elcascador 28/10/2005

SPL Gain Station 1 : l'avis de elcascador

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais
Modules: sélecteur d'impédance, transformateur d'entrée Lundhal en option, filtre HP débrayable, préamp discret, préamp à lampe débrayable, compresseur/limiteur débrayable, peak limiteur débrayable, transformateur Lundhal en option.

entrées XLR, jack instrument, spdif parallèle en option

sorties XLR, jack, spdif en option

Bref, tout ce qu'il faut pour faire de le prise de son sérieuse.

UTILISATION

Utilisation très intuitive.

Manuel clair et complet.

QUALITÉ SONORE

Ahh... le principal.

C'est tout simplement dément.

Le son preamplifié est, au choix, très transparent ou très coloré. Selon les prises de son, on pousse plus ou moins le module à lampe, et le son prend alors une forme très variable.

L'impédance d'entrée a une incidence discrète mais intéressante sur le son ; en gros, les extrèmes-aigus sont plus ou moins mis en avant.

Sans l'étage lampe (transistor seul), on a affaire à un son très, mais alors très droit. Bande passante 1 à 200 000 Hz ^^. Pas de distortion harmonique significative. De plus, les transitoires sont tellement bien reproduites qu'on se gratte parfois la tête... C'est un peu surréel, tellement c'est claquant et propre à la fois. Merci la suralimentation J'ai redécouvert mon NT1 que je pensais trop crado. Finallement avec le SPL aux fesses il s'en sort plutôt pas mal! Bon, un petit C414 serait sans doute pas un luxe, mais bon...

Quand on branche le module à lampe, les medium s'épaississent, les aigus deviennent feutrés, les graves grondent doucement. La bande passante rétrécie un chouilla (à peine, hein... on passe d'une bande passante obscène à une bande passante "audible et naturelle"). La saturation proprement dite est très progressive et magnifie un micro sec ou trop aigu (comme mon NT1...). Les voix sans grande classe (la mienne par exemple) passent beaucoup mieux... C'est de la triche mais c'est drôlement efficace. Peut-être que les belles voix sont mieux reproduites sans l'étage à lampe.

Le compresseur/limiteur de sortie est très excitant. Peu de réglages, mais un gros feeling et un fonctionnement instinctif. Il n'est enclenché qu'avec l'étage à lampe, d'ailleurs l'objectif est un peu le même: grossir le son sans le salir.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis quelques mois. J'ai beaucoup hésité avant de l'acheter, j'ai failli prendre un UA M610, mais je voulais de la polyvalence. Je pense avoir fait le bon choix.

J'adore le concept "boîte à prise de son" pour homestudio. Preamp multiforme + compresseur intuitif. J'ai jamais été fan des EQ à la prise, d'où l'intérêt pour moi du Gainstation. De plus, mieux qu'un EQ, on dispose de deux moyens originaux pour modifier le timbre: impédance d'entrée qui joue subtilement sur les aigus et lampe qui gonfle progressivement les mediums.
On passe aisément d'un son "haute impédance + transitor = net, clair et précis comme du cristal"
à un son "basse impédance + lampe à 12dB = moelleux, doux et musical"
à "haute impédance + lampe à 24dB + compresseur à fond = présent, chaud et vibrant" sans rien perdre de la patate démente de l'appareil.

En fait, le Gainstation est, au choix, invisible ou ronronnant.

Pour la basse électrique, en DI, ça avoine comme jamais. La bande passante dans les graves est abyssale et on peut pousser la lampe et le limiteur bien à fond. Pour la guitare électrique, je m'en sers pour attaquer Guitar Rig ; ça change TOUT! J'étais pas trop fan de ce plug, mais avec le Gainstation en entrée, le son, de bof, devient proprement fabuleux.

Rapport qualité/prix. Qualité haut de gamme, prix moyen de gamme. Le rapport est donc plutôt bon, si l'on compare à, entre autres, Presonus (moins cher et bcp moins bien), UA (du caractère, mais cher), GML, Neve et API (hors de prix).

Dans cette gamme de prix et avec mes exigences, je ne connais pas mieux. La qualité du son clean ne peut pas être dépassée sans sauter à un niveau de prix considérablement plus élevé. En bonus, on a en plus l'étage à lampe et le compresseur qui est loin d'être un gadget.