Ecler Sclat 8 Diffusion/Production
+
Ecler Sclat 8 Diffusion/Production

Sclat 8 Diffusion/Production, Console DJ 4 voies ou plus de la marque Ecler.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
philrud 02/02/2020

Ecler Sclat 8 Diffusion/Production : l'avis de philrud

« Excellente table de mixage Pro »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Je l'ai achetée d'occasion en sale état extérieur, bon état intérieur. Je l'avais déjà eu il y a 30 ans et ne l'ai jamais oubliée. Je m'en sers pour mixer des disques vinyls, Cds mais aussi prise de son chant et instrument.

J'ai essayé plein de tables : Freevox Dj club (1 et 2), Antenna, Club 6, club 10. Puis en Power, PMP403, PMP415, PMP803, PR 1017. Tables italiennes, hollandaise, Allemande. Soundcraft D-MIX1000, AC ODDY, table Belge JCB, etc.

La Sclat 8 est une table modulaire, donc à tranches. Il y a des voies micro/lignes, des voies lignes/lignes et des voies phono/lignes. On trouve de la programmation interne sur cartes par micro-switchs, pour le talk-over par exemple.

Mécanique : C'est une table à façade et boîtier en acier. Seuls les profilés dans les angles sont en aluminium. C'est solide et bien construit, assez facile d'accès pour le démontage.

Une idée géniale de Ecler : les parois arrière, côtés et tranches de façade sont fixées par des écrous prisonniers et Ecler a eu l'idée géniale de mettre plein de ces écrous prisonniers en surplus insérés "à la queu leu-leu" dans le profilé aluminium des angles. Ce qui fait que si on abîme ou perd un de ces écrous, on a plein de réserve, je dis Bravo ! (c'est la 1ère fois que je vois ça)

Les faders sont des ALPS à double axe métallique. Alimentation externe sur prise DB9 avec switch de terre on/off.

Ce que j'aime le moins :
l'épaisseur façade des tranches de à peine 1mm. Ca suffit quand c'est neuf, mais quand ça rouille … Il reste plus grand acier. (sur la PR1017, c'est 3,5mm en alu : ça rouille pas)
Les parties plastique des lamelles de switchs (fin de course) dans les starts faders. Très fines, certaines cassent avec le temps. (sur la PR1017, c'est laiton + acier, nettement plus fiable)
Les boutons plastique des faders, je suis habitué à mieux.
Sur mon modèle, il n'y a pas de départ aux au micro DJ, dommage.
Les rivets qui raccordent les pistes d'une face à l'autre du circuit imprimé ont des lèvres très petites pas plus de 2/10ème de mm, alors que sur la Power PR1017, c'est 4 fois plus grand.
Il n'y a pas de tranfos audio, ni en entrées, ni en sorties.

Ce que j'aime le plus :
Sa compacité, ses dimensions elle est petite avec plein de fonctions, génial. On trouve peu de table de ce format en modulaire. Le son très bon qui sort de là, toutefois pas meilleur que Power ou Freevox mais presque équivalent. La sclat 8 est une pointe plus douce à l'écoute que les Power, à peine mais ça s'entend quand même.
Le bruit est très faible. La partie préampli micro est vraiment excellente : pas un souffle, pas un bzzzz.
Ses correcteurs de tonalité très efficace (+/-15dB), son talk-over très bon. Son niveau de sortie et ses vu-mètres parfaits : on peut avoir le master en stéréo ou 1 vu (left) sur PFL et 1 vu (right) sur le master.
Ses faders pro ALPS double axe métal à bas profil. Ses cartes raccordées par une nappe souple sur connecteurs de type HE20. L'accès bus arrière en direct, très bien aussi pour faire du retour.

Le son est bien linéaire, clair, ceci dit j'entends comme une légère rondeur dans le bas-médium par rapport à une Power PMP415, à peine une petite mise en avant. Si je la compare à la PR1017, cette dernière (la Pr1017) a un son nettement plus profond, c'est normal, elle était la référence en France en 1981 et en Italie en 1979 et valait 49000Frs.
Le son de cette Ecler Sclat 8 est très proche du son Ecler de la MAC 8, d'ailleurs le circuit de mélange est le même.(même schéma) Cette MAC 8 sonnait très bien aussi.

Photos : Vu qu'il y a peu de photos, je prépare une série de photos, ça y est : 13 photos postées. Sur une, on voit le fader d'en haut avec la petite pièce en plastique du micro-switch de start. Sur une autre, on voit la rouille installée. Sur la table vue entièrement, on voit la réparation que j'ai faite peinture + inscriptions refaites. On peut voir aussi les tous petits rivets de pistes dont j'ai parlé. (même sur le web, il y a très peu de photos de cette table)
Du coup, j'ajoute encore 4 photos (3 vues d'angle) et la 4ème est l'état dans lequel j'ai reçu cette table, c'est à dire rouillée et inscriptions effacées. On trouve souvent ces tables rouillées après 30 ans, il faut éviter de les mettre à l'humidité ou la condensation et éviter de laisser ses mains dessus. Une table anodisée comme la PR1017, sera bien plus durable au point de vue cosmétique.

Notices : On trouve 1 seul distributeur des notices sur le web. Comptez environ 30 euros pour la notice "utilisateur" et environ "50 euros" pour la notice technique. Personnellement, je n'ai aucune notice de cette table.

J'ajoute après coup, 4 jours après l'essai. Pour moi, il y a un petit problème : l'écoute en sortie Master est bien meilleure, plus profonde et excellente par rapport à l'écoute casque sur la table. L'écoute casque utilise un simple circuit intégré (4560) et les sons sont plus en avant. C'est pas méchant, il faut revoir ça, ce que je vais faire. Cette table mérite une très bonne écoute casque. C'est fait ! Une soudure sèche d'origine sur le 4560, une capacité manquante et 1 patte dessoudée : mauvaise révision. Après correction : plus de zone en avant sur l'écoute casque devenue excellente elle aussi.

Au final une excellente table de mixage qui joue dans la cour des grands et elle le mérite largement vu ses qualités (même si je l'ai un peu critiquée) , relativement solide et je ne regrette pas son achat.

Photos liées à cet avis

photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo photo