Roland TD-50
+
Roland TD-50

TD-50, Module de sons pour batterie électronique de la marque Roland appartenant à la série V-Drums.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
fancab 17/09/2019

Roland TD-50 : l'avis de fancab

« Un outil professionnel dans la gamme Roland, à découvrir et dompter avec le temps »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Utilisateur de VDrums depuis plus de 10, j'ai acquis des modules et des sets de batterie Roland très diversifiés. Au départ, une TD-6 complète, avec des kits caoutchouc et un module son plutôt sympa. Ensuite une TD-9 et son kit de pads Mesh, que j'ai toujours aujourd'hui.
J'ai largué mon module TD-9 parce qu'au bout de 5 ans, je trouvais que les sons du module étaient trop "plastiques" et "synthétiques".
J'ai alors acquis une TD-25. Compatibilité parfait avec les pads, et une grande sensibilité des sons, bien plus qu'avec la TD-9.
Le module de son atteint une qualité exceptionnelle, mais (car il y a un mais), au bout de 3 ans, je me suis rendu compte que l'expression même des sons étaient lassante. Toms un peu trop "fabriqués" notamment. J'étais très content de la TD-25 mais il me manquant la dimension "tuning des sons", vous savez, ce petit truc qui fait que vous voulez une caisse claire plus "chaude" ou plus punchy, etc.. Donc j'ai j'ai le grand saut pour la TD-50.

j'écris cet avis parce que mon aventure, je pense, est intéressante. Il s'est passé des moments agréables, surprenants, et d'autres, pas réjouissant.
Quand on lache autant d'argent dans un module, on en espère quelque chose de vraiment intéressant, ou bien on regrette.

Réception du module : il faut d'abord brancher un nouveau fasceau de cables jacks monos et stéréo (Drum-tec vous en fournira qui sont parfaitement calibrés pour ça), ensuite il faut acheter le support pour module Roland, car ce support n'est pas vendu avec le module, et là je trouve vraiment Roland radin !!!
Une fois que c'est fait, ou avez vu passer le fait que Roland propose le module sous la forme d'un bulk comprenant aussi une belle ride (connectique usb) et une caisse claire (connectique usb) qui sont le meilleur choix pour utiliser la td-50.. mais là, c'est vrai, j'ai juste vu passer.

Une fois que tout est branché et opérationnel, j'ai commencé à jouer..
Premier jour, première déception : le son des kits fournis avec la TD-50 est tellement à des années lumières de ma TD-26 que je les trouve "mauvais".. en fait, mon oreille s'est habituée à jouer des sons très "travaillés" et sur la TD-50, c'st le contraire, j'ai le sentiment sur le premier kit "Jarrah ply" de retrouver ma vieille supraphonic métal avec son timbre froid ! Je ne dirais pas que c'est désagréable mais juste déroutant et déstabilisant.
Une fois cette douche froide passée, on passe à la fameuse sensation d'être sur une Vdrum avec la sensibilité caisse claire proche de la vraie !!! mmmh, quel délice de faire des ghosts notes, des coups faibles et forts, de sentir l'amplitude du son avec des frappes bien dosées !! sauf que là, la doc vous dit d'aller régler la sensibilité des pads. et c'est parti pour moi pour une journée entière de triturage des potards pour essayer de trouver la réponse.
Au bout de compte, je lis un petit bout de doc qui m'explique que si je n'utilise pas leur nouvelle caisse claire numérique, je ne pourrais pas retrouver la même sensibilité avec la TD-50 et ses pads claisse-claires traditionnels. Autrement dit, et là c'est clairement exprimé, ma caisse claire qui était magnifiquement sensible sur TD-25 est devenue un bouton de TR-808 sur TD-50. Moi j'appelle ça une régression.

Au bout de plusieurs heures d'hésitation, j'ai donc fini par commander pour près de 500 euros une caisse claire USB (beau modèle 14 pouces) de chez Roland, et un pied de batterie traditionnel.. un vrai cauchemar, puisqu'au final j'ai explosé mon budget pour dépenser environ 3000 euros.

Au final, après avoir régler l'ensemble, et commencé à jouer avec cet équipement homogène, j'ai commencé à prendre du plaisir. J'ai commencé à modifier les sons, et commencé à modifier l'expression pour qu'elle colle à ma manière de comprendre l'instrument.

Pour résumer, j'ai acquis une batterie qui allait au delà de ce que j'avais pu avoir avec mes précédentes Vdrum, et pour le compte, c'est absolument vrai, mais il m'a fallu passer par une étape de redécouverte. Roland a vraiment fait un pas dans le monde des batteries en sortant du domaine de la batterie électronique : on a ici le sentiment de toucher à une batterie.
Le principal atout pour moi est le fait de pouvoir, a partir de sons de batterie samplés par Roland (il y a très peu de caisses claires proposées), de rajouter une couche de sample pour lui donner un feeling, et cette fonction est simplement extraordinaire car elle peut ouvrir des portes vers la créativité.
Deuxième exploit, comme vous pouvez entrer vos samples, vous pouvez faire la même chose avec des sons que vous avez trouvé ailleurs, et ça peut être vraiment sympa.
Pour ma part, je pense que on peut déjà trouver des millions de possibilité vu les dizaines de pages de retravail du son, et là je pense qu'il y a de quoi faire des choses qui dépassent le seuil de l'imaginable.
Autre outil que j'adore vraiment, mais c'est tout a fait personnel, c'est le métronome avec une voix qui compte "1..2..3..4.." j'adore, surtout pour l'échauffement.
Et enfin, encore une fonction que j'apprécie, c'est de pouvoir charger des morceaux et les faire tourner en changeant le tempo pour jouer en accompagnement. La fonction existait déjà sur ma TD-25, mais ici c'est poussé encore plus loin avec des morceaux préenregistrés en mémoire interne.

Pour conclure

A part les mauvaises surprises du début(ant?), je dois reconnaitre que cette TD est l'aboutissement d'un travail d'introspection chez Roland pour dépasser le stade de la "batterie électronique". En comparant l'écoute avec un casque Roland et un casque sennheiser, j'ai conclu que le sennheiser me donnait davantage la sensation d'être sur une batterie acoustique. Avec les fonctions d'assistance (métronome, musiques drumless) je travaille la batterie avec beaucoup plus de fun. Et enfin, en créant mais propres kits, j'ai atteint un objectif que je ne m'étais même pas fixé : créer des kits de batterie qui me donnent la sensation que j'invente de la musique sur la batterie. C'est presque insensé, mais je ne fais que simplement le réaliser pour le moment.
je pense que cette batterie n'est pas faite pour tout le monde, et je ne pense pas spécialement au prix. Il faut passer du temps sur cette machine pour la comprendre et l'adopter, mais elle le mérite parfaitement, car elle a de nombreux atouts.