• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test iGain

Test de l’iRig HD d’IK Multimedia

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Après Apogee, c'est au tour d'IK Multimedia de proposer une interface audio pour iPhone, iPod Touch, iPad et Mac à destination des guitaristes nomades.

Et le mot nomade est important car si chez la plupart des constructeurs, nombre d'interfaces audio standard se vantent aujourd'hui d'une compatibilité avec les iDevices, la plupart d'entre elles sont relativement limitées en termes de portabilité : soit à cause de leur taille, soit parce qu'elles nécessitent une alimentation secteur pour fonctionner, autant dire un fil à la patte. 

Rien de tout cela avec l'iRig HD puisqu'il s'agit d'une interface miniature qui n'est pas plus longue qu'un iPhone et qui est alimentée par celui-ci via un câble Din 7 broches vers connecteur Lighting ou Universal 30 broches au choix, les deux câbles étant fournis pour s'adapter à la plupart des iDevice : iPhone 4 ou supérieur, iPad 2 ou supérieur et iPod Touch de 4e génération ou supérieur. 

IK Multimedia iRig HD

Pourquoi utiliser le connecteur propriétaire et non l'entrée micro de l'appareil ? Pour permettre l'alimentation électrique de l'interface donc, mais aussi parce que, comme l'Apogee Jam et à la différence du Peavey Ampkit Link, l'iRig HD embarque ses propres convertisseurs pour numériser le signal de votre guitare. On soulignera d'autant plus ce détail que les convertos équipant l’entrée des iPhone, iPad et autres iPod Touch, initialement prévus pour un usage téléphonique, sont de relativement piètre qualité. Nous y reviendrons… 

Reste à décrire l'objet qui s'avère on ne peut plus simple : en plus d’un connecteur à 7 broches à relier à votre iDevice ou votre Mac, vous disposez d'une entrée Jack au format 6,35 pour y connecter votre guitare ou votre basse, d'une molette pour régler le gain de l'entrée et d'une LED dont la couleur et la brillance vous indiquent et le statut de l’interface et le niveau du signal entrant : bleu foncé, l’iRig HD est en Stand by, bleu clair il est actif, vert, il reçoit un signal trop faible, rouge, un signal trop fort, et orange, un signal de niveau correct.

Quant au monitoring, il se fera par la sortie casque de votre iDevice, l’iRig étant dépourvu de sortie casque. Et c'est tout ? Et c'est tout ! Et ça marche ? 

Et ça marche !

IK Multimedia iRig HD

Sitôt branchée, l'interface est reconnue par l'iPhone/iPad et il ne reste alors qu'à connecter sa guitare via un cordon Jack 6,35 (non fourni), son casque sur la sortie de l’iDevice, puis à lancer son appli de simulation d'ampli préférée pour jouer et s'enregistrer en tout confort : grâce au drivers Core Audio, la latence lors du jeu reste suffisamment faible pour ne pas être gênante, cependant qu'en termes de son, l'interface propose une définition bien supérieure aux solutions utilisant l'entrée micro. Voyez la différence entre le Peavey Ampkit Link original (la version non HD donc, utilisant l’entrée de l’iDevice) et l'interface d'IK sur ces extraits qui sont dépourvus d’effets pour bien entendre l’impact des convertisseurs :

Guitar Dry via Peavey Ampkit link
00:0000:24

Non seulement l’Ampkit Link n’offre aucun contrôle du gain (il faut donc gérer le niveau à partir des micros de la guitare, ce qui n’est pas idéal), mais il propose aussi une entrée beaucoup plus bruyante, moins de bas et des aigus bien tordus : et ce sont probablement là aussi les limites des convertos AN utilisés par Apple. Certes, les algos d’une simulation d’ampli peuvent cacher en partie la misère, à plus forte raison sur un registre saturé, mais il va sans dire que le gain qualitatif est réel avec l’iRig HD.

Seul défaut de la solution, il n’est pas possible d’utiliser l’iRig HD et de charger son iDevice en même temps vu qu’il accapare le connecteur dévolu à cette tâche.

Amping me soflty

Évidemment, au rayon applis, IK recommande d'utiliser les versions iOS d'Amplitube et, pour vous inciter à utiliser ces dernières, 2 modèles d’amplis et 3 effets (Flanger, whammy et disto) vous sont offerts dans Amplitube Free, ces derniers étant exclusifs pour les possesseurs de l’iRig HD : une délicate attention à l’heure où nombre de constructeurs se contentent d’une liste de logiciels compatibles sans rien proposer. 

IK Multimedia iRig HD

Notez d’ailleurs que si les apps Amplitube offrent beaucoup de possibilités tant au niveau sonore qu'au niveau fonctionnel (à plus forte raison si vous procédez aux nombreux achats in-apps pour ajouter de nouveaux amplis et effets, ou de nouvelles fonctions), la compatibilité Core Audio de l'iRig HD permet aussi de l'utiliser avec d'autres applis : JamUp notamment, mais aussi GarageBand, Auria et son simulateur signé Overloud, etc. Attention toutefois : toutes les applis ne sont pas compatibles avec l’iRig HD (Multitrack DAW, par exemple) ou pas complètement : je ne suis ainsi pas parvenu à obtenir de retour son sur la sortie casque de mon iPhone en essayant de m’enregistrer avec Fire par exemple, ou encore dans Audioshare.

Finissons en évoquant la possibilité d’utiliser l’interface avec votre Mac via le cordon USB inclus, le PC étant exclu vu qu’IK n’a pas développé de drivers dédiés à cette plateforme en se contentant de gérer le Core Audio d’Apple. Si la chose est regrettable pour les Windowsiens, on n’en voudra toutefois pas trop à IK Multimedia qui offre une version d’Amplitube Metal en bundle avec son produit, soit un petit cadeau d’une valeur de 100 € prix public français. Un beau geste pour ceux qui ne sont pas encore pourvus de ce côté.

Conclusion

À 88 €, nul doute que l’iRig d’IK Multimedia tient ses promesses en apportant une solution d’enregistrement réellement nomade aux guitaristes utilisateurs de produits Apple. Vu les problèmes rencontrés dans certaines applis, on regrettera certes de ne pas disposer d’une sortie audio dédiée et on déplorera également le fait que l’interface ne fonctionne pas sur PC. Mais IK sait se faire pardonner en offrant un bundle logiciel relativement sympathique compte tenu du prix global, d’autant que le système de Jampoints vous permet encore d’acquérir des réductions sur le magasin en ligne de l’éditeur.

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Une interface réellement nomade
  • Fonctionne sous iOS et MacOS X
  • Câbles fournis pour s’adapter à n’importe quel iPhone/iPod/iPad
  • Molette et voyant pour le contrôle du gain
  • Amélioration sensible du son grâce aux convertisseurs embarqués
  • Les applis Amplitube, bien fichues
  • Amplitube Metal offert
  • On aurait aimé une sortie casque
  • Non compatible PC
  • Impossible d’utiliser l’iRig HD et de charger son iDevice en même temps
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail