Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
RMX 2, le retour

Test du contrôleur Hercules DJConsole RMX 2

Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Hercules DJ Console RMX 2
Photos
1/78
Hercules DJ Console RMX 2

Surface de Contrôle MIDI DJ de la marque Hercules .

Prix public : 299 € TTC

Véritable pionnier en matière de DJing assisté par ordinateur, Hercules avait sorti en 2008 un contrôleur de bonne facture et assez performant, le RMX.

La marque béné­fi­ciant d’un réseau de distri­bu­tion très large (Fnac, Virgin, grandes surfa­ces…), le produit est vite devenu un best-seller et a très certai­ne­ment parti­cipé à l’ex­plo­sion de ce marché ces dernières années. Quoi qu’il en soit, les tech­ni­ciens d’Her­cules ont pris leur temps et ont attendu quatre ans pour sortir la nouvelle version, dénom­mée sans surprise RMX 2. Cette nouvelle mouture est-elle promise au même succès que sa grande soeur ?

Sortie de boîte

Hercules DJConsole RMX 2

Visuel­le­ment, les connais­seurs de l’ancien modèle ne seront pas surpris et repren­dront vite leurs marques. Le RMX 2, comme son aîné, est un contrô­leur deux voies qui pilote un logi­ciel de mix préa­la­ble­ment installé sur son ordi­na­teur. Comme son prédé­ces­seur, le RMX 2 s’uti­lise comme une véri­table table de mixage, en le reliant simple­ment à des platines, même s’il faudra toujours qu’il soit connecté à un ordi­na­teur. Le RMX 2 reste tout de même un contrô­leur et fonc­tionne en natif avec les logi­ciels Virtual Dj 8 et Djuced 40°.

Hercules DJConsole RMX 2

Dans la boîte, on retrouve le contrô­leur accom­pa­gné d’un câble USB, d’un adap­ta­teur secteur, de divers CDs d’ins­tal­la­tion et en bonus d’une pochette de trans­port. L’ins­tal­la­tion est très rapide et ne prend que quelques minutes. Il suffit pour cela de relier le contrô­leur à l’or­di­na­teur via le câble USB, de le bran­cher sur le secteur et d’ins­tal­ler le logi­ciel et les drivers sur votre ordi­na­teur. Le RMX 2 fonc­tionne aussi bien sous Windows que sous Mac. Pour la confi­gu­ra­tion mini­mum requise pas de panique puisque, le tout fonc­tionne très bien sous Windows XP ou Mac OS 10.6.

Revue des effec­tifs

Hercules DJConsole RMX 2

L’as­pect géné­ral du contrô­leur est plutôt sobre et robuste. Le boîtier du RMX 2 est entiè­re­ment en métal et ses dimen­sions sont stan­dards pour un appa­reil nomade comme celui-ci (35 × 25 cm pour 2,6 kg). À l’ar­rière du boîtier, on retrouve tout ce qui concerne les connexions audio et USB, une sortie prin­ci­pale en XLR et deux sorties auxi­liaires en RCA. Je trouve dommage que les deux sorties Output et Booth soient du même format, car si vos câbles RCA ne fonc­tionnent pas correc­te­ment, vous n’avez pas d’al­ter­na­tive possible. Il aurait été plus judi­cieux de mettre la sortie Booth, qui sert à bran­cher un système de retour, au format jack 6,35mm, comme ça le contrô­leur aurait été muni de tous les formats de sortie possibles, XLR, RCA et Jack 6,35mm. Sur la face arrière du boîtier, on retrouve égale­ment une prise USB munie d’un crochet pour éviter les débran­che­ments intem­pes­tifs, une prise pour l’ali­men­ta­tion et deux entrées en RCA munies d’un petit switch pour bascu­ler entre phono et line.

Hercules DJConsole RMX 2

Le RMX 2 peut s’uti­li­ser comme une table de mixage auto­nome, d’où la présence des deux entrées phono/line via lesquelles vous allez pouvoir relier des platines CD ou vinyles. Dans le cas où vous utili­sez des platines vinyles, n’ou­bliez pas de relier votre masse aux empla­ce­ments prévus sinon vous aurez quelques petits problèmes de son. Le RMX 2 est égale­ment équipé d’une entrée micro avec une prise combo XLR/jack et de deux sorties casques en jack 6,35 mm. L’en­trée micro dispose de son propre réglage de volume et permet de parler par-dessus le mix (fonc­tion talko­ver). Par contre je regrette que les deux sorties pour le casque soient du même format, il aurait été préfé­rable qu’une des deux prises soit au format 3,5 mm, ce qui permet de bran­cher son casque ou ses oreillettes même en cas de perte du fameux « adap­ta­teur qu’on sait jamais où il est ». Pour se rattra­per, les déve­lop­peurs ont eu la bonne idée de mettre une sortie en façade et une autre sur le dessus de l’ap­pa­reil, c’est très utile et ça permet d’uti­li­ser le RMX 2 en le lais­sant dans un flight case ou de l’in­té­grer à une console de régie faci­le­ment.

Hercules DJConsole RMX 2

La qualité des pads et des boutons est correcte, le caou­tchouc utilisé pour les potards ainsi que les pads est agréable au toucher. Les deux jogs qui équipent le RMX 2 sont entiè­re­ment en plas­tiques et sont équi­pés d’un détec­teur de pres­sion. Une commande vinyle permet d’ac­ti­ver la fonc­tion scratch. Les jogs font un peu gadget et ne permettent pas la réali­sa­tion de scratchs complexes, si vous rentrez un baby scratch propre ce sera déjà pas mal. Le gros bémol est attri­bué aux faders et au cross­fa­der : les faders sont très raides et ne glissent pas bien. Pour le cross­fa­der c’est un peu diffé­rent, il glisse rela­ti­ve­ment bien, mais à l’air assez fragile. Je n’ai pas passé assez de temps sur le contrô­leur pour le véri­fier, mais je pense qu’un DJ qui scratche beau­coup peut avoir quelques problèmes avec ce dernier. Heureu­se­ment, le cross est entiè­re­ment démon­table et inter­chan­geable, il est même possible d’ins­tal­ler un Mini-Inno­fa­der, qui est un cross de meilleure qualité.

Les fonc­tions basiques et leur prise en main

Hercules DJConsole RMX 2

La zone de commandes est assez claire et intui­tive. Chaque fonc­tion que propose le contrô­leur dispose d’une commande dédiée (pas de sous-menu ni de commande doublée). La surface de contrôle est compo­sée en deux parties symé­triques, la zone A et la zone B, chacune des parties servant à contrô­ler respec­ti­ve­ment le deck A et B du logi­ciel. Je précise que le test a été effec­tué avec le logi­ciel Djuced 40° livré avec le RMX 2, mais le prin­cipe des decks reste le même pour tous les logi­ciels de ce genre.

Hercules DJConsole RMX 2

Les fonc­tions sont rela­ti­ve­ment basiques et simples d’uti­li­sa­tion. La section de trans­port est on ne peut plus simple et est compo­sée de trois touches SYNC, CUE et PLAY. La touche SYNC active la synchro­ni­sa­tion du BPM entre les deux pistes du contrô­leur. Petite paren­thèse concer­nant cette fonc­tion, le RMX 2 est un produit qui se tourne prin­ci­pa­le­ment vers une clien­tèle amateur ou débu­tante. Pour les débu­tants, je conseille de ne pas abuser de cette fonc­tion, je m’ex­plique. Le mix est consi­déré comme un art à part entière et la fonc­tion SYNC gâche un peu le plai­sir que le DJ peut avoir à caler lui même à l’oreille ses sons. De plus, le jour où vous vous retrou­ve­rez sur du maté­riel qui n’in­tègre pas cette fonc­tion vous serez complè­te­ment perdu et il vous sera impos­sible de mixer correc­te­ment. D’au­tant plus que le RMX 2 est équipé d’un Pitch au range variable qui permet d’ac­cé­lé­rer et de ralen­tir la piste jouée comme bon vous semble et qui en plus fonc­tionne très bien. Je conseille donc aux DJs qui veulent progres­ser dans le DJing de caler leurs morceaux à l’oreille et, une fois qu’ils maîtrisent bien le calage, d’uti­li­ser la fonc­tion SYNC pour gagner du temps et ainsi profi­ter des autres fonc­tions propo­sées par le RMX 2 pour agré­men­ter leurs mixes avec des samples, des effets, des boucles… La touche CUE ramène instan­ta­né­ment le morceau au début et la touche PLAY lance la lecture du morceau chargé sur le deck corres­pon­dant.

Hercules DJConsole RMX 2

La navi­ga­tion dans l’ex­plo­ra­teur du logi­ciel s’ef­fec­tue grâce aux touches formant une croix située en plein milieu du contrô­leur. Les flèches haut et bas servent à faire défi­ler les morceaux placés dans les dossiers et les touches gauche et droite à entrer ou sortir des dossiers. Une fois le morceau choisi, les touches LOAD A et LOAD B permettent d’as­si­gner le morceau au deck A ou B : c’est tout simple ! À côté des touches LOAD on retrouve deux commandes pour assi­gner le morceau voulu dans le casque.

La partie mixeur est compo­sée de deux faders pour gérer le volume et d’une série de trois potards pour l’éga­li­sa­tion. Le RMX 2 est équipé d’un égali­seur numé­rique permet­tant la gestion des basses, des médiums et des aigus, chacun dispo­sant d’une fonc­tion kill qui coupe complè­te­ment la fréquence choi­sie.

Hercules DJConsole RMX 2

Seule l’uti­li­sa­tion des pads multi­fonc­tion va vous deman­der un peu d’en­traî­ne­ment. Les 8 pads qui équipent le RMX 2 (4 de chaque côté, numé­ro­tés de 1 à 4) contrôlent les fonc­tions les plus impor­tantes et les plus inté­res­santes: LOOP, EFFECT, SAMPLE, CUE. Une touche MODE permet de swit­cher entre ces diffé­rentes fonc­tions. Détaillons main­te­nant ces fonc­tions une à une.

Les fonc­tions avan­cées et leur prise en main

Hercules DJConsole RMX 2

LOOP: Comme son nom l’in­dique, une fois le mode LOOP enclen­ché, les pads vont vous permettre de réali­ser des boucles instan­ta­né­ment par une simple pres­sion. Le pad 1 boucle le morceau joué sur 1 temps, le pad 2 sur 2 temps, le pad 3 sur 3 temps et le pad 4 sur… 4 temps ! Le bouton rota­tif sans fin situé au-dessus du pad 1 permet égale­ment d’al­lon­ger ou de rétré­cir la boucle manuel­le­ment, et ce de 1/32 temps jusqu’à l’in­té­gra­lité du morceau. Les commandes rela­tives aux loops sont très intui­tives et se prennent vite en main.

EFFECT: Les effets varient selon le logi­ciel utilisé donc je vais plus abor­der la mani­pu­la­tion que les effets à propre­ment parler. Pour acti­ver les effets, il faut d’abord swit­cher sur la fonc­tion effect à l’aide de la touche MODE puis appuyer sur le pad corres­pon­dant à l’ef­fet désiré. Dans le mode effect, la molette sans fin sert à faire varier l’in­ten­sité de l’ef­fet et si on appuie sur la touche SHIFT, c’est la durée de l’ef­fet qui varie. Les pads sont réac­tifs à la pres­sion exer­cée dessus et permettent égale­ment de modi­fier l’in­ten­sité et la durée de l’ef­fet. Pour ma part je préfère utili­ser la molette que jouer avec la pres­sion sur le pad, car je trouve cette première plus précise. Pour enle­ver l’ef­fet, on appuie de nouveau sur le pad corres­pon­dant.

Hercules DJConsole RMX 2

SAMPLE: Ce mode une fois enclen­ché vous donne accès à une banque de sons préa­la­ble­ment char­gée dans le logi­ciel. Vous assi­gnez un son au pad voulu et le lancez en appuyant dessus. Pour ma part, je me sers de cette fonc­tion pour envoyer des sirènes, des jingles ou des effets sonores, mais vous pouvez égale­ment assi­gner des éléments de batte­ries ou des notes de musique et rejouer un beat ou des mélo­dies à l’aide des pads. Comme pour les effets, la mani­pu­la­tion pour l’as­si­gna­tion des sons aux pads varie selon le logi­ciel utilisé, mais le plus souvent toutes les mani­pu­la­tions s’ef­fec­tue­ront direc­te­ment sur le logi­ciel et les sons pour­ront être char­gés à la volée.

CUE: Je finis avec le mode le plus simple, pour ceux qui débutent dans le DJing, un point CUE est un marqueur de temps que l’on place sur la piste pour accé­der direc­te­ment à la partie du morceau voulue. Le plus souvent les points cue sont utiles pour zapper une intro trop longue ou si l’on veut envoyer direc­te­ment le refrain… Avec le RMX 2 vous avez la possi­bi­lité de placer 4 points CUE, ce qui est large­ment suffi­sant pour ce genre de maté­riel. Les points CUE se placent à la volée par une simple pres­sion sur le pad corres­pon­dant. Pour reve­nir instan­ta­né­ment au point CUE, il suffit de réap­puyer sur le pad.

Voilà pour les fonc­tions avan­cées. Il vous faudra certai­ne­ment un peu de temps pour bien les maîtri­ser, mais Hercules aurait pu diffi­ci­le­ment faire plus simple.

Pour qui et à quel prix ?

Hercules DJConsole RMX 2

Comme je l’ai dit dans un chapitre précé­dent, le RMX 2 s’adresse avant tout à un public débu­tant ou amateur, même si la démo propo­sée par le DJ profes­sion­nel de la marque Dj Spawn montre que l’on peut réali­ser des choses très inté­res­santes avec ce contrô­leur. Sa grande force réside dans sa simpli­cité d’uti­li­sa­tion : le produit est parfait pour des DJ qui veulent se lancer ou apprendre les bases.

Les DJ un peu plus aguer­ris vont vite se retrou­ver limi­tés, surtout au niveau des jogs et des faders. Je le décon­seille aux DJ qui aiment ou veulent décou­vrir l’uni­vers du scratch, du beat juggling et autres tech­niques qui demandent un maté­riel mieux confec­tionné.

Le prix, avoi­si­nant les 300 €, me semble très raison­nable vu les nombreuses fonc­tions propo­sées. Il est tout à fait adapté pour des DJ qui débutent ou qui mixent de manière occa­sion­nelle. Je pense que pour certains, ce contrô­leur peut être un joli cadeau de Noël !

Conclu­sion

En conclu­sion, le RMX 2 est large­ment à la hauteur de son ancêtre, on peut même dire que l’élève a dépassé le maître ! Les commandes sont plus claires, sont plus agréables à utili­ser et répondent mieux. Hercules, comme à son habi­tude, nous livre un produit tout public qui peut carton­ner pour les fêtes de fin d’an­née, surtout que son prix est tout à fait abor­dable. On regret­tera tout de même quelques petits couacs de confec­tion notam­ment au niveau des jogs qui ne sont pas très agréables à utili­ser. Mais on leur pardonne, car le reste fonc­tionne très bien. Le RMX 2 peut être une très bonne solu­tion pour toutes les personnes ayant envie de décou­vrir le DJing et qui cherchent un contrô­leur complet, compact et pas cher.

7/10
Points forts
  • Le prix
  • Simple d'utilisation
  • Compact
  • La pochette de transport fournie
Points faibles
  • La qualité des jogs
  • Faders un peu raides

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.