PreSonus Studio One 4 Professional
+
PreSonus Studio One 4 Professional

Studio One 4 Professional, Séquenceur Généraliste de la marque PreSonus appartenant à la série Studio One 4.

Hot news

Voici le très attendu Studio One 4 de PreSonus

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Même si la v3 a bien évolué depuis son arrivée en 2015, les utilisateurs s’impatientaient de voir s’afficher v4 sur leur STAN. Fin de l’attente…

PreSonus lance à l’heure où nous publions cette news une vidéo en direct que vous pouvez suivre ci-dessous et qui présente toutes les nouveautés de la v4 de Studio One. 

 

En attendant le test en bonne et due forme par deux nos compères Red Led et Los Teignos, qui aura lieu demain en vidéo à l’heure du déjeuner, et la liste complète des nouveautés qui arrivera dans cette news dans quelques minutes, installez-vous confortablement pour découvrir cette nouvelle version de Studio One 4 :

 

Voici donc le résumé des nouveautés apportées par cette nouvelle version.

 

Commençons par deux grosses mises à jour, celles d’Impact et de Sample One qui passent en version XT. Impact XT devient une véritable workstation pour gérer les boucles et les rythmes, vous donnant l’opportunité de gérer l’arrangement d’un morceau complet dans une instance unique. En plus de son nouveau look, Impact XT offre ainsi huit banques de pads, 32 sorties (16 stéréo et 16 mono), un nouveau filtre zero-delay feedback de 24 dB/octave, des contrôles de drive et de punch ainsi qu’un mode de clipping "soft" pour les filtres, un nouveau mode Stack pour superposer des samples sur un pad, le time-strech en temps réel, la quantification pour les triggers, 32 groupes Choke pour les samples, l’inversion de la lecture des samples, la normalisation de leur niveau, un mode Pad Follow pour la navigation distante, l’import et export de fichiers de multisamples et de conteneurs ".soundx", l’import de samples depuis Sample One XT et Presence XT via glisser+déposer, le slicing automatique optionnel lors de l’import de samples, des couleurs pour les pads, huit thèmes colorés au choix, et de nombreuses autres améliorations. Et pour vous lancer, PreSonus propose un nouveau pack de sons Impact XT Kits and Sounds avec 1.8 GB de contenu.

Sample One XT devient dans cette v4 de Studio One un véritable échantillonneur, grâce à l’ajout d’une page dédiée à l’enregistrement et à l’échantillonnage en direct. Vous pourrez capturer du son depuis une entrée instrument, un envoi, une sortie ou un autre instrument. Sample One XT apporte également le time stretch en temps réel, un mode de slicing automatique avec une gate réglable, des modes d’édition globale et par sample, une section d’effets avec modulation, délai, réverbe, gate, égaliseur, distorsion et panoramique ; diverses possibilités de manipulation des samples (trim, crossfade, snap to zero crossing, modes sustain, relâchement et boucle ping-pong, lecture inversée, normalisation du niveau), mais aussi des enveloppes ADR graphiques avec une plage de notes qui monte à +/- 48 demi-tons/huit octaves, trois modes de déclenchement, un filtre ZDF de 24 dB/octave, des contrôles de drive et punch et un mode Soft pour les filtres, un mode Sample & Hold pour le LFO, un contrôle de volume global, l’import/export de fichiers de multisamples et de conteneurs .soundx, l’export vers Impact XT via glisser/déposer et huit thèmes colorés.

L’autre gros morceau de cette v4 de Studio One est l’arrivée d’une piste d’accords et l’édition harmonique MIDI et audio, avec l’intégration de Melodyne via le moteur ARA 2. La piste d’accords est globale et inclut un sélecteur d’accords, vous pourrez définir une tonalité par morceau, traiter des pistes audio et d’instruments, utiliser l’entrée MIDI en temps réel, traiter les accords en temps réel et en interne pour les pistes audio, créer une piste d’accords depuis les pistes audio et d’instruments (il détecte les accords), transférer des maps d’accords entre les pistes, exporter des accords vers Notion… L’inspecteur de chaque piste dispose désormais d’une nouvelle section de suivi des accords et des presets Tune Mode sont disponible pour les pistes audio. Le panneau de transport inclut un champ dédié à la tonalité, laquelle sera aussi envoyée dans Notion lors de l’export. Enfin, notez que grâce au moteur ARA 2, les nouvelles fonctions d’édition harmonique deviennent accessibles aux développeurs de plug-ins et d’instruments virtuels tiers, et les informations de tonalité et d’accords sont disponibles en temps réel.

Studio One 4 Light skin

Et ce n’est pas tout, puisque Studio One 4 améliore aussi sensiblement les fonctions dédiées aux rythmes, avec l’addition d’une vue alternative pour éditer les parties rythmiques et percussives, l’introduction de patterns permettant de programmer des parties et des variations rythmiques et mélodiques illimitées par pas, avec des longueurs de séquences variables, des contrôles pour le swing et la durée de la gate, des accents par pas, la répétition des pas pour créer des flams et des roulements, la gestion des polyrythmes, le Mute/Solo par instrument, l’automation par pas, la possibilité de nommer et d’assigner une couleur à chaque instrument et d’exporter des patterns via glisser/déposer au format Musicloop. Ces patterns fonctionnent avec n’importe quel instrument et peuvent être utilisés avec des parties instrumentales traditionnelles sur la même piste.

La section d’édition musicale offre également une nouvelle fonction Select Notes… dans le menu Actions de l’éditeur, de nouvelles options pour colorer les notes, une option de synchronisation dans l’arrangeur et les éditeurs, de nouvelles Macro Toolbars pré-configurées, etc.

Et puisque l’on parle de l’arrangeur, sachez qu’un nouveau mode fait son apparition dans la section Ripple Edit pour les dialogues, les podcasts… PreSonus a aussi intégré un bloc-notes par piste et tranche.

Studio One 4 offre également un nouveau thème Light en plus du sombre standard, la section de mixage a eu droit à un lifting et la STAN prend désormais en charge le support de l’AAF (Advanced Authoring Format) pour l’échange de morceaux/session avec d’autres logiciels (Pro Tools, Logic, Nuendo, Final Cut, Premiere…). L’import de sessions au format AAF en glissant/déposant un fichier AAF depuis le Finder/Explorateur dans la fenêtre d’application de Studio One et l’export est géré depuis le menu Fichiers. Enfin, sachez que ces fichiers peuvent être mono, stéréo, et que l’automation, les fades et crossfades sont pris en compte.

Quoi d’autre ? Le scan des plug-ins VST 2/3 au premier lancement a été retravaillé et se fait désormais sous la forme d’un processus indépendant, afin de vous faire gagner du temps. Et si un plug-in défectueux est détecté, il sera automatiquement blacklisté et exclu lors du prochain lancement, ce qui évite de faire planter Studio One.

Voici donc les nouveautés principales apportées à Studio One 4, lequel occupera désormais 40 GB sur votre disque dur en édition Professional. Les utilisateurs des éditions Prime et Artist seront aussi ravis d’apprendre que l’export au format MP3 est intégré d’office et que Prime pourra être mise à niveau via la boutique en ligne de PreSonus (cette option n’était accessible qu’aux utilisateurs de l’édition Artist). Une page dédiée aux add-ons pour Prime a d’ailleurs été créée.

La STAN est toujours compatible avec Mac OS X à partir de la version 10.11 et Windows 7, 8.1 et 10, en 64 bits pour tout le monde.

Les tarifs sont les suivants :

  • Studio One 4 Professional : 399,30 €
  • Studio One 4 Artist  : 99,22 €
  • Mise à niveau vers Studio One 4 Professional depuis une version Professional ou Producer : 148,83 €
  • Mise à niveau vers Studio One 4 Professional depuis une édition Artist : 298,87 €
  • Mise à niveau vers Studio One 4 Artist depuis une édition Artist antérieure : 48,40 €

Tous les détails sont en ligne sur shop.presonus.com.