Harrison Consoles Mixbus 32C 5
+
Harrison Consoles Mixbus 32C 5

Mixbus 32C 5, Séquenceur généraliste de la marque Harrison Consoles.

Prix public US : $299 VAT
Comparateur de prix
Petites annonces
21/04/2019

Harrison Consoles Mixbus 32C 5 : l'avis de Anonyme

« Excellent »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Fonctionne sous tous OS ce qui est une force. Aimant beaucoup PT (assumé je parle du soft lui même...:facepalm:) je commence à me demander moi aussi s'il sera nécessaire de payer PT et ses licences dans un ou deux ans ... au regard du niveau de Mixbus 32C-5. Pour l'heure je n'ai pas encore totalement switché sous Harrison mais avec une V6 ça pourrait être le cas

Après, LE défaut de Harrison, ce qui est curieux quand on sait que cette marque prestigieuse fabrique avant tout des consoles de légende, c’est qu'elle ne propose pas de packaging (carte son + surface de contrôle pros) Dommage car bien config même sous win10 ça tourne parfaitement bien. et on mixe facilement...

Acheté sur une promo (il y en a souvent) et Mixbus à 49 ou Mixbus 32C à 99 y a pas à hésiter. J'ai acheté Mixbus depuis la V1, puis cette année la 32C et là on passe un cap sérieux en termes de finesse des réglages. Moins facile à régler que Mixbus 5 mais c'est vraiment millimétrique.

Histoire de ne pas faire du stop and go (fréquent en MAO) je joue sur 3 softs pour le moment, en mode test sur la durée mais il ne serait pas étonnant qu'au final il n'en reste qu'un seul. A mon sens Mixbus 32C-5 est au niveau d'un bon PT ou d'un Samplitude pro. Par ailleurs j'en arrive même sous PT à ne quasi plus utiliser que les plugins Harrison qui sont pour les plus récents d'entre eux (les AVA) multi formats donc de Linux jusqu'à PT AAX.

Mise à jour du 27.04.2019 : switche réalisé, 100% sur harrison 32C-5.

Je ne vois pas l’intérêt d'une démultiplication des DAW de même que je ne vois pas l’intérêt d’une démultiplication des VST VSTI samples et autre softs. navré pour les sociétés commerciales mais au revoir.