kosmix 05/08/2019

Pioneer Toraiz AS-1 : l'avis de kosmix

« Dave Smith sors de cette boîte ! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Bonjour, je rédige cet avis suite à la demande d'un AFien. Sachant que j'ai acquis ce synthé assez récemment (il y a quelques mois) et que je ne l'ai pas encore exploité à son potentiel maximal mais je peux toutefois vous en dire quelques mots à partir de ma petite expérience, sachant que la machine n'est pas hyper-complexe non plus.

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
Musique électronique (EDM, trance-Goa) dans mon home-studio. Séquencé (comme toutes mes nombreuses autres machines) par une Rm1x (live) ou Cubase (prod).

Vous semble-t-il solide et bien fini ?
Absolument. Pour l'avoir démonté intégralement je peux vous confirmer que la construction est très sérieuse. Rien à dire de ce côté là. Mes remarques seront plutôt d'ordre esthétique : en effet personnellement je déteste le design et la couleur choisis par Pioneer pour cette gamme Toraiz de "matos DJ". C'en était à un point où cette apparence rebutante m'a psychologiquement bloqué au point de fabriquer un boîtier DIY* pour cette super machine. Alors bon oui clairement c'est idiot mais ce look DJ m'aurait dégoûté de ce superbe instrument, il y a des choses qui ne se contrôlent pas et je tiens à préciser que c'est la seule fois que ce genre de chose me soit arrivé.
*voir les photos

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
Eh bien oui, complètement, malgré ce qui a pu être dit sur son "ergonomie désastreuse" et son "utilisation laborieuse" en fait il n'en est rien. Certes les contrôles directs en façade sont peu nombreux (filtres, enveloppes, et LFO) mais la navigation dans les menus (très linéaires avec un seul encodeur) et l'édition des paramètres (avec un autre encodeur) se prend en main très rapidement pour peu que l'on mémorise l'ordre des sections (VCO/Mixer/Filters/Env/LFO/Mods/FX etc. et autres paramètres Aftertouch/Arpegiateur/Sequencer etc.) un peu comme sur un Shruthi sauf qu'ici on n'édite qu'un seul paramètre à la fois. La sélection des patches/banques se fait par un troisième encodeur lui aussi "exponentiel" c'est à dire sensible à la vitesse/accélération.
Donc bien-sûr on aurait espéré un panneau de potards complet comme le Prophet-6 mais on sait très bien que le prix et l'encombrement n'auraient pas été les mêmes. L'intérêt de ce synthé est d'avoir une voix de Prophet-6 pour un prix abordable. Dans cette optique Pioneer a rebadgé l'électronique dans un boîtier "DJ" de la série Toraiz (je ne reviendrait pas sur ce que j'en pense) avec un panneau de contrôle minimum. Alors oui ça peut être frustrant mais je vous rappelle qu'on a ici une sorte de Prophet-1 c'est-à-dire une voix de Prophet-6 du génial Dave Smith qui a repris sa marque originelle Sequential.
Mes réserves quant à cette interface sont les suivantes : pas de potard pour la résonance du HPF (mais bon ce n'est pas très grave, j'y reviendrai), les deux potards d'enveloppes (attack + decay/release) qui contrôlent filtre et VCA simultanément c'est très (trop ?) simpliste et enfin le plus agaçant pour moi c'est le potard du LFO (vitesse et intensité avec le bouton shift) qui n'est pas un potard mais un encodeur. Pour moi c'est un défaut assez grave d'autant plus que les valeurs allant jusqu'à 255 on est souvent obligé de tourner le bouton plusieurs fois. Dommage.
Une dernière chose concernant les commandes : on peut bien-sûr éditer l'AS-1 avec un logiciel sur ordi (SoundTower ou CodeKnobs), les fous du sound design pourront ainsi plonger en profondeur dans les entrailles de la bête avec une interface complète, même si pour ma part je considère qu'il est tout à fait possible d'éditer les sons depuis le synthé lui-même. Son écran est certes petit (mais pas autant que celui minuscule du MicroFreak) mais très lisible. Le contrôle externe se fait via CC (mais leur nombre est très restreint) ou NRPN. Pour cette dernière méthode sachez que tous les paramètres peuvent être reçus/transmis mais malheureusement pour moi leur programmation est problématique dans la mesure où la plupart des paramètres utilisent des valeurs supérieures à 128 (qui est la valeur maximale en MIDI "standard"). Du coup je galère à programmer mon Control Freak Live que je destinais justement à l'AS-1. Ça c'est problématique pour mon usage personnel mais je planche encore sur le sujet : https://fr.audiofanzine.com/autre-surface-de-controle/kenton/Control-Freak-Live/forums/t.695018,nrpn-avec-valeurs-superieures-a-128.html
Si quelqu'un peut trouver une solution à mon problème je lui en serai éternellement reconnaissant :bravo:

Quel est votre avis sur le son de manière globale ?
Bon ben là c'est très simple : le son est ÉNORME ! ! ! :8O:
Grosse patate, son puissant et charpenté, équilibré et précis, remplissant la totalité du spectre sonore. On est sur un son moderne que je définirais comme claquant mais on peut sans problème taper dans le "vintage" et la rondeur pour peu que l'on sache utiliser la machine et tous ses paramètres (slop pour l'instabilité des VCO).
Bien-sûr si on achète ce synthé c'est parce qu'on n'a pas les moyens d'acheter le Prophet-6 (c'est mon cas) ou parce qu'un mono suffit à notre utilisation. En gros on a ici une voix de Prophet-6 et tout ce qui va avec cet excellent synthé : 2 VCO + Sub + noise, LPF + HPF en série, 2 enveloppes, 1 LFO, modulations, effets, arpégiateur et séquencer.
Les VCO proposent des ondes continues Tri/Saw/Square avec PW/PWM accordables et désaccordables sur 9 octaves avec synchro, le LPF est absolument merveilleux, petit bémol sur la résonance du HPF qui manque de mordant (on est loin d'un MS20). Les 2 effets (numériques mais débrayables) sont très bons : BBD/disto/ring mod et chorus/phaser. L'absence de réverbe peut-être compensée par un réglage de BBD très court mais bien-sûr un effet externe sera préférable.
En conclusion on a donc un son haut-de-gamme avec ce petit AS-1. A noter que la sortie audio est très élevée et sans souffle.

Que pensez-vous des sons d’usine ?
Ils sont très nombreux (495 presets + 495 user) et de très bonne facture. Il y a de tout, pour tous les goûts (attention on reste dans l'électro hein, ne cherchez pas des pianos acoustiques ou des sons "réalistes") et tous les types (lead, bass, brass, pad, string, FX etc.) et tout est exploitable. C'est bien simple, avec ce synthé tout sonne. Les séquences sont également très bien même si pour ma part j'utilise un séquencer externe.
Les modulations permettent donc une très grande variété sonore et comme ce synthé a un son de ouf, tout sonne direct "in you face" :bave:

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Comme dit précédemment pour le sound design pur on préférera travailler sur ordi avec un éditeur dédié, même si techniquement tout est faisable avec les menus du synthé. Les habitués de la synthèse soustractive ne seront pas dépaysés, d'autant qu'on a ici un synthé plutôt dans l'esprit "simple et efficace". Toutefois son architecture permet une très large variété de sons. L'implémentation MIDI est complète via les NRPN même si pour mon cas personnel avec un contrôleur hardware je suis actuellement limité :-(

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
Les plus :
+ Le son ! Le Son ! Le son !
+ Le prix abordable pour une voix du superbe Sequential Prophet-6
+ L'ergonomie et la simplicité malgré le panneau de commandes minimaliste
+ Les effets intégrés
+ L'implémentation MIDI complète
+ La qualité de fabrication

Les moins :
- Pas de potard de résonance pour le HPF (et cette dernière trop timide)
- Encodeur pour le LFO
- Potards d'enveloppes : bof bof
- Programmation des NRPN problématique pour mon usage (valeurs supérieures à 128)
- L'aspect "DJ" et les couleurs de cette gamme Toraiz très très laide

Edit (07/08/2019)
Harry du support technique de Kenton (un grand merci à lui !) m'a très gentiment expliqué comment programmer le Control Freak Live pour piloter l'AS-1 avec des NRPN dont les valeurs sont supérieures à 128. Du coup avec ce contrôleur dédié il sera bien plus agréable de tweaker le synthé avec des potards plutôt qu'avec les encodeurs et l'écran.

Photos liées à cet avis

photo