Underside - A Tale From The Deepest Ground

A Tale From The Deepest Ground

  • J'aime
  • Tweet

Compo de Underside dans le style Metal, issue de l'album Primordial Ooze

Avis techniques : Avis artistiques :

Présentation / Description

Infos techniques :

Durée : 5'0"

Tempo : 128 bpm

A TALE FROM THE DEEPEST GROUND

 

 

He was running through existence

Eyes open wide make the focus

On the day that sure will come in

On the while that he's gonna score

 

They forced the meaning of his life

That is what was destroying him

He was never able to choose 

Never had any desire

 

Following the shadow of fate

Like a blind man holding a leash

Beyond karma's control

Of all the people of these fools

 

You're the one born on the sunny side

Yet so close from my sweating mansion

I am the fool that speaks to your shade

I've seen a tear in your daughter's eyes

 

 

He got lock up with his demons 

Little by little to collapse

A bottle along the left side

Lying on a sofa corner

 

They have retrieved his cold body

Three days and nights after he died 

No one ever cared about him

Even the whole world did not care

 

He lived his life for nothing 

He was worried up for nothing 

He died, dammit, and far from now 

There is nothing more left of him

 

Matos / instruments / logiciels utilisés dans cette compo

Avis des utilisateurs

8oris30/01/2016

L'avis de 8oris"Super compo et très bon mix amateur."

▶ Technique8

Niveau son, rien à signaler dans l'intro, juste ce qu'il faut de chorus. La basse aurait pu être mise plus en avant. J'aurais gonflé un peu le son de la guitare claire avec des compresseurs. La guitare lead aurait pu être plus définie et plus en avant, pas fan du son qui sonne un peu trop modélisation. Il aurait peut-être fallu mettre moins de gain sur cette guitare et la dualtracker.
La batterie sonne un peu sèche mais elle est bien dosée.
Mais c'est carrément une très bonne prod si c'est de l'amateur, surtout pour ce style. Le morceau mériterait complètement d'être remixé pour lui donner plus de corps.

▶ Artistique8

L'intro est très propre, et bien sentie. Le solo en début de morceau est assez osé, un poil long mais ça passe dès que le morceau part vers 1'00.
Je ne suis pas du tout branché heavy, mais là, j'aime bien: ça sonne. La voix est juste comme il faut, ni trop gueularde, ni trop hair-metal.
La structure du morceau est presque progressive, ca sonne très année 80 mais ça passe nickel.
Le petit plan en tapping vers 3'50 est typique mais diablement efficace. Idem pour le plan harmonisé en mineure (si je ne me trompe pas).
Très bon morceau en tout cas.