Sebounet 21/12/2019

E-MU Proteus 2000 : l'avis de Sebounet

« Le généraliste ultime »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Avec le Proteus 2000, j'ai dû revoir ma plage de dynamique d'enregistrement: il va plus haut, et beaucoup plus bas, et attaque beaucoup plus fort que tout ce que je possède d'autre. Les attaques sont tranchantes comme seul sait le faire E-MU. C'est pas du feutré, c'est du extra-massif, qu'on avait un peu perdu avec la série des Proteus XR. Ca tape 2x plus fort et vite que n'importe quoi de mon K2000. C'est plus cristallin que mon D550. C'est aussi dur en attaque que mon EMAX. En l'utilisant, vous avez l'impression de conduire un avion de chasse.

La programmation correspond aux logiques des précédents Proteus. Les filtres et modulations sont sacrément présents et concurrencent ceux de mon K2000 (Le K2K sonne un peu plus "doux", là où le Proteus 2000 est plus "électronique et techno"). Cependant, n'attendez pas de la vraie synthèse avec le Proteus 2000: il reste avant tout un (superbe) rompler.

Je suis peu convaincu par les effets, qui font un peu "on en a mis parce qu'il fallait". On constate en revanche immédiatement un étage de sortie hautement efficace: certaines sonorités sonnent tellement larges qu'elles dépassent du reste de mon mix. Le son est très, très dynamique.

Par catégorie de sonorités, je dirais: les pad et lead ne valent pas mes synthétiseurs numériques, mais dépannent. Les vox m'ont un peu déçu. Les guitares me paraissent excellentes. Les sons d'orchestre? Evitez, c'est basique. les keyboards sont excellents. Les basses, percs, hits, synth, drums? Go, go – y en a foison et c'est exceptionnel, en présence et en diversité.