Zvex Fuzz Factory Vexter
+
Zvex Fuzz Factory Vexter
Gab66 01/10/2019

Zvex Fuzz Factory Vexter : l'avis de Gab66

« Usine à sons »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Grand fan de fuzz devant l'éternel, j'en cherchais une avec un son un peu plus moderne et la Fuzz Factory s'est imposée à mes yeux pour remplir cette lourde tâche.
Est-ce vraiment la peine de revenir sur le fait qu'elle a entre autres été popularisée par le sieur Bellamy au sein de Muse?
Le prix en neuf m'avait carrément calmé et je scrutais patiemment les annonces jusqu'à ce qu'une Vexter me tombe entre les pattes!

Une ergonomie particulière...
Si le format est proche de celui d'une pédale standard, attention! Et oui c'est un boîter plus large que long avec les prises sur les cotés... Pas vraiment pedalboard friendly comme on dit! Mais soit.
La déco est moins flashy que l'originale mais elle est de qualité, c'est joli, simple et plutôt discret.
Le switch de mise en fonction parait robuste. Bon point.
Les cinq potards sont assez rapprochés et il ne faut pas avoir les doigts trop boudinés en les manipulant.

Et quand on branche alors?
Et bien la première fois que je l'ai activée.... que dalle!!! Puis en manipulant au hasard j'ai déclenché un gros larsen! Ca commence bien et c'est un peu le souci de la pédale... Les réglages étant interdépendants, l'action sur l'un modifie les autres... Mais après quelques manips j'ai enfin sorti un son autre qu'un couinement de truie agonisante!
Et là... Ben force est de constater que ça déchausse les dents! Le gain semble infini, le son est très métallique mais pas trop criard, ça dépote! On retrouve bien l'esprit Muse et franchement c'est flatteur!
En tripotant on arrive a un joli grain vintage très audible, en poussant le gain, le sustain devient infini et on se prend à se coller un plan tapping avant de basculer dans le monde du larsen (presque) contrôlé!!! Après la Big Muff fait figure de léger crunch!!!
A noter que le gate est très efficace, trop peut être. En effet, s'il arrive (suivant les réglages) à bouffer le souffle, il agit parfois assez brutalement et de manière assez synthétique.
Au final, elle mérite vraiment son nom de Fuzz Factory tant elle arrive à créer des sons différents, même si elle aime avant tout foutre un joyeux bordel, si ce n'est pas carrément semer le chaos!!!
Elle respecte plutôt bien la guitare (top avec une Epiphone Dot et une Jaguar Classic Player HH, moins convaincu avec une Les Paul CM) et digère bien les effets (welcome les 80's avec un flanger et un delay).
Ca pourrait sembler idyllique mais...
Et oui la belle est capricieuse! Déjà le problème d'interconnexion des réglages ne facilite pas le taf (mais on s'éclate à chercher) mais en plus elle est au germanium.
Et ce foutu composant réagit en fonction de la chaleur! Bref d'un jour à l'autre elle ne sonnera pas pareil!!! Sachant qu'en plus les réglages sont hyper sensibles, on est pas loin de sombrer dans la folie!!!!

Alors, on prend ou pas?
Si on aime le gros son fuzz, aléatoire, si on aime mettre le bronx dans le mix, si on aime Muse, si on aime le feedback, qu'on est un peu maso sur les bords... Et bien oui on adorera cette Fuzz Factory!
Le grain est monstrueux, musical (enfin presque tout le temps), le feedback jouissif, c'est un instrument à part entière et je comprends que certains l'aient intégré à leur guitare.
Pour ma part, même si je ne m'en servirai pas tous les jours, je vais la garder et je vais essayer d'en tirer le max, rien que pour le grain qu'elle possède.

Les-:
-Le format un peu bof
-Les réglages sensibles et pas toujours très clairs
-Sonne très synthétique parfois
-Le germanium
-Imprévisible

Les+:
-Les grains et personnalités qu'elle à
-Le GROS son!
-Le sustain
-Imprévisible et bordélique
-Le caractère