Mooer Green Mile
+
Mooer Green Mile
albou 10/01/2020

Mooer Green Mile : l'avis de albou

« Sympa mais dispensable »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'ai acheté cette pédale il y a un mois et je suis encore partagé. C'est un drive classique vol/tone/drive avec un switch en plus qui propose deux modes : hot et warm (chaud et ... chaud). La pédale a l'air solide, les jacks, l'alim et les switchs ne bougent pas, cela dit les mini-potards font moins solide que le reste. La taille est appréciable lorsqu'on veut économiser de la place sur son pedalboard mais empêche de loger une pile, il faut se rabattre sur une alim.

Je m'en sert avec une Epiphone the Dot et un Marshall Origins 5C, donc plutôt vieille école et j'ai assez vite compris que cette pédale ne me convenait pas. Alors que la concurrence s'acharne à créer l'overdrive la plus transparente possible, eux débarquent avec leurs gros sabots en proposant deux sons avec des grains très marqués et qui transforment celui de base :bravo: Jusque là, c'est une question de goût : la pédale est faite ainsi libre à chacun d'aimer ou non. Il est à noter qu'elle ne souffle quasiment pas même avec le drive à fond, contrairement à certaines autres pédales plus chères qui soufflaient avant d'être arrivées au maximum de leur capacité. Un très bon point.

Parlons du son. Comme je l'ai dit ce sont deux sons avec un grain très marqué qui a tendance à réduire la sensation de dynamique d'un ampli à lampes et à compresser le son général. C'est difficile à expliquer mais les réglages de l'ampli semblent être mis au second plan, ils n'ont plus le même effet sur le son général. A côté de ça, les réglages sont assez progressifs, on peut passer par plusieurs nuances de saturation et un tone efficace et qui s'arrête avant les extrêmes que personne n'utilise, par contre un truc assez lourdingue : le mode hot est 20 à 30% plus fort que warm. On est donc obligé de se pencher à chaque changement pour tout remettre à plat.
* Le mode hot a un son plus doux avec moins de gain, plus chargé en basses.
* Le mode warm a un son plus agressif, une plus grande réserve de gain et plus présent dans les aigus et hauts mediums. Très bien pour le jeu en powerchords.

Pour résumer mon avis en matière de son, il est partagé : l'esprit des drives est très cool et y'a moyen de s'amuser avec par exemple un petit crunch en hot pour le blues c'est top, ou bien un bon drive couillu sur le mode warm avec un léger larsen en fin d'accord. Malheureusement, il y a cette impression de son "fermé" qui ne permet pas d'apprécier les sons à leur juste valeur, et lorsqu'on monte le drive un peu trop, ça commence à baver et c'est moche.

En conclusion, une pédale solide avec de bonnes idées mais à essayer si possible, et sur son propre matos dans l'idéal à cause de ses particularités.