Alexander Pedals Super Radical Delay
+
Alexander Pedals Super Radical Delay

Super Radical Delay, Delay / écho pour guitare de la marque Alexander Pedals.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Commentaires sur la news : Les deux nouveaux delays d'Alexander Pedals

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

thedams

membre non connecté
thedams
8175 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 539

11 Posté le 27/04/2016 à 20:22:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hors sujet :
Ce qui a changé ?
Grace à internet, on a accès aux "perles" bien plus facilement...
Ce qu'on nous balance à longueur de journée sur les radios et chaines de télé "classiques", je n'en ai rien à cirer, je n'écoute pas https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/noidea.gif.
Mais ma collec' de cassettes/CDs/vinyles n'a jamais été aussi riche que depuis l'arrivée d'internet... l'accés aux prod' indépendantes, underground, etc. se fait quand même bien facilement, faire le tri entre la merdasse marketing et les autres est tout de même simplifié.
Avant ca, pour etayer ses goûts musicaux, les canaux de distribution étaient parfois bien plus complexes, voire inabordable quand on était jeune...

Et pour le reste, c'est juste une affaire de gouts hein, perso je ne peux pas supporter 90% de la culture 80's (musique/mode/télé/etc.), mais je n'empêche personne d'aimer ni de discuter mes goüts https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/peck.gif

Il n’y a plus d’abonné au numéro demandé...

[ Dernière édition du message le 27/04/2016 à 20:25:33 ]

kosmix

membre non connecté
kosmix
17339 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 2 649

12 Posté le 27/04/2016 à 21:18:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hors sujet :
C'est sûr avant fallait chercher et c'était plus compliqué qu'aujourd'hui, mais c'était possible, il fallait être malin, curieux et débrouillard. Le bouche-à-oreille fonctionnait très bien et il y avait aussi de nombreux "réseaux parallèles", des disquaires pointus, des vendeurs itinérants (marchés par-exemple) sans compter tout le marché pirate les copies et les scènes underground qui n'ont peut-être plus la même présence de nos jours.

« J'ai tellement faim que je pourrais bouffer un légume »

Al Bundy

[ Dernière édition du message le 27/04/2016 à 21:18:21 ]

bande-son

membre non connecté
bande-son
434 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 547

13 Posté le 27/04/2016 à 23:16:05Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hors sujet :
''ce qui fait de la thune c'est toujours aussi merdique.''https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

thedams

membre non connecté
thedams
8175 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 539

14 Posté le 27/04/2016 à 23:30:42Lien direct vers ce postSignaler un abus
Mais sinon, à part le prix (et la déco peut être), ca m'a l'air de bien sonner tout ca.

Il n’y a plus d’abonné au numéro demandé...

Monsieur le Comte

membre non connecté
Monsieur le Comte
1413 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 93

15 Posté le 28/04/2016 à 03:58:20Lien direct vers ce postSignaler un abus

Hors sujet :

Citation de : mystyx

Hors sujet :
C'est sûr avant fallait chercher et c'était plus compliqué qu'aujourd'hui, mais c'était possible, il fallait être malin, curieux et débrouillard. Le bouche-à-oreille fonctionnait très bien et il y avait aussi de nombreux "réseaux parallèles", des disquaires pointus, des vendeurs itinérants (marchés par-exemple) sans compter tout le marché pirate les copies et les scènes underground qui n'ont peut-être plus la même présence de nos jours.

 

J'ai justement fait toute ma culture musicale de jeunesse grâce à une super disquaire qui faisait les marchés en Bretagne. Au bout d'un moment elle connaissait mes goûts, je venais avec mon discman et elle me filait une dizaine de groupes à écouter. Le jour où j'ai découvert Pavement grâce à elle putain... Je ne l'ai jamais revue depuis, et j'aimerais tellement pouvoir la remercier d'avoir été mon îlot de culture et de découverte durant tout mon Lycée. Elle a énormément contribué à qui je suis aujourd'hui.
Fin de la petite anecdote.

 

thedams

membre non connecté
thedams
8175 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 539

16 Posté le 28/04/2016 à 04:18:51Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hors sujet :
Citation de Monsieur le Comte :
Hors sujet :

Citation de : mystyx

Hors sujet :
C'est sûr avant fallait chercher et c'était plus compliqué qu'aujourd'hui, mais c'était possible, il fallait être malin, curieux et débrouillard. Le bouche-à-oreille fonctionnait très bien et il y avait aussi de nombreux "réseaux parallèles", des disquaires pointus, des vendeurs itinérants (marchés par-exemple) sans compter tout le marché pirate les copies et les scènes underground qui n'ont peut-être plus la même présence de nos jours.



Citation :
J'ai justement fait toute ma culture musicale de jeunesse grâce à une super disquaire qui faisait les marchés en Bretagne. Au bout d'un moment elle connaissait mes goûts, je venais avec mon discman et elle me filait une dizaine de groupes à écouter. Le jour où j'ai découvert Pavement grâce à elle putain... Je ne l'ai jamais revue depuis, et j'aimerais tellement pouvoir la remercier d'avoir été mon îlot de culture et de découverte durant tout mon Lycée. Elle a énormément contribué à qui je suis aujourd'hui.
Fin de la petite anecdote.



Ça dépendait tellement de l'endroit ou tu vivais aussi... quand j’étais mioche (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans, etc.), du fin fond de ma Vendée natale, même en étant astucieux/débrouillard, en ayant quelques amis qui s’intéressaient a la musique, c’était assez balèze de trouver de la variété, on trouvait surtout de la varietoche https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_lol.gif

Mon éducation musicale s'est surtout faite grâce a mes parents (Papa, Maman, merci d'avoir été hippies ! https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_bravo.gif ) et quelques oncles férus des 50's et 60's.

Ensuite, quand j’étais étudiant, j'ai pu fréquenter moi aussi quelques bons disquaires... mais ce n’était pas forcement a la portée de tout le monde ni de toutes les bourses.

Encore une fois, le XXIeme siècle a été un vrai renouveau pour moi en terme d’accès a la musique. Une connexion, un ordinateur, quelques recherches, et zou !
Je n'ai jamais autant acheté/consommé de musique que depuis les années 2000 (et pas qu'au format digital)... du coup, faire le tri entre la daube et les perles est bien plus facile https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_bravo.gif.

- fin du HS pour moi aussi https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_wink.gif -

Il n’y a plus d’abonné au numéro demandé...

Revenir en haut de la page