• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur BSS Audio DPR-402 notés 5/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 4 avis )
 2 avis50 %
 2 avis50 %
Cible : Utilisateurs avertis
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
blackle07/08/2010

L'avis de blackle"Bien plus qu'un simple limiteur-compresseur.."

BSS Audio DPR-402
Trois fonctions pour cette unité de traitement.

De-esseur :

ou suppresseur de sibilances. Ici on commande l’efficacité d'intervention du suppresseur et bien entendu le réglage du filtre qui élimine les sifflantes. Deux modes de "de-essage" sont disponibles, soit une suppression à large bande où l'apparition de sifflantes déclenche la mise en service de la compression. Cette compression s’applique alors sur toute la bande audio dans un cas et uniquement sur une bande étroite si on choisi la fonction de-essing seule, mode « De-Ess H.F. ».
Si maintenant on en désire davantage, rien n'empêche de conserver l'action de compression normale, celle à large bande avec le de-esseur, le mode choisi sera alors « De-Ess Wide », puisqu'il travaille avec un seuil, tous les réglages sont permis..

Les réglages sont :

1- « De-ess », seuil du de-esseur étendu de off à max. Le pourcentage d'intervention peut être très accentué.
2- « FREQ », affichage des fréquences que l'on désire particulièrement traiter activement. De 700 hZ à 20 kHz.

Compresseur :

Les réglages sont classiques :

1- »Threshold », seuil de compression. De out à -30 dB
2- « Ratio », taux de compression. De 1/1 à l'infini.
3- « Attack », attaque de la compression. Potentiomètres cranté de 50µs à 100 ms.
4- « Release », retour, potentiomètre cranté de 5 ms à 5 s et automatique.

Limiteur de crêtes :

Ici une seule commande « Peak Lim » la valeur est exprimée en dBV. Il s'agit du réglage de la limitation des crêtes, avec bien entendu un position « Off ».

Connectique du signal entrant en XLR seulement. Les entrées sont en symétries active ; par contre, les sorties sont asymétriques avec bien entendu la possibilité de faire installer des transformateurs d'isolement (en option). A l'arrière du DPR on dispose de 2 "switchs" destinées au réglage de la réponse du limiteur de crête FAST ou SLOW ainsi qu'un troisième "switch" LINK assurant le couplage des 2 canaux afin de stabiliser l'image stéréo sans déphasages (néfastes) si on l'utilise ainsi.
Deux séries de douze bornes à vis présentent la particularité de prévoir d'autres configurations que celles proposées directement en façade, telle que la phase inversée, le LF re-emphasis, la HF re-emphasis ainsi que le contrôle du filtre* (voir chapitre utilisation). Elles donnent également accès à diverses sections de l'appareil permettant non seulement de changer l'ordre des traitements mais également de pouvoir chaîner au grès des envies plusieurs traitements. Et servent également à brancher des filtres dans la chaine de commande du gain comme un eq paramétrique ou encore un délai par exemple. On peut aussi compresser davantage la grave, comprimer l'aigu en présence de grave ou l'inverse, des commandes en expansion sont aussi possible en inversant le sens de la tension de commande appliquée aux VCA de bord. Il y a aussi, par l'une des bornes, la possibilité de coupler plusieurs machines entre elles.. Mais attention, leurs réglages devront être identiques.
Une chose importante pour le mode link, vous pouvez aussi déconnecter les commandes de la moitié de l'appareil pour une commande par une seule voie.


UTILISATION

Ce compresseur semble, de prime abord assez classique. Et finalement à la "lecture" de la face avant pas grand chose le différencie d'un autre modèle.. oui mais.. en s'attardant notamment sur sa face arrière, comme vu précédemment, on y découvre deux « Barrier Strips » (un pour chaque canal) particulièrement complets. Ces « Barrier Strips » donc, sont constitués de douze bornes à vis répertoriés de « A » à « M » et donnant accès à un tas de points à l'intérieur du schéma et permettant de changer l'ordre des traitements, ou encore la possibilité d'inverser le signal de commande afin de transformer le compresseur en expanseur tout en conservant le filtre accordable servant au de-esseur.. la possibilité d’insérer un autre processeur dans la chaîne latérale permettant par exemple l'utilisation d'un filtre de type « Linkwitz Riley »..

La possibilité également de pouvoir effectuer une mise en série des deux canaux via une commande de gain unique, à ce stade les VCA seront alors couplés. Voici quelques exemples concrets de ce que l'on peut faire :

1- Le premier canal pourra-être configuré en mode « Expandeur » sélectif en fréquences et le deuxième canal pourra-être configuré en mode « Compresseur » large bande ou lui aussi sélectif en fréquences..
2- Premier et deuxième canal configurés en « limiteur » sélectif en fréquences.. (limitation du signal bi-bandes)
3- Premier et deuxième canal configurés en mode « Compresseur » sélectif en fréquences (compression bi-bandes)..
4- Premier et deuxième canal configurés en mode « De-esseur H.F. » qui réglés sur une même fréquence sera capable d'atténuer dynamiquement et en fonction du signal source de 60 dB une plage de fréquences précise..
etc.. etc.. laissez donc libre cour à votre imagination, car on pourrait aisément trouver un cinquième exemple.. un sixième.. un dixième..
Ceci posé, bien entendu dans ces exemples le DPR 402 travail en monophonie.. on entre sur le canal 1 et on ressort sur le canal 2.

Voici quelques points qui, je pense, sont utiles approfondir :

Tout d’abord, tous les potentiomètres proposent une course progressive (potards non-crantés) à l’exception toutefois des potentiomètres « Attack » et « Release ». Car ces deux potards sont en fait reliés à des commutateurs à 11 positions reliés à des réseaux de composants internes permettant d'obtenir les temps de réponses précisément indiqués en façade. Et c'est extrêmement précis..fini le "régime de l'à peu prés"..

Autre point à éclaircir, les indicateurs de niveau du DPR 402 qui sont très souvent mal compris, ou pire mal interprétés. Pour le compresseur, deux indications sont assurées, le seuil est indiqué par une diode « TH » qui sépare l’échelle en deux, une série de 4 diodes vertes « Below TH. » indique à combien on se trouve au dessous du seuil de compression tandis que les 9 diodes rouges « Gain Reduction » donnent classiquement la réduction de gain opérée. Les 4 vertes forment un barreau montant, les 9 rouges un autre descendant..
Le second indicateur de niveau qui indique en permanence le niveau de sortie est quant à lui plus simple à comprendre.. toutefois à le demande, on peut basculer en contrôle du niveau d'entrée par pression sur une touche (hélas) fugitive dénommée « Meter Input ». Une autre touche permet (bien à elle) le contrôle du signal de commende de la compression, elle commute la sortie normale de la chaîne de compression sur la sortie de la chaîne de commande, là où, éventuellement sera installé un filtre externe pour une compression ou une expansion sélective par filtre(s) dédié(s).

Une petite parenthèse concernant le réglage automatique du temps d'attaque : dans la position automatique, le réglage de temps d'attaque s'effectue automatiquement en fonction du signal (qui l'eut cru), à ceci près qu'ici une double temporisation de retour est effectuée, rapide au début pour retrouver le gain initial et plus lent afin d'éviter les effets de changement de gain rapides, plus connus par le terme de pompage.. Bien sûr, en fin de parcours, le réglage de gain permet, une fois les opérations terminées, d'avoir un niveau de sortie convenable pour la suite du traitement..


QUALITÉ SONORE

Le DPR 402 est un authentique petit bijou lorsqu'il est soumis à un signal, son efficacité est remarquable. Le son peut être doux et naturel. Quels que soit les réglages du compresseur,la compression reste stable, pas de pompage audible (sauf à le vouloir). Pas d'effets pervers sur le spectre audio.. c'est propre clair et limpide.. La compression va de l'inaudible aux effets de pompage sans augmentation de son propre souffle.. Les circuits de détection sont proches d'une hypothétique perfection. Il peut également se transformer en un véritable destructeur de dynamique, qui bien utilisé, peut s’avérer un formidable outil de création sonore..
Le de-esseur est remarquable d'efficacité, avec un réglage fin de ce de-esseur, pour ma part, je pense que c'est un des outils quasi idéal dans des conditions difficiles, principalement grâce aux commutations wide et LF qui assure une sélection rigoureuse, mais également (ne l'oublions pas) à qualité de ses filtres.
Pour la limitation de crêtes, pas de problème avec ce Bss, il compresse et limite ses propres crêtes allant même jusqu'à expanser ce qui mérite de l'être.
En mode expanseur de dynamique il est également capable de prouesses cet engin, à tel point qu'il est parfaitement envisageable de ne l'utiliser que pour cela..

AVIS GLOBAL

Ce processeur de dynamique, sans aucun doute l'un des plus complet du marché, présente l'avantage de non seulement s’adapter à toutes situations, une sorte de périphérique universel en quelque sorte. De proposer également un mode simple d'utilisation, le mode automatique, mais même si ce mode automatique dégage de toute intervention, à mon avis cela ne peut être considéré que comme un appoint tant il est regrettable de ne pas effectuer les manipulations les plus fines et les plus sophistiquées..
Lui trouver des défauts est une tâche bien ingrate, peut-être peut-on lui reprocher une approche disons.. pas toujours simple. Cependant c'est aussi ce qui fait qu'il reste un appareil quasi unique.. Bon il a tout de même un gros défaut ce Bss.. Et bien oui, rien ni personne n'est parfait, il donne l'irrémédiable envie d'en posséder plusieurs..


=> Avis édité le 11 mai 2013.
U-FLYstudio23/01/2007

L'avis de U-FLYstudio

BSS Audio DPR-402
Comp lim desseur 2 canaux, linkable, connectique analogique XLR
selecteur 110/230V

UTILISATION

Super simple, mais permet pas mal d'options complexes de sidechain,
les potards sont juste un peu souples, et on a vite fait de déregler la machine !!!
indication des leds très précise et complète, égonomie parfaite !

QUALITÉ SONORE

Superbe, bien mieux que le DPR 404, rien à voir, très doux et peu colorer, les courbes de compression avec un ratio entre 3 et 4:1 sont splendides, elles nourrissent le son sans vulgarité, attack et release sont bien calibré et permettent de se décharger sur la machine de probleme dans un mix lié à un instrument un peu "incohérent".
très bon rapport signal/bruit pour une machine déjà agée.

AVIS GLOBAL

Je ne peut evidemment pas comparer ce compresseur à un Distressor ou tout autre compresseur dont le but est autant le travail sur la compression que le timbre, mais pour un outil dynamique neutre, il est bien plus efficace qu'un DBX160 ou qu'un drawmer, son veritable atout est son coté rond et doux sans etre moux ! c'est toujours musical et il ne faut pas se priver d'envoyer dedans des sources à très fortes dynamiques, il fera un très beau travail