SPL Charisma 2
+
SPL Charisma 2
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur SPL Charisma 2 notés 4/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 7 avis )
 4 avis57 %
 3 avis43 %
Cible : Utilisateurs avertis
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
zicopilote07/11/2016

L'avis de zicopilote"Un seul effet... mais quel effet !"

SPL Charisma 2
Un seul effet, 2 canaux, mais quel effet !
Deux canaux pouvant être réglés indépendamment sur deux sources mono, ou à l'identique (ou pas d'ailleurs...) sur une source stéréo.
-
Utilisation on ne peut plus simple, le manuel (jamais lu) doit faire trois lignes...
-
Un seul effet donc, le fameux effet "charisma" qui magnifie le signal, la lampe un fois poussée fait saturer progressivement le signal.
Idéal sur percus, voix, synthés.
A bannir sur une source déjà saturée.
-
Rapport qualité prix OK mais reste cher en neuf.
D'occasion par contre, à ne pas rater !!
Cortoni01/03/2012

L'avis de Cortoni"L'allié à lampes du numérique"

SPL Charisma 2
Il s'agit d'un processeur dynamique deux canaux, technologie analogique à lampes.
Niveau connectique, chaque voie comprend une entrée et sortie (XLR ou 1/4"). Alimentation "universelle", pratique!
C'est un rack 19"/1U. L'interrupteur d'allumage est situé en façade.
J'ai noté 9/10 car bien que le prix soit élevé en regard de la polyvalence, il remplit tout de même son unique fonction à merveille. Et puis ceux qui s'intéressent à cet appareil ont sans doute déjà une idée quant à son utilisation.

UTILISATION

La configuration est simple, détaillée par un manuel (anglais et allemand) très clair et illustré par des exemples.
Il y a trois potentiomètres, deux diodes et un bouton poussoir par voie:
- Le bouton poussoir sert à activer/bypasser la voie. (A noter que même si le Charisma est éteint, une voie bypassée laisse passer le signal)
- Le potentiomètre DRIVE règle le niveau d'entrée du son qui attaque les lampes, c'est principalement lui qui dose la quantité d'effet, le seuil du limiteur étant fixe.
- Le potentiomètre CHARISMA est bien entendu l'originalité de l'appareil. Je dirais que c'est analogue au Knee sur un compresseur : en position hard (butée droite), le son est non altéré tant qu'il n'a pas atteint le seuil. En position soft (à gauche), la saturation se fait entendre progressivement alors que le niveau d'entrée se rapproche du seuil.
- La diode PROCESS indique que le Charisma agit sur le signal d'entrée. Elle brille plus ou moins en fonction de la quantité de saturation apportée par les lampes.
- La diode MAX complète la diode PROCESS, elle s'allume lorsque la quantité maximale d'effet est atteinte.
- Le potentiomètre OUTPUT règle le niveau de sortie.
Dans l'ensemble c'est très intuitif et on va à l'essentiel. Un petit détail ennuyeux est cependant l'absence de link : on est obligé de recopier le même réglage sur les deux voies pour l'utiliser en stéréo; quand on a une idée précise en tête ça peut gêner car il est par exemple impossible de jouer du clavier et régler l'appareil en même temps.



QUALITÉ SONORE

L'unique effet du Charisma est de grande qualité, il ajoute un genre de grain au son, qu'on peut doser du plus subtil au plus violent.
Je l'ai utilisé sur pas mal de sources. Ce qu'on remarque immédiatement, c'est sa distorsion bien "définie", pas trop crissante. Selon moi c'est le genre d'effet qui, bien dosé, ne rend pas vulgaire un son mais au contraire lui ajoute de la tenue et de la présence.
La plage d'uilisation est variable et sujette à expérimentations. Personnellement je trouve que ça ne s'insère pas sur n'importe quoi. Pour ce que j'ai pu en tester:
- Je l'utilise tout le temps sur le Virus TI. Quel trip d'entendre une hypersaw énormifiée par le Charisma. Sur les sub-basses type square je le trouve également redoutable pour rajouter des harmoniques après filtrage. Petite anecdote, récemment sur un morceau électro je le croyais bypassé et j'ai enregistré une sorte de pad "sine" aigü, alors que mon jeu s'intensifiait le son se mettait presque à pleurer, expérience ô combien planante.
Cela me permet de rebondir sur le fait que le synthé me paraît vraiment être son domaine d'excellence (y compris les FX). Par contre il ne définit pas à lui seul l'identité du son. Pour ceux qui se demandent s'il peut "réchauffer" des VSTi, je dirais qu'un mauvais son ne sonnera pas meilleur dans le Charisma. Après tout dépend du VSTi, sur le N.I Massive ou l'Arturia Prophet/MiniMoog je peux déjà l'imaginer faire des ravages. Je ne l'ai pas testé sur des synthés analogiques, mais ce devrait être chose faite très prochainement (rendez-vous aux petites annonces). [EDIT : et voilà c'est chose faite, je possède maintenant le Waldorf Pulse, je n'ai presque pas utilisé le Pulse sans le Charisma tant ce couple est une évidence, quelle efficacité sur la basse!]
- La percu : j'adore le rendu sur les kicks de hip-hop et de rock, là on peut y mettre le potard Charisma à fond. Ça leur fait gagner de la patate, et en poussant la saturation on peut leur donner un côté presque dangereux. Parfois je m'en sers à petite dose sur les overheads, pour augmenter l'aspect "défouloir" du morceau. Idem pour les claps ou hi-hats, ça les fait craquer légèrement, si on aime cette sensation que le morceau "frotte", qu'il essaye à tout prix de se glisser entre des murs trop étroits en parpaing, on peut en mettre un peu partout sur les drums. Et bien sûr, sur un kick type TR-909, on obtient ce son absolument typique de la techno des années 90 (exemple parmi tant d'autres: Scooter - Back In Time)
- La voix : il m'a déjà été utile de repasser la voix lead dans le Charisma au cours du mix, sur des refrains notamment. J'ai pu tester sur du metal et le résultat est radical, la voix transperce littéralement le mix pour venir vous hurler en face. On peut aussi donner un aspect craquant, légèrement brisé, sur une voix plus douce, ou encore donner du brillant et de la définition à une voix rap.
- La guitare : vraiment là je n'ai pas accroché, déjà à la base ce n'est pas utile sur une guitare disto, mais même sur du son clair ça cafouille, c'est moins agréable à écouter.
C'est d'ailleurs la limite de l'appareil selon moi : les instruments qui sonnent "naturel", du genre les instruments à vent, à cordes, et typiquement le piano, ont un rendu que je trouve assez désagréable - sale, mais pas sale comme il faudrait.
En fait, sans vouloir établir de règle générale, j'ai l'impression que les instruments qui prennent beaucoup de place, avec beaucoup d'harmoniques, sont ceux qui n'ont pas besoin du Charisma (sous peine de ressembler à des sons ayant dépassé le 0dB). Malgré tout, je dirai qu'on peut quand même équilibrer ce genre de sons en les filtrant un maximum avant le processing.
- Pour finir : le mix. Je suis d'accord avec les avis précédents : passer la piste master dans le Charisma peut vraiment donner un bon effet, appuyer l'ambiance du morceau si celui-ci s'y prête. Poussé à l'extrème ça pourrait ressembler au genre d'effet qu'on entend par exemple chez Kalkbrenner (je pense à Sky&Sand ou Queer Fellow), mais lui a peut-être utilisé un Culture Vulture, tant qu'à faire!

Extraits audio sur synthés ici :
https://fr.audiofanzine.com/processeur-dynamique/spl/Charisma-2/medias/audio/a.play,m.469341.html


AVIS GLOBAL

Je l'utilise intensivement depuis trois ans, sur presque tout ce qui sort du Virus (EDIT : et du Waldorf Pulse!); également parfois sur les masters en parallèle pour ajouter cohésion et punch à l'ensemble (car ça reste un limiteur avant tout). Il m'arrive spécifiquement, en fonction des besoins du morceau, d'en placer sur des drums (surtout kicks) et sur des voix (refrains).
En terme de style musical je m'en sers énormément en électro, souvent en hip-hop, et occasionnellement sur du rock. Je ne verrais pas cette machine sur du classique, de la folk, bref sur les musiques plus "acoustiques" en général.

Avantages :
+ Le complément énorme qu'il apporte aux bons sons électroniques (synthé comme percus), maintenant je crée mes sons avec le Charisma allumé
+ Le côté direct de la machine: trois potards.
+ Le paramètre charisma: malgré son air discret c'est presque sur lui seul que repose la cohérence du son entre l'entrée et la sortie (bien plus que le knee d'un compresseur pour le coup), il décide si seules les crêtes explosent ou si l'ensemble du son baigne dans un tapis de saturation
+ Interrupteur ON/OFF en façade

Inconvénients :
- Pas de link stéréo entre les voies, dommage lorsque l'on règle le Charisma tout en pianotant
- Il faut déjà avoir créé un son sublime pour qu'il soit sublimé par le Charisma, dans ce sens on finit par voir l'appareil comme un module du synthé, au même titre qu'un filtre ou un LFO. Et ça fait cher le module.

Je terminerai en disant que tout de même je m'en sers tout le temps, et ce dès la création du son (synthé ou drums), les formes d'onde "basiques" étant très flattées par le Charisma, il me donne directement assez de confiance dans une ébauche de son pour la continuer jusqu'au bout, je ne sais pas si cette phrase est claire. Disons que le Charisma est devenu une composante essentielle de ma musique au même titre que le filtre d'un synthé ou qu'une réverb pourrait l'être.
Si je devais refaire le choix, je le rachèterais d'occasion. Neuf en tout cas je ne prendrais pas le Charisma 2: j'attendrais pour acheter le Charisma 8, bien plus avantageux niveau prix (8 voies pour 1700€), et du coup beaucoup plus flexible.
vibes22/04/2006

L'avis de vibes

SPL Charisma 2
Rack d'effet hyper simple d'emploi.

Un potard drive qui va grossir le son ou bien meme apporte une bonne disto quand le signal entrant est pousse a donf.

Un potard charisma qui va detailler et donner du punch a la sonorite traite.

8/10 PARCE QU'IL N'EN FAIT PAS TANT QUE CA POUR SON PRIX

UTILISATION

Je l'utilise pour grossir et donner vie a mes sonorites digitale parfois beaucoup trop froides.
J'aime aussi l'utiliser comme disto par exemple sur les sonorites acides que je balance dans mes morceaux ou bien le kick trop digitale de mes BAR VA ou PCM.
Ou bien carrement dans la sortie stereo de ma table de mix donner encore plus de patate a mon mix. Meme lorsque j'ecoute la radio ou un mp3 je fais passer le signal a travers le Charisma.

Mais bon, on peut pas faire 36000 trucs avec le Charisma a part grossir et colorer, distordre gentiment, et donner plus de patate a certaines sonorites.

Par contre vous balancer qu'un PCM de synthe apres traitement par le Charisma peut devenir comparable a une sonorite de synthe analo ca je peux pas...

10/10 PARCE QUE JE L'UTILISE TOUT LE TEMPS

QUALITÉ SONORE

La qualite sonore est au rendez vous, la disto n'est pas trop sale, pour ma part je l'utilise plus pour apporter rondeur et patate a un morceaux que pour le salir...

8/10 PARCE QUE LA QUALITE SONORE EST AU RENDEZ VOUS MEME SI PAS MAL FIGEE

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis deux mois.
J'aime ce rack d'effet, je ne peux plus m'en passer.

Je trouve dommage que l'on ne puisse pas coupler en stereo les deux voies comme sur le Dynamaxx c'est a dire pouvoir faire les meme dosages droite et gauche rien qu'on agissant sur les potards de gauche.
A ce sujet, le CharismaII est destine aux pros comme l'utilisateur ci dessous qui ont des vrais zoreilles. Si vous etes sourd prenez plutot un Vitalizer MK2T qui n'a qu'un seul potard pour jouer sur la coloration d'un signal stereo ;)

Attention, la on est dans la coloration subtile de sonoritees, ne pensez tout de meme pas que vos PCM vont avoir le grain de vos analos.

Trop cher neuf, a essayer avant d'acheter... DONC 8/10

[EDIT] ca fait pas mal de temps maintenant que j'ai le Charisma, et je suis toujours aussi conquis par la coloration qu'il donne a mes creations. Il est autant branche en insert master de ma console qu'en sorti mono de chaque instrument present mes compos.

L'avis du magazine Sound on SOund
https://www.soundonsound.com/sos/1996_articles/nov96/splcharisma.html

pros
• Classy sound.
• Very easy to use.

cons
• Input rather insensitive and can be very difficult to use with some low-output equipment.
• Very difficult to match channels for stereo tracks.

summary
The Charisma provides a good way of enhancing the quality of a wide range of source material, often making EQ redundant and helping things to shine through a mix. An ideal partner for 8-track tape and disk-based systems.