Mastering
Techniques du Son Mastering

Ultime étape dans la production d'un contenu audio, le mastering consiste à apprêter un mixage ou un enregistrement pour qu'il tire le meilleur parti du support ou du média auquel il se destine. Une phase d'autant plus cruciale car si un bon mastering ne rattrapera pas un mauvais mixage, un mauvais mastering peut assurément ruiner la qualité d'un projet dans son ensemble.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

stems... pas stems... clipping... pas clipping

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

1 Posté le 01/11/2009 à 19:02:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
bonjour,
Une question (meme deux) me taraudent, qu'en est il du mastering en stems?
Je vois beaucoup d'ingé mastering préférant éventuellement travailler avec l'instrumentale et les voices séparées (souvent d'ailleurs avec FX séparés aussi sur les voices)...
Mais qu'en est il du travail par stems?

Lorsque je prémasterise (à mon niveau et à mon echelle évidemment, je n'ai nullement la prétention d'avoir le résultat de pros "compétents" déjà en terme de volume et surtout en terme de restitution globale), je prefere toujours bosser en stems car je trouve que la marge de manoeuvre est plus grande.

Sans pour autant dénaturer le mix que je recupere ça peut me permettre de regler plus facilement certains problemes qui necessiteraient normalement un retour au mix (qui toujours préférable quoi qu'il arrive).

C'est d'ailleurs le but de ma derniere aquisition: un sommateur thermionic culture fat bustard et un converto prism orpheus me permettant déjà d'avoir une sommation de bus autrement plus "burnée" que dans un DAW. et de plus me permettant de gerer les stems correctement.

Evidemment je joue dans ma cour: utilisant certes de TRES bons plugin (suites UAD par exemple et j'en passe), j'essai de rester le plus cohérent possible dans ma chaine ainsi n'achete que du matos hardware que quand je suis sur de ce que je prend (et quand j'en ai les moyens).

la recherche de volume je la fait nottement avec le sommateur en utilisant son headroom assez monumental et faisant clipper le prism en A/D.
Je compresse peu (sauf quand on me le demande malheureusement)

j'ai récemment fait (ou plutot fait faire) un mastering pro dans un studio dont je tairai le nom car je ne pense pas avoir le droit de faire de pub, je dirai juste que c'est à rennes.
Le monsieur est certes TRES equipé mais au delà de ça il est surtout tres competent à savoir qu'il communique, qu'il est tres gentil, fin commercial, il accepte les stems...

Donc apres ce long discours voilà mes questions (comme à l'assemblée nationale):

- est il effectivement preferable de bosser par stems (drums, bass, melo, voices, fx) ou pas?
Pourquoi certains studios de mastering ne sont pas chaud pour cette methode?

- qu'en est il du clipping de conversion A/D? Pour l'avoir utilisé dernierement au master "pro", en gros je fais saturer les entrées de mon convertisseur le laissant clipper et ainsi utilise son headroom, je n'entend pas de distortion audible jusqu'à un certain point et du coup ça agit un peu comme un limiteur mais... pas pareil
On à utilisé cette methode au dernier master sans limiteur derriere...

Voilà, merci.
Tatayoyo

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

2 Posté le 01/11/2009 à 19:10:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
je precise qu'à mon echelle je travaille sur un systeme tres correct (sans allez jusqu'à du B&W), je gere mon volume d'ecoute numeriquement (en 24 bits donc dans la marge des 8 bits d'atténuation avant altération de la dynamique du signal restitué)
mon convertisseur d'ecoute est un mytek 96DAC en superlock et mes systemes d'ecoute sont un paire de dynaudio BM12A avec sub BM14S, une paire de colonnes hi-fi (moyen de gamme), une paire d'avantone mixcube, et un casque (dont je me sers à peine si çe n'est pour verifier des bidouilles)

le point faible de ma chaine reste ma piece d'ecoute  certes traitée (à mon echelle toujours) mais trop petite... j'en connais les defauts mis ça ne remplace une control room neutre.

la question du clipping aurait peut etre due etre posée dans un autre thread mais bon... je pense qu'étant précisé dans le titre ça devrait passer.

merci
Tatayoyo

[ Dernière édition du message le 01/11/2009 à 19:12:34 ]

youtou

membre non connecté
youtou
2836 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 2 869

3 Posté le 01/11/2009 à 19:27:59Lien direct vers ce postSignaler un abus
Jme permets juste un ptite remarque : le mastering via stems va couter plus cher qu'un mastering normal. Bon, en même temps c'est logique.
Je fais pas de mastering pro moi-même, mais je suis un bon client des studios. Mon expérience m'a appris que quand le studio te demande les stems (hormis le cas où tu tombes sur un studio douteux qui te demande ça juste pour allonger la facture -cas moins rare qu'il n'y parait-), c'est pas bon signe.
Dernierement j'ai envoyé le mix d'un album "pro" à un studio pour le mastreing, et le studio m'a demandé les stems.
Après une ré écoute avec pas mal de recul ( et d'autocritique!), jme suis aprreçu que mon mix était en partie loupé. cry

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

4 Posté le 01/11/2009 à 19:42:02Lien direct vers ce postSignaler un abus

en fait non c'est plutot l'inverse, le studio de master ne m'a pas demandé les stems, c'est moi qui ai demandé si il acceptait de prendre les stems.
Il à accepté sans probleme, meme plutot satisfait de la demarche et il n'y a eu absolument aucun frais supplementaires. (quand je dis que le gaillard est sympathique et tres pro... )

Mais en revanche ce que tu me dis confirme bien ce que je pense, il est de toute façon prefereable de recuperer des stems pour palier à certains problemes eventuels les necessitant.
Il est donc normal que je me sente plus à l'aise pour bosser en utilisant cette methode...

j'ai bon?
Tatayoyo

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

5 Posté le 01/11/2009 à 19:43:48Lien direct vers ce postSignaler un abus
et en ce qui me concerne j'ai bien fait de le proposer aussi car ça lui a permit de palier a certaines petites erreurs de mix que j'avais fait ainsi egalement qu'à des problemes liés à la qualité de certains éléments choisis par le groupe dont j'ai fait le mix (nottement les kits de batterie...)
Tatayoyo

[ Dernière édition du message le 02/11/2009 à 01:37:31 ]

studiodhorlebaix

membre non connecté
studiodhorlebaix
1915 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 374

6 Posté le 02/11/2009 à 09:27:30Lien direct vers ce postSignaler un abus
C'est marrant. Je ne connaissais pas cette technique. En fait, c'est logique que ça se développe. Il s'agit en fait d'une phase qui réunit "post"mix et premastering. Pour moi, cette technique est intéressante si le mixage final ne peut pas être satisfaisant pour des raisons diverses. Si on se fait moins confiance, on donne plus de boulot au maillon suivant. Intéressant.

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

7 Posté le 02/11/2009 à 10:48:51Lien direct vers ce postSignaler un abus
et puis dans une logique de volonté de qualité et d'échange entre l'ingé mix et l'ingé master je trouve la démarche plutot saine...

Des idées sur la question du clipping?
je remarque aussi que quand je commence à vraiment bien rentrer dans le "rouge" des convertos de la prism j'ai toujours cette marge avant distortion audible mais de que j'enclenche les overkillers (qui sont les limiteurs du prism) j'ai beaucoup moins de marge: ca ne clippe plus mais par contre ça sature tres vite.
Tatayoyo

rroland

membre non connecté
rroland
23444 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 982

8 Posté le 02/11/2009 à 17:07:01Lien direct vers ce postSignaler un abus
Quand le mix est correct, le mastering peut se faire à partir du fichier stéréo mixé.
Les stems sont utilises dans deux cas de figure :

1) le mix n'est pas parfait et un mastering par stems va permettre d'améliorer le mix (car on possède plus de souplesse si il faut égaliser ou simplement ajuster le niveau d'un des stems)

2) bien que correctement mixé, il est possible d'améliorer le mix par l'utilisation de reverb haut de gamme par exemple.  Utiliser le même type de reverb mais en remplaçant des reverb plug in  (ou hardware low cost) par une machine haut de gamme va donner vraiment mieux au total

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

9 Posté le 02/11/2009 à 18:54:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
ok, jai donc ma reponse mrgreen

quid du clipping???
bien pas bien oui non pourquoi comment...? noidea
Tatayoyo

rroland

membre non connecté
rroland
23444 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 982

10 Posté le 03/11/2009 à 12:01:31Lien direct vers ce postSignaler un abus
Un clip c'est plus de deux échantillons consécutifs qui saturent.  C'est mieux d'éviter
Cela dit, il arrive que la lampe de détection de clip s'allume avant la saturation (sur mes convertisseurs par exemple, c'est réglé à - 0,5 dBFS.  Donc le fait qu'elle s'allume régulièrement n'est pas inquiétant.  Par contre au niveau de la piste qui sera gravée, on limite souvent à - 0,2 dBFs car les lecteurs CD plus anciens encaissent mal.
Et très sincèrement, ce n'est pas 1/2 dB FS en plus ou en moins qui vont changer le son d'un album.  au contraire, arriver sans cesse au clipping produit une musique fatigante à l'écoute.
Revenir en haut de la page