Zvex Fuzz Factory Vexter
+
Zvex Fuzz Factory Vexter
Yokosho 25/06/2017

Zvex Fuzz Factory Vexter : l'avis de Yokosho

« Une vraie usine à fuzz mais qui nécessite du travail »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Avant de commencer je place le contexte d'utilisation.
Jouée essentiellement avec ma fender baja 50's (hardcore/mathcore, noise), classic player stratocaster 60's (blues, soul), vieille sheraton (dans des registres plus rock, white stripes, black pistol fire, black keys) et je n'ai aucun doute qu'on puisse en tirer des sons stoner.
Sur un ampli Princeton Brownface (12w sans tone stack, seulement un tone, toujours à fond chez moi puisque l'atténuateur que j'utilise bouffe un peu d'aigu ça s'équilibre bien)

La Fuzz Factory, elle porte bien son nom du fait de sa polyvalence mais aussi du fait des bruits bizarres qu'elle peut produire façon indus.
Très concrètement c'est loin d'être plug&play. Je l'ai tâtée toute la semaine depuis son acquisition, c'est donc un avis un peu à chaud mais après pas mal d'essais.
Pourquoi je me suis acharné ? Parce que j'aime sa couleur (et il y a intérêt, cette pédale n'est PAS transparente, elle impose sa couleur à toute la chaîne, moins qu'une whammy ou qu'une pog dont je trouve que peu importe ce qu'on rentre dedans, ça sort whammy ou pog... mais elle n'est pas la plus respectueuse de mes pédales clairement).
Au début les petits bruits sont amusants ? bah non perso j'ai vite trouvé ça chiant donc stab à fond. Mais là il peut manquer quelque chose rapidement et puis ça limite quand même franchement les possibilités de la pédale.
Cette pédale je l'ai vraiment appréciée après lui avoir collé un boost en amont (en fait un OD, mon BBpréamp version custom shop), réglé avec très peu de gain, ça suffit à driver la Fuzz Factory suffisamment pour toujours aller au dessus du seuil de bruits casse burne tout en gardant un son net avec un réglage de gate approprié. A partir de là on commence à vraiment pouvoir jouer et à profiter de toute la palette des possibilité sonores qu'offre la FF.
En l'état pour le hardcore je la joue avec le stab à 9h, le comp assez boosté (je tâte encore sur ce réglage), le gate vers 2h, le drive à 4/5h.

J'éditerai plus tard si je change drastiquement d'avis. Mais en résumé, je l'ai récupérée dans un échange et j'ai adoré la couleur mais je me suis dit "merde, comment je vais pouvoir l'utiliser ?". J'avais un peu les boules et j'ai cherché, tâtonné, essayé avec plusieurs pédales en amont et clairement il faut lui trouver la bonne partenaire pour la driver. Mais à partir de là ça devient une pédale pleine de promesses. J'ai aussi une octafuzz fulltone pour des choses plus classiques (la FF ne lui arrive pas à la cheville pour du Hendrix et assimilés) ainsi qu'une MI audio blues pro qui a un mode fuzz (plus tight), j'en ai essayé de la fuzz parce que c'est ce que je cherche comme son. Je crois que la FF a vraiment un caractère a part, probablement la plus agressive du lot que j'ai essayé, je verrai en répétition à plein volume si ça ne cache pas qu'elle bouffe vraiment trop les basses mais ça ne semble pas être le cas pour l'avoir essayé à volume déjà déraisonnable chez moi.

Je referais ce choix mais j'invite tout acheteur potentiel à 2 choses :
- aller l'essayer en amont parce que si sa couleur de base ne vous plaît pas, vous ne pourrez pas vous en défaire du tout, là c'est rédhibitoire, on peut pas se dire qu'on va rattraper en amont ou en aval le léger petit quelque chose, cette pédale elle s'impose dans ta chaîne
- s'armer de patience pour trouver ses réglages et ne pas hésiter à essayer plusieurs pédales en amont pour la driver

EDIT :
+ Définitivement il FAUT la driver par LES clean boost qui nous conviennent (et de ce côté j'irais pas lui coller plus que du clean boost, l'idée c'est vraiment de lui envoyer suffisamment de signal en entrée pour être dans une zone exploitable pour le paramètre STAB sans devoir couper tout ce qu'il y a de juicy dans le son avec le GATE ni tout tasser avec le COMP). Elle réagit vraiment à ce qui lui rentre dedans et ne sonne vraiment pas pareil avec une BB Preamp très tight qu'avec une OCD en mode HP (plus Marshallien et gras) ou carrément avec ma MI AUDIO Blues Pro et son côté wobble/throaty. Du coup elle est la dernière de mes pédales de drive dans la chaîne pour pouvoir facilement la travailler avec ce que je veux en amont (contrairement à l'octafuzz fulltone qui n'aime pas trop être ailleurs qu'en premier dans la chaîne).
En ce sens c'est une pédale dont je trouve qu'elle ne se suffit sans doute pas à elle-même pour donner tout son potentiel => du coup je confirme qu'elle est plutôt à conseiller à des utilisateurs avertis qui ont un peu l'envie de passer du temps à tester des mariages différents mais aussi qui ont donc déjà d'autres pédales pour la driver sinon il peut y avoir de sérieuses déceptions à l'arrivée et on aura vite fais de se lasser de ne rien en tirer...
+ A noter, elle réagit très bien quand on lui colle une wah en amont (contrairement à d'autres fuzz comme encore l'octafuzz fulltone en mode octaver qui crache un peu n'importe quoi et ne se tient vraiment plus, grosse déception pour moi qui aime faire rentrer la wah dans mes drive plutôt que faire wah dans du signal déjà drivé...)