This Is Not Rocket Science Fenix IV
+

Fenix IV, Autre synthétiseur/rack de la marque This Is Not Rocket Science.

Avis
Comparateur de prix
Petites annonces
Superbooth

This Is Not Rocket Science au Superbooth 2019 avec Fenix IV

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Le prototype de la quatrième génération du synthétiseur modulaire de This Is Not Rocket Science est en démonstration au Superbooth jusqu’à samedi.

Le Fenix IV est un gros système modulaire qui reprend et améliore des modules des versions précédentes et introduit une partie numérique.

This Is Not Rocket Science a voulu proposer un synthé qui soit facile à utiliser et à apprendre, il se  lit donc de gauche à droite et de bas en haut et les sections principales sont codées par couleur (oscillateurs et sources sonores en jaune, enveloppes en orange, modulation en rouge, filtres en indigo, effets en bleu, utilitaires en gris).

Voici comment se compose se Fenix IV :

  • 3 oscillateurs : Fenix (du Fenix II) analogique classique à formes d’ondes multiples avec un sub-oscillateur modulé en phase ; un oscillateur numérique avec quatre modes dont de la FM ; et un triple oscillateur analogique dédié aux accords avec contrôle numérique
  • Interface pour sources externes avec un suivi d’enveloppe, un seuil pour le trigger et le gate
  • 2 enveloppes ADSR et une AHDSRD
  • Générateur de bruits avec probabilité, bruits blanc, rose, marron, rouge et mauve ; fonction Sample & Hold et une partie numérique pour choisir les différentes distributions, le tout contrôlé en tension
  • Wobbler : LFO avec cinq formes d’onde dont deux modélisations physiques
  • Triple LFO provenant du Fenix II
  • LFO analogique du Fenix II avec sorties avec onde triangulaire et impulsion
  • Slewlimit provenant du Fenix II pour concevoir des effets de portamento ou changer les signaux de modulation, avec contrôle en tension des mouvements
  • Filtres : un analogique en échelle de transistors avec pente variable et plusieurs sorties pour les niveaux dB/octave ; filtre triple bande contrôlé en tension pouvant servir pour créer des formants ; filtre à variable d’état inversé avec entrées passe-bas, passe-haut et passe-bande (au lieu des sorties) et la possibilité de créer des crossfades entre les sources en changeant leurs fréquences ; gate passe-bas contrôlée en tension
  • Effets : phaser à 9 niveaux, multiplicateur d’ondes avec 4 niveaux réglables, waveshaper/distorsion, double délai numérique avec différents algorithmes (réverbe, délai, waveguide et chorus), modulateur en anneau analogique et VCA
  • Module de mixage 3 entrées avec sorties couplées DC ou AC et offset
  • Module de mixage CV 1-4 avec inverseurs, atténuverteurs, offset et sommation
  • Commutateur contrôlable en tension
  • Redresseur
  • Gate Mix
  • Offsets et Comparateur
  • Multiples
  • Sortie principales deux canaux avec panoramique et VCA
  • Séquenceur 8 pas
  • Oscilloscope
  • Interface USB MIDI avec 4 sorties CV/Gate
  • 3 sorties horloge séparées
  • Accordeur/calibrage
  • Réglage des paramètres de temps, MIDI et CV
  • FenixIV-visual-frontpanel-design-april2019-1200x1199
  • Fenix Knobs
  • Fenix-front-at-Superbooth19-detail-Fenix-logo-800x1067
  • Fenix-front-at-Superbooth19-800x1067

 

Le Fenix IV demande encore du travail et cinq systèmes seront produits avec les beta testeurs dans les prochaines semaines. Les réservations sont ouvertes, si vous êtes intéressés, This Is Not Rocket Science vous invite à vous inscrire en envoyant un email à l’adresse priscilla@thisisnotrocketscience.nl avec en objet du message "I WANT A FENIX IV". La première série de 25 exemplaires devrait être prête d’ici la fin de l’année, et le fabricant compte produire 100 Fenix IV au total.

Les premières infos sont en ligne sur www2.thisisnotrocketscience.nl.