• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Test Roland JP-8000

Test du Roland JP-8000

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Le JP8000 est un de ces claviers "numériques" qui veut renouer avec la tradition des claviers analogiques. Nombreux boutons et potentiomètres ornent la façade de la bête. Cela donne déjà une bonne impression. La facilité d'utilisation est de mise, tout comme ses prédécesseurs analogiques où une multitude de faders et de potentomètres permettaient un accès direct aux fonctions de la machine. Oui mais, et le son dans tout ça ?

Le JP8000 est un de ces claviers "numériques" qui veut renouer avec la tradition des claviers analogiques. Nombreux boutons et potentiomètres ornent la façade de la bête. Cela donne déjà une bonne impression. La facilité d'utilisation est de mise, tout comme ses prédécesseurs analogiques où une multitude de faders et de potentomètres permettaient un accès direct aux fonctions de la machine. Oui mais, et le son dans tout ça ?

Deep Inside

Comme tout bon synthé, le JP dispose de 2 oscillateurs, d'un filtre, d'un VCA et de deux LFO.

Fonctions de l'oscillateur 1 du JP8000 L'oscillateur 1 possède 7 formes différentes. En plus des traditionnelles onde carré, dent de scie, triangle et noise, il en propose 3 nouvelles : le Super Saw, Triangle Mod et Feedback Osc. Sans trop rentrer dans les détails, ces formes d'ondes offrent vraiment de nouvelles possibilités sonores intéressantes (surtout le Feedback Osc). Chaque réglage est différent selon la forme d'onde sélectionnée.

L'oscillateur 2 est moins bien fourni et ne possède que 3 formes d'onde : carré, dent de scie ou triangle. Deux potentiomètres permettent de contrôler la largeur et la profondeur d'impulsion. Il est aussi possible de modifier le Range de plus ou moins 2 octaves, ainsi que le Fine Tune. Un bouton Sync permet de synchoniser l'oscillateur 1 et 2 ensemble.

partie OSC COMMON du JP8000 La partie OSC COMMON permet de gérer les deux oscillateurs de différentes manières : le bouton X-Mod Depth permet de moduler la fréquence de Osc 1 par l'Osc 2, Ring active la modulation en anneau, Osc Balance règle le volume de Oscillateur 1 par rapport au 2 et le LFO1 Depth permet plus ou moins de moduler la hauteur par le LFO1. On trouve aussi deux curseurs AD (Attack, Decay) qui seront utilisés soit par l'oscillateur 1 ou 2, soit par les deux. Dans le cas où le X-Mod est actif, AD sert comme enveloppe de FM.

Le filtre du JP est multimode. Il dispose d'un filtre passe-bas, passe-haut et passe-bande, en 12 dB/octave ou 24 dB/octave. On y trouve les habituelles commandes Cutoff et Resonance, un générateur d'enveloppe ADSR, un LFO1 Depth et un Env Depth (pour contrôler l'enveloppe du filtre par le LFO1), et enfin un autre potentiomètre nommé Key Follow. Il permet le suivi de la fréquence de filtre par le clavier (Roland a souvent cette fonction dans ses synthés)

Concernant les LFO. Signalons que le LFO1 peut intervenir sur le volume, le panoramique, la hauteur et le timbre et qu'il dispose de 4 formes d'onde : triangle, dents de scie, carré ou sample&Hold. Il est possible de régler sa vitesse ainsi que sa "progression" grâce aux potentiomètres Rate et Fade. Le LFO2 quant à lui, intervient sur l'action du levier de Modulation. Il permet de moduler simultanément la hauteur de l'oscillateur, le filtre et le volume, avec un réglage différent sur la profondeur de chacun.

 

 

Structure sonore du JP8000

Structure du JP8000

Expressions sonores

Comme ses ainés vintages, le JP possède aussi un Portamento, un mode Mono et un Legato. Ce dernier évite le redéclenchement des enveloppes lorsque les notes sont liées. Autre fonction intéressante: le Ribbon Controller. C'est un ruban sensitif qui permet, par assignation, le mouvement de différents paramètres que vous lui aurez "enregistré". On peut donc, d'un seul doigt, faire varier en même temps sur le filtre, le LFO et le réglage du chorus par exemple. Croyez moi, cela donne vraiment de nouvelles possibilités d'expression. La partie arpégiateur quant à elle, possède les classiques Up, Down, Up & Down et Rnd. Vous disposerez, en plus de ces 4 modes, d'un choix de 90 "Pattern beat" différents. Ceux-ci affecteront "l'accent" et les durées de la note. Vous pouvez "étaler" l'arpège de 1 à 4 octaves et maintenir celle-ci grâce au bouton "Hold". Le tempo est aussi contrôlable. Le système RPS permet d'enregistrer un pattern de 4 mesures maximum et de l'assigner à une touche de clavier. Vous pouvez donc stocker 48 patterns et les rejouer avec un seul doigt. Le JP dispose aussi de 3 types d'effets réglables indépendamment. Un égaliseur grave et aigu (notons une dynamique élevée dans l'aigu), 5 délais et 12 chorus (flanger, phasing, etc...)

 

 

Et le son ?

Le JP a une palette sonore très étendue. Des sons de basse puissants, au pad profond, en passant par les fx, le moins que l'on puisse dire, c'est que la bête en a dans le ventre. Ecoutez un peu les démos en mp3 et vous comprendrez.

Avis personnel

Je pense que le JP8000 est une très bonne machine qui conviendra à beaucoup de genres musicaux. On retrouve vraiment l'esprit des sonorités analogiques avec les avantages du numérique. Ceux qui ont plus d'argent à investir pourront acheter le dernier né, le JP8080. Il propose les mêmes caractèristiques que le JP8000 mais possède un oscillateur et une entrée audio en plus.

Fiche technique et bilan

Clavier : 49 touches avec vélocité
Synthèse : Modélisation analogique par DSP
polyphonie et multitimbralité : 8 notes, 2 voies
Patches : 128 preset, 128 utilisateur
Performances : 64 preset, 64 utilisateur
Effets : Egaliseur (bass, treble), 12 chorus et 5 délais
Séquenceur : Arpégiateur 4 modes et 90 motifs. Système RPS 48 patterns de 4 mesures maximun
Connectiques : Casque, 2 sorties audio (L,R), pédale de contrôle et de sustain
Affichage : LCD 16 caractères x 2 lignes rétro éclairé
Options : OS upgradable via MIDI
Poids et Dimensions : 8.0 kg - 925 x 349 x 113 mm

 

Points forts Points faibles
  • Tous les mouvements des potentiomètres (ainsi que l'arpégiateur) sont transmis en MIDI
  • Le "Ribbon controller"
  • Paramètres des délais et LFO, synchonisable via MIDI
  • Pas de prise MIDI Thru
  • Légère instabilité sonore lorsqu'on manipule le Time de la section Delay
À propos de nos tests