• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Hartmann Neuron

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 6 avis )
 5 avis83 %
 1 avis17 %
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
ANANDEVA24/06/2016

L'avis de ANANDEVA"stratosphérique !"

Hartmann Neuron
Le Neuron est un synthé rare et remarquable, pure machine de création, capricieux et fragile sur certains points. Les sonorités sont inimitables car la synthèse tellement unique.

Si on énumère qq points faibles, Le bruit des ventilos sont insupportables, mais il suffit de les changer.
Le temps de chargement des sons est élevé, on peut tout de même le réduire en changeant le Disque dur interne. Certains ont même installé un SSD.
La connexion avec un ordi, model maker, j'ai essayé une ou deux fois, j'ai lâché l'affaire. Je fais avec les 500 models d'usine et les + de 1000 emplacements pour créer mes sons.
La polyphonie, annoncée à 48 notes, est très légèrement exagérée… Pire, en mode multitimbrale. Frustrant alors que ce synthé possède 6 sorties séparées.
La fonction sampling n'a pas été implémentée, dommage.
Je dirai aussi pour finir que le son manque un peu de précision, pour qui cherche un son haute résolution et « lissé » d’un VSTi.

Mise à part cela, le synthé est ergonomique et son look singulier, le Design est d’ Axel Hartmann. les nombreux boutons et contrôleurs permettent un workflow bien agréable.
J'adore les joysticks et la fonction Record Stick ( qui permet d'enregistrer en interne les mouvements ). Ca rend le synthé autonome.
Le pavé numérique qui gère entre autres les "spanshot" est excellent. On prend des instantanés du son au fur et à mesure de sa création.
Les outils de synthèse sont abondant et les effets nombreux (plutôt pas mal). Y'a largement de quoi enrichir, donner de la profondeur et rendre encore plus organique vos créations sonores. La section des filtres est efficaces mais un bouton rotatif à côté du joystick aurait été plus judicieux pour travailler en détail. On peut y arriver par le menu interne mais c'est encore de manipulations.

Le son qui sort de cette machine est large, ample, planant, éthéré et même stratosphérique. C'est organique et hyper vivant, ça bouge, ça surprend. Le Neuron est assez imprévisible et j’adore ça. Le principe pour créer de tels sons avec ce synthé est d'utiliser des models (des samples) et de modifier leurs paramètres, du moins leur modèle informatique. Cette re-synthèse est divisée en deux catégories :
- Sphère : qualité intrinsèque de l'instrument ( par exemple si on prend un instrument acoustique, on modifie le corps d'une guitare ou sa caisse de résonance etc)
- Scape : qualité formelle du son ( par exemple la vibration des cordes)
Chacune de ses catégories cumulent 3 sections de 4 paramètres chacun (4 axes des joysticks avec la fameuse possibilité d'enregistrement des mouvements du stickjoy !)

Cette section ou l’on charge un « model » ainsi que tout ces paramétrages est appelée « resynator », et il y a deux resynator pour générer un son. La fonction blender, bien qu'un peu abstraite est intéressante car elle gère la façon dont les deux Resynator vont se mélanger. Pour finir cette génération du son, les concepteurs ont implémentés le Slicer qui donne un effet "3D" avec encore de la modulation. Ensuite il y a la classique section des filtres, effets, et toutes les modulations classiques (env, LFO etc).

Il existe bien évidement la version VSTi. Je l'ai testé puisque 'il est gratuit maintenant, finalement j'ai pas accroché, je préfère la version Keyboard. Pas pour le son mais parce que je préfère mille fois utiliser un Hardware pour créer mes propres patch.
scritti01/10/2007

L'avis de scritti

Hartmann Neuron
-clavier très plastoc et bruyant; on dirait un jouet
-des tas de controleurs dans tous les sens et en midi s' il vous plait, mais par contre super fragiles, notament le pitch bend qui est un petit baton en plastique pas pratique à manier, on est loin des Roland. Par contre j' ai jamais réussi à les séquencer, mon cubase plantait totalement - problème de buffer sur le neuron parait-il , après renseignements. En fonction des paramètres on peut aussi entendre les clics des paliers.
- 6 sorties audios pour écouter les sons en surround ( bien que ce mode soit un peu impraticable , nous verrons pourquoi plus tard )
- hélas la connection avec les mac/pcs ne se fait que par ftp ( avec un adaptateur usb/ethernet ) pour transferer les samples et il faut attendre et attendre encore car une fois que vous avez mis vos sons dans la zone 'tampon' du disque dur il faut les importer dans la zone 'utilisateur' du même disque dur ( ! ) , tout ceci est trop long et très fastidieux. Le plug in VS en comparaison est infiniment plus rapide puisqu' on ne doit faire qu' un drag&drop.
On attendait des logiciels pour gerer les sons, mais finalement le développement s' est arreté
Sinon le pire pour moi est le temps de chargement des samples à chaque fois que vous changez de son, parfois plus de 3 mn pour passer d' une basse à un piano !!! En comparaison me plug est quasi instantané. J' ai du éteindre le neuron quand je me trompais dans le choix de certains sons, pas envie d' attendre plusieurs minutes.
La polyphonie est extrèmement variable en fonction du nombre d' oscillos utilisés ( 1 ou 2 ) et aussi de la qualité d' analyse des models ( samples ). Mais on ne dépasse guère les 8 voies voir 4 pour les sons riches . Là encore je suis perplexe d' avoir lu sur certaines pubs à l' époque que le neuron pouvait avoir entre 16 et 48 voies de polyphonies. La dure réalité de cette limitation entraine le mode multitimbral ( setup ) aux oubliettes. Or c' est avec lui qu' on gère le surround, mais faites le calcul : si vous avez 3 sons en surround pour une polyphonie max de 8 notes en tout, combien de notes jouez vous ? rien ! juste une ou 2 qui vont se couper si vous en jouez une 3eme lol
Un dernier point, le neuron fait du bruit en permanence ( gros ventilo ) , ce qui oblige à monter le son ...

UTILISATION

-oui la config est simplissime puisque tout paramêtre a son potard, pareil pour éditer les sons, le manuel est assez simple mais tout dépend de la personne qui le lit. Un débutant s' y perdra sans doute.

La synthèse est assez déroutante, il existe des tas de paramètres aux noms parfois incongrus et qui ne rendent pas toujours le son très beau. On a souvent l' impression de bidouiller avec un resonateur de base ( d' ailleurs les oscillos du neuron s'appellent resynator lol ). Le point le plus interressant est le blender qui permet d' appliquer les caractéristiques d' un son à un un autre. Mais la qualité du son me rappelle parfois un mauvais mp3. Heureusement les effets sont là !
La machine est foncièrement faite pour les sons mono à la base ( impossible d' analyser un sample stéréo ) , une astuce consiste à analyser le coté gauche puis le coté droite puis de les rassembler avec le blender en mode stéréo mais là, tenez vous bien; on ne peut plus filtrer les sons ! exit les passe haut ou passe bas. Même un sampler de base à 100 euros le fait .

- pour travailler ses propres sons, il faut hélas allumer son mac ou son pc afin d' analyser les samples et les mettre au format du neuron. Un peu dommage d' en arriver là pour un synthé qui cache les composants d' un pc. Je pense que hartmann avait prévu de le rendre autonome puisque le clavier intègre des entrées audio, mais elles ne furent jamais implémentées dans le soft.

SONORITÉS

Les sons ne sont pas vraiment réalistes, les multisamples sont un peu catastrophiques, les suivis sont très mal fait, mais c' est inhérent à ce type de synthèse. De toute manière ce n' est pas le but de ce synthé. Mieux vaut partir à la découverte de nouvelles sonorités.

Malgré la resynthèse, le neuron n' est pas fichu de jouer une boucle ou une ligne mélodique sans changer de vitesse comme sur le Roland VP9000 ou le V-synth. Enfin si, il existe un mode ( 8 ) mais la qualité est épouvantable, le son a l' air d' avoir subi un stretch hideux + un encodage mp3 à 16kbps. C' est étonnant surtout quand on sait que le concepteur du neuron a sorti chez prosoniq un stretch/pitch shifteur de très bonne qualité. Mais peut être y avait il un problème de puissance dans le neuron pour le faire en temps réel d' où la résolution très faible d' analyse des samples afin de ne pas charger de trop le processeur ( un celeron )

Le multieffet integré est de très bonne qualité pour un synthé autonome, et il participe de manière très active afin de rattraper les faiblesses du moteur sonore du neuron. Si un jour vous en avez un sous la main , amusez vous à couper les effets ( les 5 switchs en haut à droite ) et vous comprendrez le malaise.
Ceux qui aiment les sons noyés dans la réverbe adoreront ce synthé incontestablement.

AVIS GLOBAL

J' ai eu le Neuron clavier durant 1 an. Un bel objet très intuitif que je révais de posseder , mais au final je préfère utiliser la version plug in ( qui a un son moins 'cisaillé' et 20 voies de polyphonie sur dual core Intel ) , le roland V-synth et metasynth pour créer des sons originaux.

Le ventilo du neuron est trop bruyant pour un travail de studio, au bout de 15h c' est fatiguant
explora29/09/2004

L'avis de explora

Hartmann Neuron
Les caractéristiques sont celles d'un synthétiseur numerique avec le coté tactile d'un analogique.
Hartmann n'a pas décidé de reflchir à une chose compliquée et dure d'approche avec des menus en pagaille. Ils ont ciblé ce qui était le plus judicieux dans un synthétiseur et le rendre immédiat d'accès pour que la création soit la chose de premier ordre. Il faudrait utiliser le Neuron pour s'en rendre compte à mon avis car ce n'est pas par la lecture que l'on peut apprécier cette carractéristique.
Je regrette que la sortie numerique n'accueille pas le 48Khz ( seulement 44.1 Khz actuellement ) .
L'autre caractéristique c'est que le Neuron est un appareil sujet à une réactualisation de son OS. Il devrait nous réserver encore quelques surprises. Le "Noyau" développé par Stefan Bernsee n'a pas encore trouvé toute sa quintescence, et c'est ce que l'OS nous révèlle petit à petit. Prochainement surement l'implémentation des entrées analogiques à des fins que j'ignore pour le moment.
On s'attend également à une mise à jour du logiciel Model Maker.

UTILISATION

L'utillisation est plus que convivale pour un synthé de ce type.
Simple à configurer, utilisation des effets et des sons très aisée, manuel clair mais insuffisant à mon gout. Pourquoi ? Parce que cette synthèse abrite des subtilités qu'il est difficile d'interpréter avec des mots. Mais c'est aussi une force, car l'utilisateur est libre de créer lui même sa propre relation avec cette synthèse. C'est pourquoi j'ai édité quelques documents supplémentaires que je met ici à disposition par des liens url.

SONORITÉS

Les sons sont une race a part dans l'horizon actuel des synthétiseur. Il me semble que il subsiste une sorte de léger delai entre l'action et la sonorité obtenue, ce qui pourrait mettre le Neuron un peu à l'écart pour des musique très rapides et très sacadées (basses etc).
Ceci dit, je crois que ceux qui aujourd'hui font l'acquisition du neuron sont généralement des gens qui ont déjà du matériel qui tourne derrière, de sorte que même une latence n'est pas une problème absolu. Dans un enregistrement on peut toujours ensuite avancer ou retarder les pistes audio pour recaller si besoin est. Par contre bienvenue au royaume des sons bizarres et éthérés. Le Neuron est vraiment une machine vivante !

En dépit de la légère latence, on aborde avec le neuron une expression musicale que je n'ai jamais rencontré sur d'autres synthés.

AVIS GLOBAL

J'utilise le Neuron depuis dejà 3 mois et j'en ai fait le tour d'un point de vue technique mais d'un point de vue création sonore, il y a toujours qqch d'aussi bluffant à chaque fois qui en sort. On peut vite faire le tour d'autres instruments mais ces autres demeurrent constant ensuite dans leur génération sonore et les resultats qu'on en tire. Le neuron ,à mon avis, désobéit un peu à cette règle. Contrairement a ce que j'ai entendu de ses détracteurs, le Neuron est devenu mon instrument favori.

Je met à disposition une traduction française du neuron sur mon site :
https://www.sylvainkepler.com
Rendez vous à la section "studio" , puis "Neuron v1.5", puis en bas de page vous trouvez la doc en pdf que j'ai produite.
contenu en anglais
FP User01/11/2008

L'avis de FP User (contenu en anglais)

Hartmann Neuron
Too many to mention. There are tons of realtime controls (knobs, joysticks, and continuous wheel controls galore). There are also a great deal of LEDs and status lights to let you really know what's going on. In addition to the normal stuff, there are 3-D modulators, a studio-quality reverb and delay. It's a stunning pad/SFX machine. There is also a surround mode (in addition to the digital outs, there are six assignable outs). The only problem is that the so-called set up mode (for surround/multi-timbre) really feels Beta...

Price paid

$4200 USD

UTILIZATION

This is an incredibly complex synthesizer that is also one of the easiest to use (see all the real-time features). You can radically change the entire character of the timbre with a small twitch of a stick or two.

The machine is built like a tank (metal with a wood side panel). The only iffy bits are the plastic joysticks. Mine shipped with a cracked one, but AudioMidi sent me a whole handful of replacement ones immediately!

SOUNDS

The sound quality is superb! Strong points include digital out, but there is also a dodgy surround mode. The only trouble is that you have to really listen for distortions (watch those levels!)

OVERALL OPINION

This machine is the best digital I've played, bar none. The tones are totally unique - the blender/morph section blows my mind. There are so many modulation routings that you can create incredibly slowly moving timbres that are extremely coomplex; yet, the creation is very easy due to the wealth of real-time controls. I realize that no review can really tell you the SOUND of anything, but if you go to www.hartmann-music.com they'll try to explain it in pseudo-scientific jargon (AKA bullshit). Just believe the hype - the thing DOES sound as good as it gets

Originally posted on FutureProducers.com
Posted by: bunnyman ( 8-, 2005)
contenu en anglais
FP User01/11/2008

L'avis de FP User (contenu en anglais)

Hartmann Neuron
Sick!

Price paid

$4,500.00

UTILIZATION

I'm still playing with it, but so far so good!

One the best sounding boards since the mini moog

SOUNDS

Clean or ghostly sounding you name it!

OVERALL OPINION

Love it! Its a classic!

Originally posted on FutureProducers.com
Posted by: Unknown (January 2-, 2003)
contenu en anglais
FP User01/11/2008

L'avis de FP User (contenu en anglais)

Hartmann Neuron
All the neccessary parameters are in there place, including EQ and Compression which are quite good for being built into a synth. Plus, Model Maker, the modeling software provides data linkage for your PC or MAC and allows users to create new (patches/oscillators) models from audio files/samples to download and use in your neuron. Whooah, imagine the possiblities....somebody stop me!!

Price paid: 3,800 USD

UTILIZATION

Well thought out, straight forward user interface with plenty of hands on tweaking controls and LED displays for reference. There is a slight learning curve with translating parameter names to what your used to. But thats isn't necessarly a bad thing as the synth itself is apart from the rest and the parameters do effect the sound in a slighty different way than your traditional synths. Thinking outside the box is a good thing in my book.

SOUNDS

Silky smooth and super clean from the ultra lowend to pearcing highs. Classic for sure. Sets nicely in the mix.

OVERALL OPINION

Rock solid, heavy duty, quite a beast, though the first one I ordered arrived D.O.A. due to jarring caused during shipping. The unit does have a hardrive inside and like any other, if its slammed around to hard the disks can slip causing malfunction. However AudioMIDI exchanged the unit no problem and the replacement arrived unscafed. I do advice an upgraded shipping method if you can help it!!

This machine can really open some doors of sound exploration. Straight out of the box your blown away but then after a while you began to recogonize the endless possibilties that lie before you. Being able to create your own models (patches/oscillators) lets this synth evolve into a truly personal sound machine. Cudos to Axle Hartmann and the design team!

Originally posted on FutureProducers.com
Posted by: rvbicon ( 8-, 2005)