Comparateur de prix
Petites annonces
Pierogi2022 19/09/2019

Alto Professional S 8 : l'avis de Pierogi2022

« Généraliste d'entrée de gamme ok, brutale en feedback, aux 2 modifiable pré/post »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les débutants
J'ai acquis cette console d'occasion il y a 6 mois. J'ai possédé un modèle équivalent mais plus grand de la même marque, d'une série qui datait de la même période, et que j'ai fini par user pour de bon au bout de 7 ans. Son ainée a souvent joué en extérieur et dans des mauvaises conditions climatiques, s'en est bien tiré, et celle-ci va suivre le même chemin.

Elle est utilisée en home studio et pour du live machines et ordi, ou ordi et noise. J'ai l'habitude de faire des boucles de feedback via les aux et/ou les inserts dans certaines de mes consoles, ce qui finit par tuer les amplis-op et la clarté des tranches, et celle-ci va y passer.

Comme dit précédemment, on a 4 tranches mono xlr/jack avec inserts pré-tout, 2 tranches stéréo, 2 bus d'aux avec retours, une sortie control room qui se dose avec le niveau du casque, et un bargraphe à 12 segments pour le master. Un rapide passage par l'onglet photos devrait satisfaire votre curiosité.

Son châssis est métallique et elle est alimentée par un schucko. Elle pèse son poids mais c'est une garantie de robustesse. Son format compact implique des contrôles très rapprochés pour mes grosses mains pleines de doigts, mais leur organisation est très classique et ne dépaysera pas grand monde. Elle mesure environ 30 * 35 cm, ce qui peut tenir dans une mallette.
On peut même avancer sans trop de risques qu'elle est relativement pompée sur une petite VLZ, comme de nombreux modèles d'entrée de gamme de l'époque (manquent les mute et le routing vers une sortie 3-4, hélas). Elle sonnera cependant très différemment: on n'a pas cette petite compression chaleureuse dans le léger excès de gain, on arrive immédiatement dans les territoires agressifs, et ça se vérifie d'autant plus dans des conditions qui amènent rapidement des larsens (on ne passe pas par une excitation des harmoniques, ça va vite).
On retrouve toutefois la possibilité de modifier le routing de l'aux 2 (initialement prévu pour un retour scène) en pré- ou post- fader, gain et eq: une fois démontée, on coupe un jumper, on pose un switch SPST par voie, on perce, et c'est fini. L'ensemble m'a pris une petite heure et demie (je recommande des inverseurs subminiatures). Je ne me souviens plus du modèle des amplis utilisés, clairement visibles lorsque je l'ai ouverte, mais ce n'est pas du luxe, et ils ne sont pas montés sur des supports.

En terme de son, j'avancerais subjectivement que tant qu'elle n'est pas voilée, elle sonne entre transparent et criard, d'entrée de gamme. La réalité est d'autant plus brutale quand on l'associe à des monitos ou des convertisseurs de bonne facture, elle a besoin d'être réchauffée la plupart du temps, et à chacun sa cuisine.
Il n'y a aucun traitement sinon l'eq des tranches, qui est linéaire, plus ou moins précis, fonctionnel sans plus. On a du souffle si on tourne à fond un paramètre (eq, gain, niveau), ça ne me gêne pas dans ma pratique et ça ne devrait pas arriver souvent dans le cadre d'une utilisation plus conventionnelle.
En utilisation standard, entrée de gamme: manque de pêche, eq baveux et pas forcément aux bonnes fréquences, son entre neutre et criard. Vu le prix, on pouvait s'en douter.

Cette console a quelques qualités, dont sa robustesse et le routing, auquel il ne manque pas grand chose pour ce format.
Son principal défaut est qu'elle n'arrive pas à dissimuler ses origines d'entrée de gamme. Il lui manque également des boutons de mute et de solo, une sélection afl/pfl aurait été bienvenue également.
Évidemment, si vous la trouvez à un prix correct et en bon état, je la recommande.