Enceintes de monitoring actives
Moniteurs de studio Enceintes de monitoring actives
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Commentaires sur le dossier : Bien placer ses enceintes

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Hohman

membre non connecté
Hohman
4163 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 934

71 Posté le 05/04/2013 à 19:44:02Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Votre pièce a quatre murs, et la position idéale d'écoute est à environ un tiers de la longueur de la pièce, il doit donc rester environ deux tiers derrière vous.
ou devant vous en évitant de placer les enceintes à la moitié, ce qui peut être plus pratique dans un petit local pour pas mixer la tête dans les enceintes... Contrairement à ce qui est dit on peut aussi exploiter la largeur de la pièce, je pars du principe de placer les enceintes le plus loin d'un mur dans la configuration la plus confortable en respectant un point d'écoute au tiers. A réfléchir en fonction de la dimension de vos enceintes et l'écartement souhaité. Vous pouvez encore agrandir l'écartement en jouant avec l'inclinaison et la hauteur mais là aussi attention à la demi hauteur.

[ Dernière édition du message le 06/04/2013 à 03:23:02 ]

Anonyme

membre non connecté
Jan
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 337

72 Posté le 06/04/2013 à 08:59:38Lien direct vers ce postSignaler un abus

Bon, je ne suis pas acousticien, je suis "seulement" ingé son (mais je suis allé à l'école). Cela dit je peux tout de même apporter quelques réponses.

Directivité des basses fréquences : même si cela peut chagriner votre appréhension des phénomènes acoustiques, une loi simple dit qu'une onde sonore devient directionnelle lorsque la source devient petite en regard de la longueur d'onde du son émis. En gros, une enceinte (la source) devient omnidirectionnelle dans le grave. La transition s'opère progressivement aux alentours des fréquences dont les longueurs d'ondes sont proches des dimensions de l'enceinte.

Par conséquent, quelque soit le principe de charge acoustique (bass reflex, clos, ligne de transmission, pavillon, etc), cette loi est intangible. Le filtrage de l'enceinte doit prendre ce facteur en compte (c'est le baffle step compensation). Sans rien modifier d'autre, le simple fait d'agrandir la face avant de l'enceinte, de la poser sur le bureau, de la coller au mur ou de la poser sur une étagère modifie sa courbe de réponse.

Position et rôle de l'évent : l'évent est la partie visible d'un système de charge accordée. Ses dimensions (surface et longueur, associées au volume de l'enceinte) déterminent la fréquence de résonance de l'enceinte, c'est à dire la fréquence à laquelle cette charge va le plus contribuer à renforcer le niveau d'énergie rayonnée par l'enceinte.

Sans entrer dans les détails, ce choix aura de l'influence sur la courbe de réponse, la réponse impulsionnelle, de phase et la puissance admissible de l'enceinte. Donc cet évent y contribue de deux manières, en accordant la charge et en rayonnant de l'énergie. Il est une source, ce qui fait dire si on y réfléchi pas que le placement est important, mais selon le premier paragraphe, on sait que son rayonnement est omnidirectionnel (longueur d'onde aux alentours de 5 à 10m). L'influence de son positionnement au regard de l'énergie est donc nulle, aucun décalage en phase n'étant suffisant pour en atténuer la sommation avec l'énergie produite par le HP.

La seule restriction est de ne pas l'approcher du mur au point d'en perturber l'accord. Je pense qu'une distance au mur de l'ordre de deux fois son diamètre suffit à s'en prémunir. Personnellement, j'aime au contraire que l'évent soit placé à l'arrière, cela supprime le risque d'entendre les bruits d'écoulement du flux d'air à niveau d'écoute élevé.

Placement (modes et réflexions) : Plusieurs paramètres sont à prendre en compte. L'enceinte est omni dans le grave, et à ces fréquences, les murs sont (dans un home studio) non absorbants. On peut considérer que la totalité de l'énergie est renvoyée par les murs et s'ajoute à celle délivrée dans l'axe de l'enceinte. Le phénomène tendant à s'amenuiser lorsque les longueurs d'onde approchent les dimensions de l'enceinte. La les décalages de phases dues aux distances peuvent faire apparaitre des accidents de la courbe de réponse.

Paradoxalement, la meilleurs manière de se protéger des conséquences est de poser les enceintes le plus près du mur. La courbe est modifiée, mais de manière régulière et un filtrage facile peut linéariser la réponse dans la pièce. C'est la raison pour laquelle les enceintes principales des studios sont encastrées.

Si les enceintes sont placées loin des murs, la courbe est perturbées par les modes propres de la pièce et les distances aux murs des enceintes. Il faut s'arranger pour que ces distances ne viennent pas renforcer ces modes au point d'écoute. L'explication n'est pas simple, le calcul complexe et le mieux pour qui n'est pas spécialiste est de tester, à l'oreille ou avec un analyseur (CLIO, REQ, ARTA etc).

Par contre, ce qu'il est facile de régler, ce sont les féflexions directes au point d'écoute aux fréquences moyennes et hautes, en plaçant des absorbeurs sur les murs latéraux aux endroits ou vous verriez vos enceintes si vos murs étaient des miroirs.

Pour placer des enceintes en triangle équilateral, je prends une ficelle et je la coupe à la distance entre les deux enceintes. Puis je place le fauteuil de manière à ce qu'il soit au bout de la ficelle tenu depuis chaque enceinte. En suite je me pose sur le fauteuil et j'avance jusqu'à apercevoir le flanc intérieur des enceintes. Je dois, en avançant, les voir en même temps si les deux enceintes sont anglées de la même manière.

La suite plus tard, j'écris depuis un tour bus.

JM

[ Dernière édition du message le 06/04/2013 à 09:09:31 ]

Pop-peye

membre non connecté
Pop-peye
594 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 95

73 Posté le 06/04/2013 à 10:07:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
+beaucoup. :bravo:

Gros Corps Maladroit

membre non connecté
Gros Corps Maladroit
2970 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 101

74 Posté le 06/04/2013 à 10:25:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Paradoxalement, la meilleurs manière de se protéger des conséquences est de poser les enceintes le plus près du mur

???????????:?!::?!::?!::?!::?!::?!: heu.......!!! ah bon ?? un chouia plus d'explications serait il possible quand tu aura le temps??? merci par avance!

Citation :
C'est la raison pour laquelle les enceintes principales des studios sont encastrées.
....ben oui !!! c'est bien ce que l'on constate ! mais je comprends pas la logique!!!??:?!:
question subsidiaires; ce sont le plus souvent les grosses ecoutes principales qui sont encastrées... pourquoi pas des ecoutes de proximité ?:?!:(une raison accoustique?? on peut pas tout encastrer??)
quand elles sont encastrées.... il y a une epaisseur monumentale de mousse/absorbant autour.... ou bien ... à sec?? juste encastré dans du placo? du bois ? :?!:

Hohman

membre non connecté
Hohman
4163 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 934

75 Posté le 06/04/2013 à 10:28:38Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Paradoxalement, la meilleurs manière de se protéger des conséquences est de poser les enceintes le plus près du mur.


Et pour les murs latéraux ? Je pense que le problème doit être à peu près le même et que l'on doit trouver une cohérence entre la distance des enceintes et les quatre murs tant qu'elles ne sont pas encastrés.



Phyletsab

membre non connecté
Phyletsab
74 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 225

76 Posté le 06/04/2013 à 10:31:03Lien direct vers ce postSignaler un abus
je viens de lire un post de YOUTOU qui dit que les basses partent a 360°
certes mais a partir d'une certaine fréquence .
de mémoire c'est en dessous de 170 hertz qu'on ne distingue plus la source de diffusion mais 180 hertz c'est encore assez bas . donc evidement que la position par rapport au mur est importante .

Gros Corps Maladroit

membre non connecté
Gros Corps Maladroit
2970 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 101

77 Posté le 06/04/2013 à 10:40:49Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
de mémoire c'est en dessous de 170 hertz qu'on ne distingue plus la source de diffusion

tiens ???? il me semblait avoir lu que c'etais plutot autour des 80/100hz que l'on pouvait percevoir la source des basses ??? mais en fait dans ce qu'explique JAN (si j'ai bien compris!?), c'est que la frequence a partir de laquelle le son devient directif c'est en rapport avec la taille de l'enceinte,?
Citation :
'une onde sonore devient directionnelle lorsque la source devient petite en regard de la longueur d'onde du son émis

Citation :
La transition (omnidirectionnelle / directionnelle)s'opère progressivement aux alentours des fréquences dont les longueurs d'ondes sont proches des dimensions de l'enceinte.

Hohman

membre non connecté
Hohman
4163 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 934

78 Posté le 06/04/2013 à 10:49:46Lien direct vers ce postSignaler un abus
Il y a une différence entre localiser la source de diffusion et la directivité de la source.

Anonyme

membre non connecté
Jan
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 337

79 Posté le 06/04/2013 à 10:51:45Lien direct vers ce postSignaler un abus
Attention, le problème de la localisation de la source est psycho acoustique et n'a rien à voir avec le fait que l'onde sonore soit omnidirectionnelle. Pour la localisation, la valeur admise tourné aux alentours de 100 Hz.

Le problème des murs latéraux est similaire, bien sur.

Les enceintes encastrées sont entourées d'absorbant, mais une partie de la face de l'encastrement peut être en dur. Cela détermine le filtrage à réaliser.

Les petites enceintes peuvent être encastrées aussi, mais il faut prendre en compte le fait que ce sont des monitors de proximité.

JM

Gros Corps Maladroit

membre non connecté
Gros Corps Maladroit
2970 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 101

80 Posté le 06/04/2013 à 10:55:18Lien direct vers ce postSignaler un abus
autant pour moi...:oops: je pensais que l'on ne pouvait localiser qu'une source directionnelle et que omni-directionnelle impliquait une incapacité de localisation
Revenir en haut de la page