Fredric Effects Deeply Unpleasant Companion
+
Fredric Effects Deeply Unpleasant Companion

Deeply Unpleasant Companion, Distorsion/Overdrive/Fuzz Basse de la marque Fredric Effects.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
-kc- 07/02/2020

Fredric Effects Deeply Unpleasant Companion : l'avis de -kc-

« Ou comment transformer une basse en BAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZzzzzZZZZZZZZZZZZZ. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Ce n'est clairement pas le genre de pédale à acheter au hasard pour s'essayer à la disto ou espérer colorer discrètement son son. Bien qu'il soit possible de calmer un peu la bête grâce au petit potard "blend", on est là sur une Fuzz pure et dure à en décoller le tolex de votre ampli.
A réglage mini, ça fuzz. à réglage maxi, ça FUZZ.

En fait, les potards servent surtout à adapter le niveau de sortie de la pédale par rapport à vos autres son/ autres pédales, pour ne pas se retrouver avec des écarts de volume de dingue, rien de plus. Vous ne tirerez pas de sonorités différente en triturant les potards.
Fuzz fort ou fuzz moins fort, mais fuzz quand même.

La pédale n'est donc absolument pas polyvalente, mais elle va tout de même respecter ce que vous lui envoyez: jouez une précision dessus et vous n'aurez pas le même résultat qu'avec une Jazz ou une Stingray. De même, jouez là d'un ampli à un autre, à transistor ou à lampe et le résultat sera "différent" (question d'harmoniques, je pense).

Bref, à acheter en âme et conscience.