Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Yamaha LL16
Photos
1/96
Yamaha LL16

Guitare acoustique Dreadnought de la marque Yamaha appartenant à la série L.

< Retour à la liste des avis
Larenion Larenion

« T’es un pro ou tu l’es pas ! »

Publié le 08/10/21 à 14:39
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Tout public
Je suis entré dans le magasin dans l’idée d’acheter une Dread Yamaha en acajou sous les 1000 euros , « à trimbaler partout ».
Mais le vendeur m’a mis ce modèle entre les mains...


Finition et lutherie
J’essaye régulièrement des guitares qui vont jusqu’à 5000 euros.
La beauté des bois et la qualité des ajustements au niveau de la caisse m’ont juste impressionnés. Ça a pesé lourd dans le fait que je sois passé à la caisse après mon essai.

Là où j’ai un peu à redire, c’est sur les choix esthétiques sur le manche :
* Du talon à la tête, il est en 3 morceaux bien visibles, au lieu d’un seul sur les guitares haut de gamme (à 3 fois le prix, c’est vrai).
* Le binding en plastique autour de la touche, je ne suis pas fan.

Sinon, le manche est très agréable et d’excellente qualité :
* Qualité du frettage et rectitude du manche au top. Ils m’ont permis d’en tirer une action très basse. Le truss rod est à peine sous tension, tourne comme dans du beurre, et le manche en 5 plis est droit comme un i.
* Le touché satin au dos couplé au gros profil en « C » est un délice pour la main.
* Douceur de jeu une fois la guitare réglée. Presque au niveau de ma Gibson J45.

Le look de la guitare : tout en élégance . La table blanchâtre a des fibres bien droites et hyper serrées. Dans le genre, la plus belle que j’ai croisé jusqu’à ajd.
Le palissandre (Indien ?) est très beau également. Vu de l’intérieur de la caisse, il fait vraiment massif !
L’abalone est utilisé à bon escient, sur la touche et la rosace uniquement.
Le vernis est très fin, et le binding de la caisse en érable est vraiment classe.


Un autre truc dont je ne suis pas fan : les mécaniques gold à gros boutons qui font too much. Un peu bling bling « à la D. Trump ». Mais elles sont très souples et tiennent convenablement l’accord.


Une déception qui obligera quelques musiciens pas bricoleurs ou équipés à passer chez le luthier :
les sillets et chevilles en plastique.
Quel gâchis sur une si belle guitare toute massive. J’imagine que c’est plus pour valoriser le modèle qui est juste au-dessus (la LL26), que pour ce que ça coûte pour Yamaha.
J’ai passé le sillet de chevalet en Os + chevilles en ébène. Ça met un peu plus en avant la clarté des hauts médiums & des aigus qui étaient cependant déjà suffisamment brillants avec le sillet d’origine (et les Elixir).
Côté sillet de tête : comme il ne gène pas l’accordage et que le manche vibre bien, j’ai gardé la pièce d’origine.

A noter tout de même : le matériau pour les sillets n’est pas un plastique classique et bas de gamme. Yamaha l’appelle : Urea. Il est étudié pour ce type d’application.



LE SON

Un son plein et énormément
d’articulation
, de netteté dans le note à note.
On entend bien le caractère un peu sombre (dark) du palissandre : un grave profond omniprésent.
Il y a de la matière et du niveau dans les moyennes fréquences.

L’équilibre grave / aigu est sensible à la position du médiator : près du chevalet ou de la rosace.

Ce que j’aime dans le son de la LL16 c’est que ce grave enveloppant ne masque pas du tout les aigus très brillants et carillonnants indispensables pour moi pour faire une bonne guitare.

Le niveau vibratoire est re-mar-quable. On sent la table qui vibre spontanément et transmet son énergie à toute la guitare. Les palm mute ressortent parfaitement aussi.
Ce n’est pas du pipo quand Yamaha nous vend du Acoustic Resonance Enhancement !
Ça me rappelle une Blueridge BR40 que j’ai bêtement vendu , ou ma Atkin The Forty Three.


Un truc inhabituel pour moi : ce niveau vibratoire et la projection de premier ordre qui va avec sont proportionnels à l’énergie qu’on met dans les cordes. Ce n’est pas ON/ OFF.
Ce n’est pas là que vous aurez la meilleure projection, mais la guitare adore le jeu avec une pression soft sur les cordes. Le caractère boisé et raisonnant du son ressortent particulièrement bien.

Ce combiné Engleman/palissandre a une signature sonore bien différente du classique sitka/acajou (qui garde ma préférence de manière générale), mais le rendu est magistral :-)




IS NOT :

* Malgré le procédé de « vieillissement » artificiel de la table, cette guitare est dans l’opulence, du grave aux aigus. Ça sonne plutôt moderne.

* Quelque chose qu’elle n’offre pas et que j’ai croisé uniquement sur certaines vielles guitares : le côté sec (dry) du son. Ne sonne pas vintage qui veut...

* J’ai toujours été attiré par les chats sauvages : des guitares légères qui rugissent dès qu’on touche les cordes. Là, la guitare fait son poids et il faut commencer à solliciter un peu pour la faire rugir. Mais pas de malentendu, elle n’est pas avare en termes de projection et de vibrations :-)



BILAN

Je suis scié par le rapport qualité / prix de cette guitare. Jusqu’à maintenant, Blueridge était ma référence dans ce domaine.
À tous les points de vue, on sent que ce sont des pro qui ont conçu cet instrument. Le design est original, la finition au top, et rien n’est laissé au hasard.

Avant la LL16, je ne comptais plus le nombre de fois où je suis rentré dans un magasin pour partir avec une dread en palissandre, et je suis toujours reparti avec de l’acajou.
Elle ringardise pas mal de guitares Américaines que j’ai joué.

Photos liées à cet avis

  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Préférences du site
Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).
Connexion
C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.
Analytics
Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.