MOTU UltraLite mk3 Hybrid
+
MOTU UltraLite mk3 Hybrid

UltraLite mk3 Hybrid, Interface audionumérique USB de la marque MOTU appartenant à la série UltraLite.

Jean_MiCheng 08/09/2019

MOTU UltraLite mk3 Hybrid : l'avis de Jean_MiCheng

« De gros problèmes sur Os Windows 64 bits »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les utilisateurs avertis
[edit 23/10/2019] - Mise à jour de l'avis après réception de nouveau matos en remplacement (RME digiface USB + Behringer ADA8200).


Je parle ici beaucoup des problèmes qu'à priori tous les utilisateurs Windows rencontrent. Si vous êtes utilisateur de Mac, cet avis n'est peut-être pas pour vous ;)

- Avec quelle configuration, quels logiciels et dans quel contexte utilisez-vous cette interface? Qu'en est-il de la stabilité et de la latence?

Je m'en suis servi pour du home studio, du live et quelques temps en répétition (en live pour lancer des samples et automatiser des changements de presets de clavier et guitare) avec 4 pc différents et 3 ou 4 OS différents. Elle a tourné sur du windows 7 32 puis 64 bits, puis Windows 8 et 8.1 et enfin Windows 10.

Je l'ai achetée parce que c'était la seule carte dans sa gamme de prix qui possédait autant de sortie indépendantes à la fois.
Je précise indépendantes parce que sur le papier d'autres cartes en avaient autant, mais certaines sorties se partagent souvent des signaux communs (sortie casque qui est une copie de la dernière paire de sorties lignes et sorties Main qui sont identiques à la première paire de sorties lignes). J'avais là 10 vraies sorties que je pouvais router comme je voulais + une sortie casque dédiée, super donc.

- L’interface et ses drivers sont-ils ergonomiques?

La navigation par les boutons en façade est une vraie plaie, mais avec une carte aussi petite on ne peut évidemment pas mettre des potards pour tout. C'est LARGEMENT rattrapé par le driver et cuemixfx qui lui est par contre vraiment bien foutu. La navigation y est facile et claire, rien à redire. Je me sers finalement très peu des effets et EQ intégrés, mais ils sont bons.

- Qu’en est-il de la qualité des convertisseurs et des préamplis (souffle, réserve de gain, etc.)?

Ils font ce qu'on attend de préamps/convertisseurs intégrés à une interface audio. Ils sont tout à fait neutres, rien à dire de particulier. Par contre, ILS SOUFFLENT a MORT !

Pour comparer avec ce que je possède (Behringer ADA8200 et la Motu), je branche une guitare directe dans une simulation d'ampli high gain :
- Motu : impossible de jouer sans noise gate. Le bruit de fond constant est assourdissant.
- D.I Millenium low-cost branchée dans mon Behringer ADA8200 à 150 balles relié à une RME Digiface : peu de souffle, jouer sans noise gate est totalement envisageable même avec un preset extrême.
De mon point de vue, ce niveau de souffle est indigne d'une carte de ce prix (même comparé à la concurrence d'il y a 7 ans).

- Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Là, je vais expliquer ce qui a motivé la rédaction de cet avis et me défouler allègrement sur Motu (vous êtes prévenus :-D)

Quand j'ai acheté cette carte en 2012, mon PC n'avait que 2 ou 3 GO de RAM et tournait sur Windows 7 32 bits. Tout allait bien dans le meilleur des mondes et j'étais totalement satisfait.
On m'avait toutefois mis en garde avant l'achat, parce que Motu était historiquement une marque qui n'était compatible qu'avec Mac et que je risquais d'essuyer les plâtres en l'achetant. J'aurais dû écouter ce sage conseil...

Les problèmes (enfin, LE problème) ont débutés le jour où je suis passé à 4 GO de ram. J'avais réinstallé mon pc sous Windows 7 mais cette fois en version 64 bits pour profiter des 4 GO de ram.
Depuis ce jour et quelque soit l'OS et le PC utilisés, j'ai des craquements ENORMES qui arrivent aléatoirement en utilisation bureautique. Ca peut arriver au bout de plusieurs heures comme dès le démarrage du pc, et je ne suis pas le seul à m'en plaindre. Pas mal de gens s'en plaignent sur les forums et un copain qui a acheté le même model a exactement les même soucis.
J'ai tout essayé et installé les différentes mises à jour de firmware et de drivers sortis par Motu, mais rien n'y a jamais fait.
Quand ça arrive, j'ai juste à couper toute appli qui fait du son, ouvrir le driver Motu puis le refermer et ça repart. C'était très chiant, mais ça ne se produisait JAMAIS en utilisation studio. Du moment que la carte tourne en ASIO et non en audio windows, RAS... sauf UNE SEULE fois en 7 ans (donc exit l'utilisation live, impossible de l'utiliser sereinement sur scène avec cette épée de Damocles au dessus de la tête).

Mais le coup de grâce a été mon récent changement de pc. Car qui dit carte mère dernière génération dit aussi ports USB3 partout. Et vous s'avez ce que n'aime pas du tout cette carte ? Les ports USB3... A présent, en plus des épisodes de craquements incontrôlables, j'ai droit à de petits craquements par-ci par-là.
Ces craquements sont quant à eux corrélés à la charge processeur. Ils se produisent beaucoup plus fréquemment quand je lance une tâche très lourde comme un encodage sous Première Pro, une compression d'archive ou... UNE SESSION STUDIO ONE ! Hé oui à présent, quoi qu'il arrive, je mixe avec des craquements, génial :facepalm:...
Ce ne sont pas les craquements typiques d'une surcharge processeur ou d'un buffer trop faible, ils surviennent alors que mon processeur a encore beaucoup de marge. C'est aléatoire et on ne peut rien y faire.

Le suivi des produits chez Motu est juste déplorable. Certains forumeurs ont contacté Motu alors que la 4ème génération d'interfaces allait sortir, clairement ils n'en avaient rien à foutre. La carte n'est plus produite, fin du support.

Pour conclure

Est-ce qu'aujourd'hui je referais ce choix ? Clairement pas, car rien ne me garanti que l'ultralite Mk4 ne finira pas par avoir les même problèmes que ceux que j'ai rencontrés.

MAIS, 7 ans plus tard, c'est toujours la seule carte qui propose autant de sorties réellement indépendantes à ce prix (dans sa version Mk4), et c'est pas faute d'avoir épluché les manuels de toute la concurrence.
Actuellement les seules alternatives que je connaisse consistent soit à acheter une carte sensiblement plus chère ou bien une carte avec sortie Adat (style Focusrite Scarlett 18i20 2nd gen) et y ajouter un convertisseur Behringer ADA8200. Après achat des câbles, on s'en tire pour le même prix qu'une Motu ultralite Mk4, à plus ou moins 30€ environ.


Pour ma part j'ai opté pour RME avec la Digiface USB (4 entrée et 4 sorties Adat) + convertisseur/preamp Behringer ADA8200 (je n'ai maintenant plus besoin d'autant de sortie qu'auparavant). La stabilité, les pilotes et le soft sont exemplaires et les preamps Behringer font très très bien le taf.