EMG J Set
+
EMG J Set

J Set, Micro basse de la marque EMG appartenant à la série J Models.

steako 12/10/2009

EMG J Set : l'avis de steako

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Monté depuis 1 mois sur une vieille Yamaha BBN5 5 cordes passive en place des micros d'origine.
J'ai hésité entre les EMG et un set AJB5s de Seymour Duncan mais pour se les procurer c'était la croix et la bannière. Comme il y avait quelques bons avis sur EMG et que je recherche un son moderne, j'y suis allé malgré mon espacement de cordes de 74mm au chevalet (EMG précise une limite à 70mm, j'ai pris le risque.)
Le meilleur c'est la propreté du son, l'absence de ronflette et de souffle.
Micro réglé à 4 mm des cordes, le moins c'est que le SI grave coupe un peu trop haut. Le son est clair est défini mais il faut booster le 32/38Hz de 4 ou 5 dB pour avoir les basses des notes les plus graves (en 5 cordes) aussi profondes que celles de la corde de Mi.
Avec l'expérience je referrai le même choix car moyennant une petite EQ on corrige parfaitement. Et comme le son est pur et défini ça bave pas du tout en bas.
J'aimerais bien cela dit voir comment sonnent les Seymour Duncan.
Au niveau du son et bien ça ne transfigure pas le timbre de la basse (je suis resté en electronique passive, seuls les micros sont actifs) mais par contre le son est mieux défini, plus dynamique, le niveau de sortie plus important. Le slap ne réclame plus de booster l'EQ aigu (on gagne au niveau du souffle) et par contre il ne faut pas hésiter à couper la présence avec le potar de tonalité si on recherche un son plus grave/medium sans bruits de frettes ou de doigts. C'est juste calibré comme il faut. Tone coupé, micro chevalet à fond et micro manche à moitié j'ai le son de Stu Zender sur Too young to die. Pas mal pour une basse à 200$+les micros....
Tous micros à fond et tone à fond je peux slapper avec un son hyper moderne et défini, ce qui peut irriter certains. MAis bon pour une basse sans EQ actif, on peut difficilement faire plus polyvalent.


UPDATE Mai 2011:

Toujours content de mes EMG.
Comme je suis un peu félé et que j'ai pas la place de mettre deux piles de 9V dans ma basse, j'ai décidé de passer en alim phantom.
Suppression de la pile, remplacement de l'embase jack sur la basse par une XLR (comme un micro oui oui), montage d'un transfo d'impedance à la place de la pile (Sowter ref.4243 de rapport primaire/secondaire 10/1) pour adapter l'impedance de sortie des micros EMG actifs (env.10 kOhms) à celle d'un préampli micro (env. 2kOhms).
Ce transfo présente l'énorme avantage d'avoir un point milieu sur la bobine du secondaire (coté sortie donc) qui permet d'extraire le +48Vcc en provenance de l'alim phantom.
Après passage dans un pont diviseur (deux 6.8kOhms et une zener 27V en protection) je retrouve après tout ça un petit 22Vcc (en charge) alimentant mes EMG qui vont bientôt être rejoints par un EQ/Balance actif....
Que dire ?
Avec 22Vcc au derrière, la dynamique des EMG est "infinie" comme sur une basse passive, mais avec la tenue, la clarté, la précision et l'equilibre en plus.
Sans compter que mon préamp micro à alim 48V (un pur classe A) remonte avec brio et sans souffle les 20 dB perdus à la traversée du transfo dans la basse.
Bref ma basse Low Cost est transformée (sans jeu de mots)

Prochaine etape: Je fais changer les frettes par un luthier parceque ça commence à friser de partout après 12 ans de bons et loyaux services.

Seul inconvénient: Toujours avoir avec soi sa petite DI XLR fournissant le 48V quand on balade et qu'on veut attaquer l'ampli basse où la console d'un pote qui n'a ni XLR ni 48V.
C'est esotérique mais quel plaisir, quel son, et..... plus jamais de pile morte.
Je pense qu'au bout de 6 mois j'avais amorti la modif rien qu'au niveau cosommation de piles de 9V !!!!