ai enregistré).

AVIS GLOBAL

Une "bête de course", par contre piloter une ferrari est forcément plus onéreux que rouler en twingo.
Jakiss17/10/2005

L'avis de Jakiss

ADL 1000
Compresseur à lampes type vintage
2 réglages seulement: Compression (peak reduction) et gain de sortie
Rack 2u

UTILISATION

Ultra simple à regler. Très efficace

QUALITÉ SONORE

Le gros son à lampe!
Redoutable sur les voix...

AVIS GLOBAL

Réédition du fameux compresseur LA-2A, selon les connaisseurs bien meilleur que la réédition Universal Audio. Et moins cher...

Gros son chaud 70's analogique à lampe légendaire sur les voix, les basses, les drums, etc.

Un must!