• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Sennheiser MD 21 U notés 4/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
 1 avis50 %
Cible : Utilisateurs avertis
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
Cv212102/04/2017

L'avis de Cv2121"Un micro dont les qualités dépendent de sa prise en main"

Sennheiser MD 21 U
J'utilise ce micro afin de réaliser des "reportages/émissions élaborées" pour la radio.
Il sert à la fois lors des interviews et de l'enregistrement des commentaires.

Il est solide, le filetage sur le micro s'avère pratique pour le visser sur un pied.
Son niveau de sortie nécessite d'être vérifié selon le magnétophone : K7 pro (oui ça date!) ok, minidisc faible, nagra ares-m ok, nagra lb sa personnalité ressort totalement, utilisé il y a quelques années avec des caméscopes pro, cela fonctionne (mieux que les beyer M58 et M59 plus doux, "ronds" mais il faut vraiment mettre le micro sous le pif et le potard à fond pour capter !).

Son rendu est, je trouve, relativement sensible alors qu'il s'agit d'un micro dynamique.
Sa courbe est plutôt droite (par rapport à son frère le Lem21 ), les graves sont là, médiums aussi et il y a une bosse assumée dans le haut du spectre. Cela permet d'obtenir facilement une bonne intelligibilité. Dans le contexte actuel, les aigus ne sont pas forcement les plus beaux à mon goût (sifflantes).
Pour la prise de son du type interview il faut le positionner assez près si l'on ne veut pas noyer la parole dans le bruit ambiant ou capter la reverb du lieu. Cela ne correspond plus au goût du jour pour le son à l'image où les micros canon comme le rode ntg2+bonnette permet de capter le son, hors cadre caméra, sans trop dénaturer.
Pour de la prise de son d'ambiance, ce n'est pas un schoeps ou je ne sais quel micro avec une capsule sensible, mais s'il n' y a que lui sous la main, franchement, il est pas mal. Je ne l'ai pas testé en couple.

Les plus :
- solidité
- la prise en main
- le filetage
- sa petite taille

Les moins :
- il est vrai qu'il est moins sensible au vent que les autres micros main en général. Par rapport à une solution avec bonnette à poils, devenue plus courante et abordable, cela mérite de se poser la question selon l'usage.
- idem pour les bruits de manipulation des mains. Sa prise en main est heureusement agréable, il faut vite prendre l'habitude de ne pas le tripoter et de le tenir de façon agréable mais sans bouger les doigts, vous me direz c'est normal !

En résumé, il suffit de le brancher (sans 48v), s'habituer à le tenir et le positionner correctement et il permet alors de s'en sortir à peu près dans toutes les situations. Ce côté "universel" pour capter du son est intéressant. C'est dans mon cas un inséparable compagnon.

Voilà un avis finalement subjectif car je n'ai pas testé tous les micros de la planète, loin de là ! Le Lem 21 garde un côté magique. J'ai très envie d'essayer le DPA D:Facto version interview malgré son tarif.
Dans le même type d'usage, en omni, il existe aussi les : electrovoice (no comment tant je n'apprécie pas), Audiotechnica AT8004 (plus sensible aux bruits de manip à mon goût), pour les inconnus : AKG 230, Rode reporter, Sennheiser MD42, Shure VP 64 et SM 63, bref beaucoup de choix.

Autres micros avec de vagues souvenirs : des vieux AKG bas de gamme son étouffé, des sennheiser à main pour studio/chant trop sensibles. Dans un cadre audiovisuel low cost (autre usage) : des rode nt1 trop fragiles, nt2 bien mais je reste peu enthousiaste à l'écoute du son Rode, audiotechnica AT-875 ça marche.