Apple Mac Pro 2013
+
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Commentaires sur la news : Apple à dévoilé le nouveau Mac Pro

 
AuteursMessages

paradies

offline
paradies
1666 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 2 405

321 Posté le 25/10/2013 à 19:11:30
Citation :
Est-ce qu'il est suffisant pour de la musique? Clairement NON! Et c'est pour ça que je ne l'utilise pas pour ça
C'est ce qui ma induit en erreur ! c'est sur que de manière autonome pour gérer les banques de samples, instruments et effets c'est pas le plus puissant aujourdhui ;)

F.B.2018

 

 

c_planet

offline
c_planet
827 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 169

322 Posté le 29/11/2013 à 19:23:46
Hello, j'avais oublié ce topic, j'avais pourtant des exemples en tête sur comment mettre en scène encore plus de puissance de création.

Citation de Spidouz :

Donc oui, on cherche toujours à avoir plus aujourd'hui, car il y a un réel bénéfice sonore. Mais tôt ou tard, cette course à la puissance ne sera plus nécessaire (en tout cas pour le monde de l'audio).


Je vois pourtant des domaines où rien n'est encore sur le point d'être achevé en musique et qui probablement vont demander des puissances démesurées si on prend nos pc maison comme références.

par exemple, la virtualisation du chanteur. J'imagine que si rien ne transparait vraiment en ce sens dans les productions (de qualité) actuelles, c'est qu'on est très loin de maitriser cette avancée et que tout le monde est limité par de la copie analogique d'une source biologique.

l'enregistrement analogique aussi pourrait être révolutionné par la déconvolution (je connais pas le terme). Avec des algorithmes et des puissances qui pourraient apparaitre dans X générations, on pourrait imaginer qu'il ne soit plus obligatoire pour enregistrer un groupe de passer les membres un par un dans des cabines de studio professionnel avec des micros professionnels. il suffirait d'enregistrer tout le monde en condition live dans un local lambda, juste une grosse valise de micro standard. Et une fois en boite, les algo nettoient tout les polluants sonore sur chaque piste à la perfection. ensuite en deux click les micros de chacun changent de modèle et de posiition, et on repart sur des ir standard pour modeler la prise de chacun.


Citation de Spidouz :
Et pour ce qui est des sons en situation live, le soucis n'est pas trop au niveau des sons proprement dit, mais bel et bien de leur système de diffusion. Lorsqu'on écoute sur un CD, le son d'un piano enregistré en studio, on l'entends via le choix des micros, leur positionnement, le type de préampli, etc... Donc une "image sonore" très limitée par rapport au son que l'on peut entendre lorsqu'on est dans la même pièce (idem avec des amplis de guitare par exemple). Même si l'on venait à mettre des micro à 360° autour du piano pour capturer toutes les nuances sous tous les angles, il faudrait ensuite un système de diffusion adéquate... ce qui n'est jamais le cas.

Voilà aussi pourquoi les instruments "nobles" ont encore de beau jour devant eux pour les situations "live".


tu lis dans mes pensées, c'était mon 3eme exemple.

Mais à noter que ce n'est pas spécialement un atout, c'est von karajan qui déplorait qu'il ne puisse exister une salle au monde offrant à seulement trois auditeurs exactement le même rendu acoustique.

Cependant pour reproduire l’interaction entre la source et la position, le déplacement de l'auditeur, il suffit d'avoir les bons algo et un système de localisation de ses deux oreilles. ça arrivera probablement un jour.

Citation de Spidouz :

L'exemple avec le C64 est très bon d'ailleurs. Car si le but recherché est d'imprimer une page avec la lettre A avec la font Arial, taille 12 (et même en gras et souligné tant qu'à faire). On pouvait le faire très bien avec le C64 et obtenir exactement le même résultat qu'avec la toute dernière version de Word sur un super ordi dernier cri. Car la font Arial, la taille 12, le gras, souligné... n'a pas évolué. Au pire, la qualité de l'imprimante a évolué et peut à présent faire une lettre bien plus nette... mais cela s'arrête là. Tous le reste ensuite, c'est de l'ergonomie, des fonctionnalités, etc... mais cela n'a aucun lien avec la qualité de la lettre à imprimer.


je vois les choses autrement, le contenu de la lettre est intrinsèquement liée à l'ergonomie, les fonctionnalité, etc.

par exemple, si tu as un dictionnaire des synonymes au bout du click souris, ton roman ne sera probablement pas la copie 100% conforme de celui qu'il aurait été si tu devais feuilleté un dico papier. un mot entrainant un autre ça peut jouer énormément.

pareil pour la musique, avant la virtualisation crédible, ça devait pas mal rebuter l'amateur producteur de mettre un piano à queue dans sa production. ou de faire venir un minibus de cuivres pour jouer 7 secondes dans une partie.

Spidouz

offline
Spidouz
2069 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 84

323 Posté le 29/11/2013 à 23:36:35
Citation de c_planet :
Je vois pourtant des domaines où rien n'est encore sur le point d'être achevé en musique et qui probablement vont demander des puissances démesurées si on prend nos pc maison comme références.

par exemple, la virtualisation du chanteur. J'imagine que si rien ne transparait vraiment en ce sens dans les productions (de qualité) actuelles, c'est qu'on est très loin de maitriser cette avancée et que tout le monde est limité par de la copie analogique d'une source biologique.


Je ne reprends pas tous ton commentaire mais juste cette partie, mais dans l'ensemble je suis parfaitement d'accord avec ce que tu dis.
Et ton exemple ici est bon, en effet les "cordes" (dont les cordes vocales, mais également les guitares, les violons, etc...) manquent encore de réalismes. Et pour atteindre ce réalisme, on va probablement devoir nécéssiter encore plus de puissance.

Mais on peut déjà constater des débuts dans ce domaine... les violons sont de plus en plus crédibles (à écouter la démo de chez Embertone par exemple) et les pour les voix, Yamaha bossent depuis des années déjà sur leur Vocaloid. Certes c'est pas encore génial, tout comme l'était le piano du M1 par exemple par rapport à ce qui se fait aujourd'hui.

Toutefois, la puissance évolue de manière exponentielle, donc les avancées se font de manière de plus en plus rapide et radicale. C'est d'ailleurs un sujet qui a été évoqué par Ray Kurzweil dans sa théorie sur la singularité technologique (qui devrait arriver entre 2020 pour les experts optimistes et 2100 pour les pessimistes... avec 2050 pour moyenne en général). Voilà en gros mon "tôt" ou "tard" que j'évoque.

Par rapport à l'existence de la musique (qui date de la préhistoire), c'est rien et très proche, suffisamment proche pour que la plupart d'entre nous puisse avoir des chances d'en voir la couleur. Ce n'est donc pas si loin que ça et dans certains domaines, on commence déjà à voir les premiers signes.

A suivre...

Mon excuse à deux balles: .45ACP & 7.62x39mm

Ad Astra, Per Aspera...

Spidouz

offline
Spidouz
2069 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 84

324 Posté le 29/11/2013 à 23:47:40
PS: une démo sur la dernière version de Vocaloid (qui avait été annoncée dernièrement sur AF):



Comme dit, ce n'est pas encore parfait, loin de là... mais bon, c'est un début ;)

Mon excuse à deux balles: .45ACP & 7.62x39mm

Ad Astra, Per Aspera...

c_planet

offline
c_planet
827 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 169

325 Posté le 04/12/2013 à 02:42:21
j'aurais dit "c'est un début" tout court :-D

>Spidouz,

pour l'exemple que tu n'as pas trop compris. c'est probablement celui qui parle de se passer de studio pour enregistrer.

je vais tenter une autre approche...

maintenant, il existe des softs qui permettent sur une piste de voix enregistrée de supprimer la reverb existante qui est normalement imbriquée dans le dry du chant (pour en remettre une autre logiquement). je pense que ça marche moyennement mais c'est l'idée.

maintenant imaginons cette techno hyper au point dans 5-6 ans. Avec encore un meilleur résultat si le soft peut pré-analyser acoustiquement le local où à lieu l'enregistrement.

on peut penser alors qu'un jour béni, on pourra complexifier le nettoyage et le nombre d'instruments à nettoyer.

le soft pourrait analyser le local de répet de popol, et via les interactions entre toutes les prises de son simultanées nettoyer très efficacement l'enregistrement multipiste en condition repét (en condition live c'est encore autrement plus compliqué, oublions).

le nettoyage pourrait même concerner le type de micro utilisé, voir son placement, et y subsister une ir de micro très haut de gamme (comme le fait twonotes sur des signaux di guitare, avec ses torpedo).

c'est tellement éloigné de ce qui est possible de faire maintenant, que j'imagine que cela demandera énormément plus de puissance que les pc actuels, mais si ces outils réussissent à intéresser les amateurs, ou plus, tout au long de leurs évolutions on aura révolutionné la manière d'enregistrer qui n'a pas changé depuis l'apparition des rouleaux de cire :bravo: (d'où cette réflexion, puisqu'on avait parlé du fait qu'en mao il n'y avait plus grand chose à révolutionner ... ouf, je suis retombé sur mes pas :mdr:)

paradies

offline
paradies
1666 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 2 405

326 Posté le 04/12/2013 à 10:51:51
Citation :
c'est tellement éloigné de ce qui est possible de faire maintenant, que j'imagine que cela demandera énormément plus de puissance que les pc actuels
Et aprés ? on est arrivé actuellement à faire l'essentiel et même plus avec un ordinateur. Tout le reste est à classer entre inutile et luxueux gadget...Sauf bien sur si on considère que la musique doit être composée et enregistrée automatiquement. Plus il y aura d'algorithmes plus on aura de la musique uniformisé...quel ennui ! Les nouveaux macs apportent à mon sens (et apporteront) une meilleure integration audio par rapport à la vidéo, car c'ets en film que la puissance de calcul sera requise (3d, super mega HD que je te compte les poils avec) Mais en musique, c'est une création de besoin pour pousser à la consommation.

F.B.2018

 

 

karlos73

offline
karlos73
4395 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 300

327 Posté le 04/12/2013 à 13:11:10
Clair, créer un chanteur virtuel (beurk!) ou enregistrer une répète automatiquement avec un son impeccable, c'est pas des trucs fondamentaux.
Déjà le seul chanteur virtuel qui soit valable artistiquement c'est celui qui possède justement une voie imparfaite, robotique, où on joue clairement l'idée du robot qui chante, après c'est un gadget de home studiste solitaire qui veut faire chanter Céline Dion... Ensuite une répète et une carte son de 8 ou 16 entrées permet déjà d'enregistrer sa prestation proprement sans trop de difficultées, alors oui on peut faire encore plus simple...https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

paradies

offline
paradies
1666 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 2 405

328 Posté le 04/12/2013 à 14:05:46
Ben aprés si on n'est déjà pas foutus d enregistrer une repete correctement avec le materiel a disposition a l heure actuelle, faut essayer plutot la poterie. Et si on n est pas capable d être satisfait du materiel actuel, c est qu on ne sait pas l'utiliser et on ne saura pas plus utiliser les nouvelles capacités de calcul. Pour la difference de prix entre un mac mini et un mac pro, je prefere payer 15 séances a une chanteuse, chacun son trip. Y en a aussi qui préfèrent les poupées gonflables...:mdr: ce nouveau mac pro a plus que ce qu il faut pour la musique...le reste sera surement passionant d'un point de gu intellectuel, mais bon franchement, je m'éclate plus avec une tr et un atari qu avec les instrus virtuels ( qui eux ont une belle invention faut le reconnaitre)

F.B.2018

 

 

[ Dernière édition du message le 04/12/2013 à 14:09:32 ]

Spidouz

offline
Spidouz
2069 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 84

329 Posté le 04/12/2013 à 17:34:27
@C_Planet: Je pense que tu ne m'as pas compris (ou je me suis mal exprimé, c'est possible aussi). Je vais tenté d'éclaircir mes propos.

Il fut un temps où le seul moyen d'écouter de la musique classique c'était d'aller dans un opéra et écouter un orchestre symphonique en direct. Quand est arrivé l'enregistrement, c'était enfin possible de le faire de chez soi. Cela a changé radicalement la façon d'écouter et donc de jouer la musique. Quand Les Paul a inventé l'enregistrement multipistes, il était possible d'enregistrer les musiciens un par un, et non plus en situation "live" uniquement. Cela a ouvert la porte a des nouvelles choses et même des styles musicaux nouveaux. Quand Roger Linn a inventé la MPC et qu'il était possible d'enregistrer des échantillons et de les jouer directement à partir de bouton/pad que l'on presse, cela a donné naissance à de nouveau style musicaux. A présent que l'on a des outils de retouche (Vocalign, Melodyne et le plus connu Autotune), les chanteurs ne sont même plus obligé de savoir chanté juste. Aujourd'hui que l'on peut avoir tout type d'instruments virtuels à partir de son laptop, cela donne également naissance à de nouvelle façon de faire et d'écouter de la musique. Etc, etc...

Que l'on aime ou que l'on aime pas (là n'est pas le problème), les évolutions technologiques ont changées la musique, la façon dont on la joue, qu'on l'enregistre et même qu'on l'écoute. Et il ne fait aucun doute que les évolutions n'ont pas fini... Le fait que l'on puisse se passer de studio est probablement une direction future. Des outils comme VST Connect, OhmStudio, etc... peuvent en être des outils le permettant.

Est-ce que cela veut dire alors qu'il n'y aura à l'avenir plus du tous d'orchestres symphoniques, de chanteur, de studio, etc... NON. Mais leur usage sera différent de ce que l'on connait "aujourd'hui", tel que leurs usages étaient différent il y a 10, 20, 30 ou 50 ans.

L'un des points que l'on peut voir n'est pas trop sur le fait de "déreverber" (j'ai pas trouvé d'autre mot), ou encore de changer l'IR d'un micro (ça existe déjà d'ailleurs, c'est pas top, mais y'a déjà des débuts de ça). Ce que l'on peut constater est plutôt de remplacer pleinement. Lorsqu'on utilise un Kemper, Axe-FX, Torpedo ou tout autre plugins d'ampli guitare (Guitar Rig, Amplitude, etc...), on ne cherche pas à enregistrer une guitare via un ampli médiocre et le remplacer par un meilleur son, mais simplement avoir directement l'ampli (cabinet, micro, etc...).

Lorsqu'on utilise BFD, Superior Drummer, Ocean Way Drums, etc... on ne cherche pas à enregistrer une batterie dans un garage et remplacer le son (même si on peut le faire avec les outils de remplacement), on remplace tout simplement l'instrument.

Donc quand j'évoque le principe des cordes vocales, l'idée n'est pas uniquement lié dans le traitement, mais dans le concept de "remplacer le chanteur". Rien ne nous dit qu'à l'avenir, il ne nous suffira pas de chanter vaguement les mots et la mélodie qu'on désire (avec le micro embarqué de notre laptop, tablette ou même smartphone) et que cela analysé et converti en une ligne de chant qui pourra alors être "jouée" avec une version virtuelle des chanteurs de notre choix. Tu créer une musique et tu veux qu'elle soit chantée par Céline Dion, tu achèteras juste le pack "Céline Dion" et tu auras alors l'ensemble des imperfections de cette chanteuse virtuelle. Cela parait fou, voir inutile à certains, je peux le concevoir, mais comme cela l'était surement il y a quelques années vis à vis du fait d'avoir un orchestre symphonique virtuel, ou une boite à rythme, une simulation d'ampli, ou que sais-je encore...

Autre exemple, si l'on regarde Terminator 4, on y voit un Schwartzy tout beau, tout neuf et tout jeune... qui a en fait été réalisé en 3D à partir de photo qui avait été prise pour la réalisation de Terminator 2. On applique alors une texture graphique sur des modèles 3D... comme on pourrait surement appliquer une texture "vocale" à un modèle déterminée par l'IA. Cela parait fou et je n'ai d'ailleurs aucune idée si c'est possible ou non, c'est juste un exemple (même grotesque) pour illustrer mes propos dans le sens où à l'avenir on en arrivera peut-être même à "remplacer" ce que l'on pourrait considérer comme irremplaçable aujourd'hui (le chanteur).

Et il n'y a aucun doute que pour arriver à cela, oui il faudra certainement beaucoup de puissance, une puissance que l'on ne dispose pas encore aujourd'hui. Mais comme dit, ce n'est qu'un début, mais la puisse progresse de manière exponentielle, ce n'est donc qu'une histoire de temps.

Toutefois, pour tous ceux qui font de la musique à la méthode "d'aujourd'hui", l'ordinateur arrive bientôt à maturité pour répondre aux besoins. Tout comme une guitare Fender Strat ou Les Paul des années 60 correspond très bien aux besoins et qu'il n'y a eu que très peu d'évolution dans ce domaine depuis. Certes il y a des guitares 7 ou 8 cordes, des systèmes d'accordage automatique, des micro piezo et conversion midi, etc... Mais pour celui qui cherche une guitare électrique, un modèle des années 60 correspond aux besoins.

L'ensemble de ces instruments "nobles" n'ont alors pas ou peu évolué depuis plusieurs années (on voit rarement des news régulières pour des meilleurs violons que des Stradivarius, ou des meilleurs piano qu'un Steinway, Bosendorfer, etc...). Car ils ont atteint une certaine maturité technologique. Il y a encore des évolutions, mais rien de radicale qui puisse donner l'envie et le besoin d'en changer tous les 2 ans ;)

Il ne fait alors aucun doute (à mon avis), que l'informatique et la musique associée à l'informatique (MAO) arrivera alors à une certaine maturité technologique tôt ou tard... Dans combien de temps? Je l'ignore, je ne suis pas Nostradamus, mais la seule chose que je sache à ce jour c'est que cela dépendra alors juste de ce que l'on désirera faire avec et donc du niveau d'exigence de chacun.

Celui qui cherche juste à faire du Midi, pouvait déjà être satisfait avec un Atari il y a 20 ans. Celui qui cherche à enregistrer de l'audio peut être satisfait avec ce que l'on a déjà aujourd'hui. Celui qui voudra des instruments virtuels cherchera encore aujourd'hui à avoir plus de puissance et des instruments encore plus réaliste... et celui qui voudra un chanteur virtuel devra encore probablement attendre quelques années...

Mais tôt ou tard, cela arrivera. Et sur l'échelle de l'existence de la musique, on peut dire que c'est très proche (d'autant plus que nous aurons probablement la chance de pouvoir l'observer). Voilà pourquoi le marché de la musique est aujourd'hui dans tous ces états. Car les répercutions sont très complexes (et il me faudrait plus d'un post pour les lister, mais ce n'est pas le débat).

Donc, profitons juste des bénéfices que nous pouvons tous en tirer... et n'oublions pas l'essentiel: faire de la musique, c'est des émotions et le partage de celles ci ;)

My 2 cents

Mon excuse à deux balles: .45ACP & 7.62x39mm

Ad Astra, Per Aspera...

karlos73

offline
karlos73
4395 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 300

330 Posté le 04/12/2013 à 23:52:19
En tous cas ce qui est sûr c'est que malgré les évolutions technologiques, l'évolution artistique aurait tendance à lorgner vers le passer, paradoxe?
Revenir en haut de la page