Tutoriel : Liste des effets et explications

Par blackle le 18/07/2012 - (Tout public)

Dans ce tuto, je vous propose de lister les effets du SPX 90, ainsi que d’expliquer les paramètres constitutifs des différents programmes et ce à quoi ils correspondent:

  1. REV-1 hall : Il s'agit d'une réverbération assez convaincante, plutôt longue (2,6s) mais utilisable dans la plupart des situations. Cinq paramètres sont modifiables : 1) le temps de réverbération (de 0,3 à 99s), 2) l'atténuation des fréquences aigues (simulant le coefficient d’absorption des murs, de 0,1 à 1,0), 3) le retard entre le son direct et le son réverbéré (de 0,1 à 50ms), 4) un filtre passe haut coupant le contenu grave du son réverbéré, (coupure de 32 Hz à 1kHz ou mise hors circuit "thru") et enfin 5) un filtre passe-bas permettant lui aussi de modifier la "couleur" de la réverbération (de 1kHz à 11 kHz et "Thru").
  2. REV-2 room : Une réverb plus courte (1,5s) et un peu plus précise et simulant l'acoustique d'une petite salle de concert. Mêmes paramètres que pour la REV-1
  3. REV-3 vocal : Comme son nom l'indique, ce programme est destiné à traiter la voix : le son est ici éclairci en coupant un peu les graves à 80 Hz et le temps de réverbération est de 2,4s. Les paramètres sont exactement les mêmes que pour les précédents programmes, mais la densité est différente, on entend légèrement les répétitions sur des chocs brefs. A éviter sur une caisse clair, donc, par exemple..
  4.  REV-4 plate : Le SPX 90 tente ici de simuler une réverbération à plaque, style EMT. Sans atteindre la perfection, on retrouve tout de même une certaine brillance (le filtre passe-bas ne coupe ici qu'à 10 kHz). Cette petite réverb est toujours assez bien adaptée aux percussions..
  5. Early Ref.1 : (voir en dessous)
  6. Early Ref.2 : Il s'agit là des premières réflexions que l'auditeur entend après le son direct et avant la réverbération proprement dite. Ces signaux sont ceux qui permettent, entre autres, au cerveau de "sentir" la taille et la nature acoustique du local. Le mode E.R. 1 comporte peu de réflexions et une faible densité, tandis que le mode E.R. 2 a une densité et un nombre de réflexions nettement plus important. Les deux modes permettent de multiples effets à l'aide des paramètres suivant : - 4 types de réflexions sont proposés : 1) Hall, simulant une décroissance naturelle des retards, 2) Random qui produit des retards répartis de façons aléatoire, 3) Plate, avec des retards typiquement très resserrés  et en légère décroissance, 4) Reverse qui simule une réverbération lue à l'envers, par une série de retards dont le niveau augmente au lieu de s'atténuer. Il faut noter que les retards sont légèrement différents sur les deux sorties, et que, comme pour les programmes de réverbérations, on obtient ainsi une "vrai" stéréo, 5) Room size permet de déterminer le "volume" virtuel de la piece (de 1,0 à 20 ,0). En fait, les différents retards sont plus ou moins espacés selon cette valeur. 6) Liveness fait varier (de 0 à 10) le temps de décroissance de ces réflexions pour simuler des acoustiques plus ou moins "vivantes", claires ou mates. 7) Delay (de 0,1 à 400ms) ; c'est le retard entre le son direct et les premières reflexionx perçues par l'auditeur. Aide aussi à déterminer la taille du local simulé. 8) un filtre passe-bas, similaire à celui rencontré sur les programmes REV. Il faut noter que le mode E.R. 2 est réutilisé sur les programmes 16 et 17 que nous verrons plus loin.
  7.  Delay L.R. : Là, je pense qu'il est inutile de vous faire un dessin, il s'agit d'un retard stéréo modifiable sur 2 paramètres pour chaque canal. temps variaible de 0,1 à 500ms. réinjection du signal (Feed back) réglable de 0 à 99% ou.. -99%. Dans ce dernier cas,le signal est alors réinjecté en opposition de phase. Un cinquième réglage permet d'atténuer les aigus du signal réinjecté (de 0,1 à 1,0) pour les deux canaux bien entendu..
  8.  Stéréo écho : Mêmes peramétres et effets que pour le précédant programme, mais ici le temps de retard est limité à 250 ms..
  9.  Stéréo Flange A : (voir en dessous)
  10.  Stéréo flange B : Un oscillateur très basse fréquence (LFO) fait ici varier le temps de retard ; cette variation (modulation est réglable en fréquence (paramètre "Mod-Freq") et en amplitude (Mod.Deph). Le temps de retard (Mod. Delay time) est réglable de 0,1 à 100 ms et le signal peut être réinjecté pour augmenter la vigueur de l'effet (Feed back gain, de 0 à 99%). Le programme "Flange A" quant à lui produit un effet un peu plus rapide et grave que le "Flange B", et il n'y a aucun mal à produire des Flange C, D, E ou même F, mais de toutes façons ils n'auront que peu de rapport avec un "vrai" flanging.
  11.  Chorus A : (voir en dessous) 
  12.  Chorus B : Sur le même principe que le précédent, cet effet bien connu est ici réglable sur 3 paramètres. 1) la vitesse de balayage du LFO (Mod.Freq) de 0,1 à 20 Hz. 2) l'amplitude de ce balayage (A.M.D.) de 0 à 100%. Et 3) son action sur le temps de retard (DM Depth) de 0 à 100% également.
  13.  Stéréo phasing :Même principe (et paramètres) que le "Flange", mais ici le temps de retard n'est que de 0,1 à 0,8 ms. C'est un peu..peu pour baptiser cet effet "Phasing"..
  14.  Trémolo : Là, vous prenez le programme "chorus", vous augmentez l'amplitude et la vitesse de modulation et on obtient ça, qui peut toujours très bien dépanner en cas d'absence de véritable Leslie..
  15.  Symphonic : J'imagine que comme Yamaha avait épuisé tous les termes désignant plus ou moins abusivement le même effet, voici ce que je qualifie une petite fantaisie. Le "Symphonic" ne sonne pas mal du tout (sur les cuivres par exemple). Deux paramètres 1) Mod Freq. (0,1 à 20 Hz) et Mod. Depth (0-100%). Je rappelle que tous les effets de 9 à 15 sont stéréo bien sûr..
  16.  Gate reverb : Exemple type d'utilisation du mode "Early Reflexions 2" (même paramètres, en augmentant la taille de la pièce (Room size) sur le type "Random", on obtient ici une réverbération (de très faible densité) s'arrêtant brutalement lorsque le nombre des premières réflexions est épuisé. A ne surtout pas confondre avec le programme "Reverb & gate" que nous vérons plus loin..
  17.  Reverse gate : Autre exemple, toujours à partir de "E.R. 2". Cette fois on utilise le type "Reverse" pour obtenir une réverb lue à l'envers.
  18.  ADR noise gate : Très sophistiquée, cette fonction est assez différente d'une simple Gate. Je m'explique. En effet 9 paramètres permettent d'obtenir divers effets: 1) Trig. Level (1 à 100%). Détermine le seuil de déclenchement (d'ouverture) de la gate. 2) Trig. DLY (de -100 à 100 ms) retarde l'ouverture de la gate par rapport à l'arrivée du signal d'entrée. Si le temps est négatif c'est le signal d'entrée qui est retardé, la gate (porte) peut alors s'ouvrir avant l'audition du signal. Astucieux, non? biggrin  3) Trig. MSK (Trigger Mask) de 5 à 32000ms. Empêche tout redéclenchement avant écoulement du temps programmé, soit 32 secondes maximum d'attente avant de réentendre le signal. 4) Attack (5ms à 32 secondes) détermine le temps que met la porte à s'ouvrir complètement depuis son déclenchement. Cela permet d'adoucir ou de supprimer le début des sons et donc de modifier totalement le caractère d'un instrument par exemple, en conjonction avec les paramètres suivant. 5) Decay (de 5ms à 32 secondes également) temps de déclin après ouverture complète de la porte et avant la phase "hold" (maintien). 6) Decay LVL (0 à 100%). Détermine le niveau du signal pendant la phase "hold". 7) Hold (de 1 à 30000ms) détermine le temps d'ouverture de la porte au niveau choisi par "Decay Level". 8) Release (de 5 à 32000ms) : temps de fermeture totale de la porte. Et enfin 9) MIDI Trig, (On, Off). lorsque le SPX 90 reçoit l'information "Key On" par son entrée MIDI, l'effet est déclenché (au lieu de l'être par le niveau du signal). Cela en fait un générateur d’enveloppe très précis et très intéressant. Le seul défaut constater est de ne pas détecter la disparition du signal à l'entrée audio ou "Key off" à l'entrée MIDI et de ne pas se réinitialiser à ces moments. On est donc contraint d'attendre le temps total de l'enveloppe programmée avant tout re-déclenchement cry . Même remarque en utilisation "Noise Gate", la porte ne se refreme pas en deçà d'un certain niveau de signal mais après un temps déterminé ce qui n'est pas toujours idéal, notamment si l'on veut s'en servir comme réducteur de bruit sur des signaux dont la durée est imprévisible..
  19.  Compressor : ici vous reprenez exactement les mêmes paramètres que pour le programme précédent et vous l’extrapolé en mode compresseur.. Comme pour le "Noise Gate", cet étonnant compresseur comporte aussi certaines restrictions, notamment en déclenchement MIDI..
  20.  Reverb & gate : A ne pas confondre avec "Gate reverb" (16), ce mode est bel et bien une réverbération similaire à celle des programmes 1, 2, 3 et 4, adjointe d'une porte traditionnelle. C'est à dire qu'au delà d'un certain seuil de déclenchement ici déterminé par "Trg Level", le signal est réverbéré pendant le temps fixé par le paramètre "Hold" ; ce temps écoulé, si l'effet n'est pas redéclenché par le signal, la porte se ferme en un temps déterminé par le paramètre "Release", l'effet (ouverture de la porte) peut être aussi déclenché via MIDI. Les applications sont multiples et l'on pense immédiatement à de violents effets sur une batterie, par exemple ; seuls les accents sont réverbérés et ainsi "épaissis" par une réverbération chutant brutalement..
  21.  Pitch change A : "Harmonizer".. mais comme nous sommes en France, le terme de translateur de sons ou de transposition des hauteurs, appelez ça comme vous voulez est plus approprié.. C'est à mon avis une des plus grandes réussites de cette bécane, surtout dans cette gamme. Le mode A permet de transposer par demi-tons ("pitch" -12 à +12) sur + ou - une octave, et par centième de demi-tons ("fine" -100 à +100), de retarder cet effet de 0,1 à 400ms, de réinjecter le son transposé à l'entrée (il sera donc à nouveau altéré) par une fonction "feed-back gain", et suprême raffinement pour une machine de cet âge, de commander cette transposition par tout clavier MIDI. La paramètre "base key" (C1 à C6) permet de décider à quel endroit du clavier intervient la transposition.. 
  22.  Pitch change B : le mode B offre deux transpositions différentes, mélangées sur deux sorties. En contrepartie, il n'est pas possible de les réinjecter sur elles-même..
  23.  Pitch change C : Identique au mode "B", mais chaque transposition sort sur un canal (gauche et droit). En plus des altérations de hauteur permettant toutes sortes d'effets polyphoniques, le mode "pitch change" offre bien d'autres possibilités : le mode "A" par exemple permet, gràce à sa réinjection, de saisissants "flangings" (bien plus proche d'un "vrai" flange que les programmes 9 et 10). Et le mode "C", stéréophonique, donne avec la mémoire 23 un bel exemple d'effet "chorus", le signal n'étant transposé que de + et - 8 centièmes sur chaque canal..
  24.  Pitch change D : rigoureusement identique au "A" (21)
  25.  Freeze : Voici la fonction échantillonneur.. Je ne vais pas trop m'éterniser car cet effet est plutôt à ranger dans la catégorie "épatez vos amis.." ou "en plus ça fait ça.."
  26.  Freeze B : la même chose avec un son qui là, est lu en boucle contrairement au "Freeze A".. Le temps de l'échantillon est comme pour le précédent de 500ms..
  27.  Auto pan : Ce programme de panoramique automatique est variable sur trois paramètres ; 1) vitesse de balayage, 2) direction (de gauche à droite, de droite à gauche, ou alternativement) et 3) d'amplitude (0 à 100%)
  28.  Triggered pan : Comme le précédent, mais déclenché seulement à un certain seuil de signal, ici il y a donc tout la cohorte des "trigger level", "trigger delays", "trigger mask" etc.. et le "MIDI trigger", permettant de choisir au bout de combien de temps se déclenche l'effet, au bout de combien de temps il peut à nouveau se déclencher, pendant combien de temps et doit-il se déclencher en cas de pluie et à quelle heure se croiseront  ces deux trains sachant que B est parti avec 32000ms de retard (à cause de l'impitoyable "Trigger mask", recherché par toutes les polices du monde)? Alors une idée? mrgreen 
  29.  Delay vibrato : Ce programme donne la possibilité d'ajouter un vibrato retardé à pratiquement n'importe quel son ou instrument.. C'est pas très clair hein.. En fait cet effet simule le jeu d'un instrument, cette fonction n'altère la hauteur du son que progressivement et après un certain temps. Ici 6 paramètres permettent de modifier ce programme : 1) Trg. level, régle le seuil de déclenchement. 2) Vib. Dly (1 à 30000ms) détermine le temps d'apparition de l'effet. 3) Vib. rise time, détermine le temps que met le vibrato pour atteindre son amplitude nominale. 4) Vib. frequency, (de 0,1 à 20Hz) viteese du dit vibrato. 5) Vib. Depth, amplitude du vibrato (en pourcentage). 6) Midi Trig. (On, Off), sur "on", le déclenchement de l'effet est opéré par le signal "Key on".
  30.  Parametric EQ : Ultime gâterie de cette petite machine, un égaliseur paramètrique comportant 2 bandes à 3 paramètres, flanquées d'un passe-haut et d'un passe-bas..                          
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail